Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


jeudi 29 octobre 2020

Les lettres de Rose (Clarisse Sabard)



Nationalité de l’auteur: Française 
Editions Charleston (17 Mars 2017) 
Collection poche
512 pages
ISBN-10: 2368121315 
ISBN-13: 978-2368121313
Genre: Contemporain
Lu le: 8 Octobre 2020
Ma note: 17/20 




Résumé/4ème de couverture:

Lola a été adoptée à l’âge de trois mois. De nos jours, à presque 30 ans, elle travaille dans le salon de thé de ses parents, en attendant de trouver enfin le métier de ses rêves : libraire. Mais sa vie va basculer lorsqu’elle apprend que sa grand-mère biologique, qui vient de décéder, lui a légué un étrange testament : une maison et son histoire dans le petit village d’Aubéry, à travers des lettres lui apprenant ses origines. Elle découvre ainsi la vie de son arrière-grand-mère Louise, de sa grand-mère Rose et de sa mère Nadège, ainsi que les dérangeantes circonstances de sa naissance. Mais tous les habitants ne voient pas d’un bon œil cette étrangère, notamment Vincent, son cousin. Et il y a également le beau Jim, qui éveille en elle plus de sentiments qu’elle ne le voudrait. Réveiller les secrets du passé lui permettra-t-elle d’avancer vers son avenir ?

Mon avis:

Avec un bon livre, une lecture coup de cœur et une histoire que j’ai détesté, je dois avouer que je ne sais pas sur quel pied danser avec les livres de Clarisse Sabard. Avec « les lettres de Rose », je me suis dit que c’est plus ou moins le livre qui me fera basculer d’un côté ou de l’autre et qu’il pourra me donner une idée plus franche de l’autrice. Et le verdict est que… j’ai adoré cette lecture. Malgré les quelques clichés toujours présents mais pas dérangeant, on navigue avec délectation entre passé et présent pour découvrir toute l’histoire d’une famille et mettre en lumière des secrets de famille. Sans être réellement surprise par les évènements, l’histoire est suffisamment bien complexe pour être totalement pris dans les méandres du passé.

Points de vue - Critiques:

Il faut avouer que la découverture de l’histoire, avec la vie de Lola dans le présent, nous apporte quelques clichés : le meilleur ami gay, la jeune parisienne qui se retrouve dans un village de campagne et qui a l’impression d’être au bout du monde coupé des technologies avec des hommes des cavernes pour habitants, la grand-mère mystérieuse qui laisse un jeu de pistes, le cousin qui s’insurge de ne pas avoir hérité du magot ou encore le bel apollon aux abords rustres. Certes présents, ces clichés ne sont pas gênants puisqu’ils ne sont pas poussés à l’extrême et parce que l’histoire prends finalement une autre tournure majeure.

Car le contenu principal de cette histoire réside dans l’héritage laissé par Rose, la grand-mère de Lola : des lettres et des journaux que Lola devra trouver au fur et à mesure de ses découvertes, à la façon d’un jeu de piste, qui lui permettra de retracer l’histoire de sa famille biologique. Avec ces découvertes Lola va pouvoir lever le voile sur des secrets de famille très anciens, qu’il est temps d’avouer et qui lui permettront de comprendre pourquoi elle a été adopté. Par contre, contrairement à ce que le livre laisse présagé, ce n’est pas un roman épistolaire que l’on va avoir. Pour déterrer ces secrets de famille, on remonte très loin dans le passé, à partir de l’arrière-grand-mère de Lola : c’est donc sur quatre générations de femmes que l’on va suivre l’histoire de cette famille, et sur près d’un siècle. Nous allons donc découvrir la vie de chacune des femmes qui constituent l’arbre généalogique de Lola, connaitre ce qu’elles ont vécu, afin de mieux comprendre tout ce qui a conduit à façonner l’existence de Lola. Ce sont des portraits de femmes fortes dont on découvre des destins jalonnés de drames et de surprises et des histoires parfois tragiques, tout ceci étant en accord avec le contexte de l’époque où les femmes (comme parfois les hommes) étaient impuissantes à décider de leur propre destinée. Avec ses multiples rebondissements, j’ai adoré me plonger dans l’histoire de cette famille.

La découverte de la famille de Lola s’effectue en pointillé puisque le récit est entrecoupé par l’histoire au présent de Lola. J’ai beaucoup aimé la retrouver dans ce petit village authentique, mais aussi jeune et dynamique. Ainsi, les personnages secondaires qui l’assistent comme le notaire ou la tenante du gîte, sont forcément instantanément attachants et l’on a irrémédiablement envie de faire partie du quotidien de Lola. Par rapport à toute la trame majeure du roman, on pourrait tout de même déploré l’aspect romantique de l’histoire apportée par Jim, qui pourrait être le personnage de trop, ou qui n’est là que pour le côté romance.

En bref:

Malgré son prix du livre romantique, « Les lettres de Rose » c’est avant tout l’histoire d’une saga familiale et de quête identitaire dans laquelle des secrets depuis longtemps enfouis, vont refaire surface. Dans le présent, Lola va découvrir l’héritage de sa grand-mère : une sorte de jeu de pistes grâce à des lettres et des journaux qui lui permettra de remonter le passé sur près d’un siècle afin de découvrir la vie et le destin des femmes de sa famille sur quatre générations, des portraits de femmes impuissantes à décider de leur propre destinée. La jeune femme va donc découvrir avant tout une histoire familiale mouvementée, avec de nombreux rebondissements passionnants. L’aspect romantique dans l’histoire du présent est donc presque anecdotique. Entre amour, haine et faux semblant, entre passé et moments présents, on plonge avec délice dans ce roman familial qui nous embarque à enquêter auprès de Lola dans sa recherche d'identité. Un très bon roman entraînant, convivial et féministe.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire