Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


dimanche 26 juillet 2020

Des lumières dans la nuit



TOME 1

Titre original : Nightlights
Traduction: Hélène Remaud
Scénario et Illustrations: Lorena Alvarez
Nationalité de l’auteur: Colombienne
Editions Vents d’Ouest (14 Novembre 2018)
54 pages
ISBN-10: 2749308356
ISBN-13: 978-2749308357
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 6 Juillet 2020
Ma note: 15/20


Résumé/4ème de couverture :

Élevée dans un très strict établissement catholique où rigueur et assiduité sont de mise, Sandy s’évade dans les dessins dont elle recouvre ses cahiers de classe. Mais surtout, elle a un don... La nuit, dans l’obscurité de sa chambre, de minuscules étoiles font leur apparition. Lorsqu’elle les attrape avant de s’endormir, ses œuvres donnent naissance à des univers et des créatures fantastiques le temps d’une nuit ; le monde ne redevient comme avant qu’au petit matin. Un jour, à l’école, elle rencontre Morfie, une jeune fille mystérieuse qui connait son secret et qui lui voue une étrange fascination...

Mon avis:

            Cette bande-dessinée est l’incarnation parfaite d’une dichotomie: autant comme les illustrations et la colorisation sont particulières et incroyablement belles, autant l’histoire est sombre, un peu malaisante, étrange et difficile à décoder et aussi très courte! 

            Le début de l’histoire nous pose clairement les bases, celle de cette petites fille avec un don un peu particulier. On s’inscrit donc dans un registre fantastique et onirique bien définis. Puis peu à peu, l’histoire va s’assombrir, à la fois dans sa compréhension et dans son ambiance. Et parce que l’on ne comprend pas bien ce qu’il en est réellement de l’histoire et que l’on part dans quelque chose de relativement méchant, il y a une sorte de petite malaise qui s’installe et que l’on ne peut pas définir clairement, puisque l’on est aussi toujours dans cet univers coloré et beau au niveau des illustrations. On se retrouve donc sans cesse dans une sorte de dichotomie.   Le chemin que prend l’histoire et donc relativement tortueux et je pense qu’il y sûrement plusieurs thèmes sous-jacents à en retirer mais il difficile de n’en ressortir qu’un seul au terme d’une lecture. Cette bande-dessinée peut donc se résumé à de magnifiques illustrations mais une histoire bizarre et difficile à décoder! 







DES LUMIÈRES DANS LA NUIT, TOME 2: HICOTEA

Titre original : Hicotea: A Nightlights Story
Traduction: Hélène Remaud
Scénario et Illustrations: Lorena Alvarez
Nationalité de l’auteur: Colombienne
Editions Vents d’Ouest (29 Mai 2019)
56 pages
ISBN-10: 234402722X
ISBN-13: 978-2344027226
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 19 Juillet 2020
Ma note: 15/20


Résumé/4ème de couverture :

Lors d'un voyage scolaire à la rivière, Sandy s'éloigne du groupe et découvre une carapace de tortue vide. En regardant à l'intérieur, elle est emportée dans un monde magique rempli de sculptures, de tableaux et de grimoires représentant toute l'histoire du monde. Une peinture est cependant inachevée qui demande à la jeune fille de la terminer

Mon avis:

            Avec une nouvelle histoire, ce deuxième tome s’inscrit exactement dans la même lignée que le premier tome. On retrouve une nouvelle fois de magnifiques illustrations, aux couleurs à la fois chatoyantes et pastels, dont certains tableaux sont sur une double page pour mieux apprécier pleinement toute la beauté, la sagesse et la poésie qui s’en dégagent. Ce sont vraiment ces illustrations et cette colorisation qui sont le point fort de cette série et qui fait que l’on a envie d’ouvrir cette bande-dessinée. 

Car quant à l’histoire… ça pêche… Je ne vois d’ailleurs pas comment les enfants pourraient y comprendre quelque chose. Dans le premier tome, l’histoire et ses nombreux sous-entendus et thèmes sous-jacents étaient peu clairs et très difficilement compréhensibles, et l’on retrouve cette difficulté dans cette nouvelle histoire. Néanmoins, si dans le tome 1 il y avait cette ambiance étrange et presque malsaine, on ne retrouve pas cette bizarrerie dans ce tome 2, ce qui est assez soulageant.

1 commentaire: