Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


lundi 2 novembre 2020

Les aventuriers de l'autre monde (Luca Di Fulvio)




Traduction: Elsa Damien 
Nationalité de l’auteur: Italienne 
Editions Slatkine (8 Octobre 2020) 
221 pages
ISBN-10: 2889440982 
ISBN-13: 978-2889440986 
Genre: Jeunesse
Lu le: 9 Octobre 2020
Ma note: 14/20 




Résumé/4ème de couverture:

Lily, Red et Max sont amis. Mieux : ce sont des pirates. Ensemble, ils ont formé un club, et explorent le port où ils ont grandi. En quête d'aventure, ils tombent un jour sur une vieille femme, qui attend son mari sur la jetée. Elle leur raconte l'histoire de la baie, leur baie, maudite depuis qu'un seigneur local a décidé d'enfermer dans son château une jeune fille qui refusait ses avances. La baie permettrait d'accéder à l'Autre Monde, un monde où tout ressemble au nôtre mais où tout fonctionne à l'envers. Il n'en faut pas plus pour que nos trois complices décident de partir en exploration. Mais le conte de fées de la vieille dame tourne au cauchemar : pris au piège d'un violent tourbillon et menacés par des monstres marins, les amis se retrouvent dans les griffes d'Egon Dragon, le seigneur de l'Autre Monde. Revenir en arrière semble impossible et le temps presse. Pour se sauver et sauver la plage, ils devront faire face à leurs plus grandes peurs, trouver en eux des ressources enfouies et découvrir les vertus de l'amitié, la vraie.

Mon avis:

La sortie d’un nouveau livre de Luca Di Fulvio est toujours un évènement tant attendu et cette fois-ci, l’auteur nous surprend en signant là son tout premier roman jeunesse, dans lequel il nous explique dans le prologue le pourquoi du comment de cette histoire. A travers trois enfants, l’auteur nous embarque avec ce trio dans de périlleuses aventures au caractère bien fantastique. J’ai eu du mal à succombé au fur et à mesure de la découverte de ce récit et plus particulièrement au fur et à mesure de l’intervention de l’aspect magique qui m’était de plus en plus loufoque. Cette histoire s’apparente plus à un conte qui ravira le public concerné. 

Points de vue - Critiques: 

Comme beaucoup d’ouvrages jeunesses, lorsque l’on reste un peu des grands enfants on peut tout à fait prendre plaisir à lire de tels livres lorsque l’on est adulte. Mais avec « Les aventuriers de l’autre monde », force est de constater que cette histoire semble plutôt trouver son public uniquement pour les jeunes enfants. La découverte du trio de choc Lily, Red et Max est intéressante mais au fil de leurs relations et de leurs aventures, on s’engage dans quelque chose de très convenu pour le premier aspect et vers quelque chose d’assez loufoque et haut perché pour ce qui est de leurs péripéties.

Pour ce qui est des personnages, on retrouve Lily, la jolie petite fille blonde, sage, réfléchie et belle dit tout le monde souhaite être l’ami, voire plus si affinité. Max est le petit garçon un peu enrobé qui ne pense qu’à manger, qui est le bon copain et qui se fait malmené par ses camarades à cause de son poids. Et enfin Red est le gamin intrépide, courageux et aventurier de l’équipe, le capitaine de route qui tombe amoureux de sa muse et copine Lily. Nos trois adorables protagonistes sont donc assez clichés dans leur personnalité et n’ont aucune originalité.

Les aventures du trio sont rocambolesques et nous entrainent véritablement vers l’inconnu, le danger et les péripéties. J’ai été vraiment embarquée dans leurs aventures dès le début dans lesquelles les petits détails techniques concernant une certaine logistique et parentale ne sont pas oubliés par l’auteur et j’ai aimé retrouvé cet aspect ancré dans la réalité. Mais au fur et à mesure de l’avancée aventureuse des enfants, on s’embarque dans quelque chose de plus en plus fantastique, avec l’intervention de choses magiques et qui sont un peu loufoques. J’ai malheureusement de moins en moins accroché, d’autant plus que tout le récit avance extrêmement rapidement et que le but final se déroule également très vite.

Tout le long du récit, on retrouve parfaitement la sorte de petite morale avec cette notion du bien et du mal, tout en nous apprenant qu’il faut toujours croire en ses rêves et à l’impossible, puisque tout peut devenir possible. Avec les personnages, la structure du récit et les notions que l’on retrouve, je serais tentée d’apparenter cette histoire à un véritable conte pour enfants.

En bref:

            Pour son tout premier roman jeunesse, Luca Di Fulvio nous adresse une histoire d’aventure rocambolesque qui semble plutôt être faite uniquement pour les jeunes enfants. On retrouve un trio de personnages aux personnalités classiques qui va entreprendre un voyage plein d’aventures et de péripéties. L’avancée de plus en plus magique et fantastique apportant quelque chose de loufoque ne m’a pas convaincue, d’autant plus que toutes les différentes étapes de l’aventure avancent très rapidement. Tout le long du récit, l’auteur nous rappelle la notion du bien et du mal en nous apprenant qu’il faut toujours croire à l’impossible. Toutes les caractéristiques de ce récit me font penser que l’on s’approche davantage d’un véritable conte pour enfants.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire