Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


mercredi 10 juin 2020

La guerre des clans, cycle 1, tome 6: une sombre prophétie (Erin Hunter)





Titre original: The darkest hour
Traduction: Aude Carlier
Nationalité de l’auteur: Anglaise
Editions Pocket
368 pages
ISBN-10: 2266208179
ISBN-13: 978-2266208178
Genre: Fantasy, Jeunesse
Lu le: 24 Mai 2020
Ma note: 16/20



Résumé/4ème de couverture:

Etoile Bleue est morte ! Ses guerriers sont sous le choc, et notamment Cœur de Feu qui devient le meneur du clan. Le jeune guerrier reçoit alors dans son sommeil une prophétie étrange et effrayante : des temps obscurs se profilent pour lui et les siens. Au même moment, Etoile du Tigre, leur ennemi juré, fomente un nouveau complot. Pour conquérir le pouvoir absolu, il est prêt à pactiser avec une horde de chats impitoyables. Jamais l'équilibre fragile de la forêt n'a été si menacé...

Mon avis:

            Je termine enfin une saga, ou tout du moins, le premier cycle d’une saga! En entamant ce sixième tome, j’avais très peur qu’il soit encore plus intense et dur que tous les précédents, qui nous avaient habitué à bon nombre de batailles, d’enjeux et de morts… Et puisqu’il s’agit du dernier tome, je m’attendais vraiment à quelque chose de plus intense et aussi une histoire qui se termine sur un énorme cliffhanger. Mais toutes les craintes se sont révélées vaines, puisque l’on retrouve un tome à l’histoire relativement calme, qui répond plutôt à pas mal d’enjeux et qui se termine de façon claire et nette. 

Points de vue/Critiques:

            Pour ce dernier tome du premier cycle, nous retrouvons pour la première fois Coeur de Feu en tant que chef du clan du Tonnerre. Sa grande proximité et dévotion envers feu Etoile Bleue le fait le ressentir moins légitime dans ce rôle de meneur de clan. Mais face aux décisions quotidiennes qui doivent être prises, et entourés de ses plus proches amis et du reste du clan qui lui est totalement brave et dévoué, Etoile de Feu assume pleinement et sagement son rôle. Ce nouveau rôle lui va à ravir puisqu’il fait preuve de bienveillance, de stratégie, de logique et de bonté. On devine sous sa bravoure son côté guerrier et on imagine très bien le grand et beau chef de clan qui incarne.

Au niveau de l’histoire, je m’attendais à beaucoup d’enjeux, de violence, de bagarres et donc une foule de pertes pour tous les clans. L’histoire concernant Etoile du Tigre étant un principal et enjeu majeur depuis la début de la série, je pensais que cet angle serait majoritaire dans ce clap de fin et qu’il apporterait bon nombre de morts et d’autres enjeux. Quelle n’a pas était ma surprise de constater que cet élément est assez rapidement traité dans le récit, et de manière franche, rapide et nette! Le suspense sur prés de cinq tomes est donc rapidement étouffée: si d’un côté cela m’a permis de souffler toute cette tension accumulée, de l’autre côté, la promesse tant attendue d’une réelle confrontation entre les deux matous est évincée!

Une fois le « problème » Etoile du Tigre résolue assez précocement dans le récit, l’autre et principale partie de l’histoire va alors traiter, semble-t-il, d’un sujet venu comme un cheveu sur la soupe. Le suspense est quand même présent, mais pas autant que si le sujet avait était connu depuis un petit moment permettant à la tension de macérer et monter! Néanmoins, j’ai été soulagée de constater que les pertes, peu nombreuses, qui déchirent le coeur ont été évité.

En bref:

            Contrairement aux autres tomes du premier cycle où la tension était palpable tout au long du récit, entre les terribles enjeux et les batailles qui emportaient certains chats et qui vous faisaient déchirer le coeur, ce sixième et dernier tome n’est finalement pas synonyme d’apothéose. La promesse énoncée depuis le début de la saga, de la terrible confrontation entre Coeur et Feu et Etoile du Tigre n’est malheureusement pas tenue. Cet aspect étant assez vite clôturé dans ce tome, le suspense général et la tension accumulée tout le long de ce premier cycle sont essoufflés. Avec un Etoile de Feu flamboyant qui prend justement et avec bravoure ses nouvelles fonctions, on est donc dans une histoire plus douce, moins en tension et en enjeux, qui permet de mettre un vrai point final à ce premier cycle. 

2 commentaires:

  1. J'avais beaucoup aimé La Guerre des Clans et j'avais été jusqu'au cycle 4-5. A mes yeux le cycle 1 et 2 sont les meilleurs cycles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. whoua bravo pour cette belle avancée!
      Ok je note pour le cycle 1 et 2, je pense continuer un peu, mais en numérique! ;)

      Supprimer