Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


mardi 6 octobre 2020

Le début des haricots (Fanny Gayral)



 
Nationalité de l’auteur: Française 
Editions Le Livre de Poche (24 Avril 2019) 
224 pages
ISBN-10: 2253237892 
ISBN-13: 978-2253237891 
Genre: Contemporain
Lu le: 3 Septembre 2020
Ma note: 16/20 





Résumé/4ème de couverture:

Entre son métier de médecin urgentiste, ses histoires d'amour qui tombent à l'eau, son père qui la terrorise, Anna n'a plus le temps de penser à elle. Alors quand, par hasard, elle tombe sur ce panneau : Stage de psychothérapie intégrative. Thème de la semaine : courageux. L'être, le devenir ? elle se dit qu'il n'est peut-être pas trop tard pour reprendre sa vie en main. Mieux vaut sombrer dans l'ésotérisme que dans la dépression ! Et si, pour vous aussi, ce genre de thérapie c'était... le début des haricots ?

Mon avis:

            Je ne connaissais pas du tout ce livre, cette autrice et cette couverture, mais au détour d’une librairie, entre son titre façon jeu de mots et son résumé de 4ème de couverture qui promettaient tout deux de passer un agréable moment de chick-lit ponctué d’humour, je n’ai pas résisté à découvrir ce livre. Et « Le début des haricots » a parfaitement rempli son rôle puisque l’histoire passe du triste au drôle, en passant par le touchant et sa petite pointe de morale qui prône le courage.

Points de vue/Critiques: 

« Le début des haricots » c’est typiquement le genre d’histoire où certaines choses sont assez prévisibles et où il se passe des péripéties dignes des séries que l’on ne retrouve heureusement pas dans la vie de tous les jours, mais le fait que l’on ne met pas vraiment un pied dans la réalité, on le sait très bien en entamant ce genre de lecture, c’est ce que l’on cherche et cela ne gâche en rien le livre! 

Anna est une urgentiste trentenaire que j’ai aimé suivre mais que j’aurai voulu secouer à plusieurs reprises. En effet, c’est une femme très consciencieuse qui passe sa vie à davantage s’occuper des autres que d’elle-même. Du coup, sa gentillesse a tendance à la desservir parfois et elle se laisse marcher sur les pieds, notamment lorsqu’on la découvre avec son père. Mais cela est un bon point de départ pour mieux comprendre comment elle va arriver à faire ce stage pour devenir courageuse. Car qui ne s’est jamais retrouver dans cette situation où tout ce qu’on aurait souhaité dire à une personne au moment opportun n’arrive pas et que tout cela vient plus tard, mais trop tard…? C’est donc à travers un stage avec de simples exercices et des personnes avenantes sans jugements, mais surtout en prenant tout simplement du temps pour elle, qu’Anna va apprendre à être courageuse et oser s’affirmer. 

Du fait du métier de médecin urgentiste, on retrouve pas mal de vocabulaire ancré dans le domaine médical. Si cela est totalement justifié lorsque l’on suit Anna avant le début de sa thérapie, les termes propres à la médecine qui sont distillés avec parcimonie durant le stage de psychothérapie intégrative sont beaucoup moins adéquats dans cette situation et ils font penser à un sentiment de supériorité malvenu puisque ce n’est pas ce qui véhiculé. Pour les profanes d’un tel milieu, retrouver et connaître par exemple le nom scientifique de la morve, avant de qualifier celle-ci par son nom courant de tous les jours, peut certes apporter un brin d’humour et coller avec la personnalité scolaire et professionnelle de Anna, mais le terme tranche avec la dynamique du récit. 

En bref:

Qui n’a pas rêver de s’exprimer correctement et courageusement, au bon moment avec les bons mots, face à quelqu’un? Anna, une jeune urgentiste consciencieuse et professionnelle, qui fait tout pour être gentille et ne pas faire de vagues nul part, va se retrouver dans un stage thérapeutique pour apprendre à être courageuse. A travers des exercices faciles et des rencontres simples et chaleureuses, la jeune femme va vivre une sorte de cataclysme salvateur. Il y a donc sûrement des petites choses utiles à retirer de cette histoire qui nous entraîne de péripéties en moments plus prévisibles mais toujours humour et plaisir qui ne gâche en rien la lecture de cette chouette histoire (dans laquelle nous apprendrons au passage un peu de vocabulaire scientifique et médical assez drôle sur des choses très courantes)!




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire