Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


lundi 17 août 2020

Du rififi au Camboudin (Maude Mihami)





Nationalité de l’auteur: Française
Editions Nil (11 Juin 2020)
256 pages
ISBN-10: 2378910649
ISBN-13: 978-2378910648
Genre: Contemporain
Lu le: 25 Juillet 2020
Ma note: 16/20





Résumé/4ème de couverture:

1974. Le Camboudin est un petit village breton bien tranquille. Mais l'arrivée de Désiré Diallo, un jeune médecin noir, va venir tout bouleverser. Entre le patois local qu'il ne comprend pas, une biquette en chaleur qui bêle toutes les nuits et une vieille ivrogne solitaire, il aura fort à faire pour trouver sa place ! Heureusement, il rencontrera Alfréd, un jeune garçon pas comme les autres, pourvu d'une imagination débordante et d'un courage sans bornes.

Mon avis:

            Après avoir découvert le petit Alfrèd et son vénérable papy dans le Camboudin dans le premier tome, puis suivi leurs amours dans le second tome, place maintenant au troisième et dernier tome de cette petite saga, tendre, rigolote et rurale. Dans ce clap de fin, on retrouve avec bonheur toute la bande de gais lurons, mais force est de constater que les au revoir avec Alfrèd sont presque amorcés dès le début du récit puisque c’est plutôt un nouveau personnage, tourné vers l’avenir et qui promet de belles surprises au village, que l’on va suivre. Une jolie manière de quitter le Camboudin et ses habitants, qui continuent de vivre avec les nouvelles générations.

Points de vue/Critiques:

            Dans sa trilogie, Maude Mihami dresse le portrait d'une petite communauté rurale dans les années 1970. Tous les gens que l'on rencontre au fil des pages ont une vie très modeste, ont une manière de s'exprimer bien à eux, ont la langue bien pendue, ont d’exécrables défauts que l’on ne cache pas et ont presque toujours un verre et une bouteille à portée de main. Mais derrière cette rusticité assumée et totalement véridique, on se rend compte que ce sont surtout des gens simples et honnêtes et qui ont le cœur sur la main. Même les personnages d’apparence les moins sympathiques finissent par devenir attachants comme tout le monde.

            L’univers d’Alfrèd pourrait regorger de plein d’autre histoires, tant la vie d’un village rural est finalement bien vivant, dans cette fausse ambiance de morosité, puisque la moindre nouvelle petite chose fait rapidement le tour du village, chacun allant de son opinion et de ses ragots. Mais le clap de fin s’abaisse avec ce troisième et dernier tome. Et pour mettre du piquant au Camboudin et amorcer une certaine transition vers une modernité, l’autrice a intégré un nouveau personnage, en la personne du nouveau docteur du village : Désiré Diallo. Sauf que celui-ci est noir et qu’il vient de la ville : autant dire que le Camboudin n’est pas préparé à ça et inversement ! L’arrivée de Désiré va non seulement apporter de jolies situations cocasses et bien drôles, mais un nouveau venu dans le village où tout le monde est soudé et se connait depuis des années, va apporter un vent d’air frais et faire, positivement, tout bousculer. Il va ainsi apporter de très belles choses à ces personnes à laquelle il s’attache aussi très rapidement, des villageois qui le lui rende bien également. J’ai beaucoup aimé constaté sa belle intégration.

            On va donc suivre essentiellement le personnage de Désiré qui apprend à connaître chacun des habitant du Camboudin et qui nous permet par la même occasion de les rencontrer une deuxième fois et de les redécouvrir. On laisse donc plutôt le personnage d’Alfrèd que l’on suit finalement comme n’importe quel autre villageois. Il fait dire aussi que Alfrèd grandit, qu’il affirme son caractère et exige maintenant des réponses à ses questions et découvrir ses origines et son enfance, sans compter que son vénérable papy commence à se faire vieux. C’est grâce à l’arrivée de Désiré que toute les famille d’Alfrèd va retrouver un certain équilibre sain et serein, et la prise de conscience et les agissements qui en découlent entrepris par la maman d’Alfrèd m’ont beaucoup touché. L’arrivée de Désiré va donc permettre à tout ce petit monde d’affronter l’avenir avec plus de sérénité, une belle façon pour nous lecteur, de les laisser s’en aller… Merci tout de même de nous avoir mis quelques pages finales pour savoir ce que le village et ses habitants sont devenus quelques dizaines d’années plus tard !

En bref:

            Clap de fin pour la série aussi drôle que touchante qu’est celle d’Alfrèd, de son vénérable papy et de tout le village du Camboudin. Après s’être attaché à l’ensemble des personnages qui compose ce petit village rural du fin fond de la Bretagne, place à un nouveau personnage : Désiré, le docteur noir venu de la ville. Après quelques situations cocasses et bien drôles, son arrivée va créer un véritable chamboulement dans le village. Mais les liens tendres se font rapidement. Désiré va ainsi insuffler un vent d’air frais à tous et va permettre à bon nombre de personnes de retrouver un certain confort de vie et un équilibre familial serein. Pour Alfrèd, une nouvelle page vers l’avenir se tourne. Cette sérénité retrouvée au Camboudin nous permet de laisser tout ce petit monde continuer de vivre leur vie tranquillement et paisiblement même si l’on ne serait pas contre le fait de reprendre une petite trouspignôle non… ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire