Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


samedi 12 septembre 2020

Le voyage de Kuro, tome 1





Titre original : Hitsugi Katsugi no Kuro, book 1
Scénario et Illustrations: Satoko Kiyuduki
Nationalité de l’auteur: Japonaise
Editions Kana (6 mai 2010)
Collection Made In
128 pages
ISBN-10: 2505007284
ISBN-13: 978-2505007289
Genre: Manga
Lu le: 29 Août 2020
Ma note: 10/20


Résumé/4ème de couverture :

Kuro veut dire noir. Homme ou sorcière ? Kuro est en réalité une jeune fille qui voyage en portant un cercueil sur son dos. Son compagnon de voyage est une chauvesouris parlante du nom de Sen. En traversant les villages, ses rencontres se multiplient. Parfois elle inquiète et terrifie, mais sa quête l’amène à aider de nombreuses personnes, prouvant qu’il ne faut pas se fier aux apparences. Le quotidien monotone de la jeune fille va être égaillé par la découverte de Sanju et Nijuku, deux jumelles aux oreilles et à la queue de chat qui semblent avoir des pouvoirs très spéciaux. Grâce à elles, un sourire éclairera de temps à autre le visage de la jeune fille. Et le mystère qui entoure son voyage s’éclaircira comme une brume qui se lève.

Mon avis:

            Sur les bons conseils de mon libraire spécial mangas « Le renard doré », j’ai acheté ce livre, avec cette petites fille qui trimballe un étrange cercueil sur son dos. Une histoire qui semblait assez rigolote plutôt que morbide.
En commençant la lecture, on se retrouve avec une bonne et une mauvaise surprise: une ou deux planches colorées sont présentes et sont un joli ravissement. Par contre, niveau lecture, il faut s’adapter à un sens de lecture peu ordinaire: de haut en bas, en colonne, puis de droite à gauche. Une fois tout ceci en mains, c’est parti pour une lecture agréable où l’on découvre la petite Kuro qui voyage avec deux petites jumelles sans savoir réellement pourquoi elle se charge d’un tel fardeau et quel est son but. 

            Mais malheureusement, l’histoire prend une tournure assez bizarre et tellement étrange que j’ai finalement carrément abandonné ce manga, tellement je n’y comprenais plus rien. A se demander s’il n’y a pas un défaut d’édition. 
Il n’y a déjà pas de découpage précis de l’histoire en chapitres. Mais les quelques planches en couleur ont fait en sorte de constater que l’on avait différentes petites histoires. Ensuite, ces histoires m’ont semblé extrêmement décousues: difficile de dire s’il y a tout de même un fil rouge, si l’on suit un voyage avec ses différentes étapes ou pas. Enfin, il y a de gros soucis de compréhension: des choses et des personnages apparaissent, disparaissent pour reviennent comme si c’était la première fois. Dans la première histoire on découvre ainsi Sanju et Nijuku, les jumelles qui accompagnent Kuro, qui ne sont plus là dans la deuxième histoire et dans la troisième histoire, on suit la rencontre de Kuro avec les jumelles. On a vraiment l’impression que rien n’est logiquement dans l’ordre et en plus, certaines choses sont énoncées comme si nous le savions d’après ce qu’on a lu précédemment (comme le fait que Kuro trouve enfin la bonne  maison où se trouve les jumelles: elle y arrive au début de l’histoire de but en blanc). Et puisque tout le reste du manga s’intéresse plutôt aux jumelles, avec toujours plein de choses incompréhensibles, j’ai lâché l’affaire…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire