Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


jeudi 2 avril 2020

Va où le vent te berce (Sophie Tal Men)






Nationalité de l’auteur: Française
Editions Albin Michel (26 Février 2020)
304 pages
ISBN-10: 2226446710
ISBN-13: 978-2226446718
Genre: Contemporain
Lu le: 18 Mars 2020
Ma note: 16/20




Résumé/4ème de couverture:

En intégrant une association de bénévoles à l'hôpital, Gabriel devient berceur de bébés.
Anna, jeune médecin, s'apprête à mettre au monde, seule, son premier enfant. 
Chacun a son propre combat à mener, un fossé les sépare, et pourtant leur rencontre va tout changer. 
Et si, ensemble, ils apprenaient à se reconstruire ? À vaincre leurs peurs et à affronter les fantômes du passé ?

Mon avis:

            Voici un roman printanier qu’il fait bon de découvrir. Dans son dernier livre « Va où le vent te berce », Sophie Tal Men reste dans son univers initial, avec les personnages de sa série « Les yeux couleurs de pluie ». Mais elle ne reprend pas les mêmes personnages principaux: ce sont les secondaires qui sont au centre de cette nouvelle histoire, qui peut donc très bien se lire indépendamment des autres livres de l’univers. C’est donc un ravissement de retrouver cette ambiance, on a l’impression de se replonger dans une sorte de cocon familial et réconfortant.

Points de vue/Critiques:

            Parce l’univers et l’ambiance sont particuliers et son chers à l’autrice, tout comme ses personnages, Sophie Tal Men a imaginé cette nouvelle histoire toujours dans la même sphère que sa saga initiale « Les yeux couleurs de pluie ». Néanmoins, contrairement à la trilogie de base où les tomes se suivent réellement, ici il ne s’agit en rien d’une suite et « Va où le vent te berce » peut tout à fait se lire sans avoir découvert un seul autre livre de l’autrice. Pour cette histoire, et pour ceux qui connaissent la trilogie, on retrouve cette fois-ci Anna qui est la cousine de Matthieu et meilleure amie de Marie-Lou, le couple que l’on suit dans la trilogie. Et en faisant d’elle son personnage principal, c’est une autre facette de sa personnalité que l’on découvre, plus triste, plus ombrageuse, plus terne. Un changement qui au vue des circonstances qui se comprennent. Elle va alors faire la connaissance de Gabriel, un homme qui incarne finalement la perfection puisqu’il est taciturne, mystérieux, gentil, beau et musclé. Cette perfection m’a un peu dérangé puisque l’on retrouve en lui en personnage lisse et cliché, mais il faut bien s’y faire. Et c’est d’ailleurs à travers lui, que l’on découvre cette action de bénévoles d’associations qui consiste à bercer les bébés présents à l’hôpital afin de soulager et prendre momentanément le relais des parents. 

            Retrouver toute cette petite tribu pour une nouvelle histoire qui nous permet de mieux approfondir des personnages, au départ, secondaires est toujours aussi plaisant puisque l’on a véritablement l’impression de suivre les pérégrinations d’une petite famille. On plonge donc avec délice et une impression de réconfort et de cocooning dans cette lecture. Car en plus de retrouver et suivre des personnages, finalement simples mais authentiques, on est également embarqué dans les paysages et les coutumes bretonnes, accentuant encore plus cette impression de réconfort. 

En bref:

            Pour son dernier livre « Va où le vent te berce », Sophie Tal Men reste une nouvelle fois dans l’univers de sa trilogie « Les yeux couleurs de pluie » mais en prenant comme personnage principal, un personnage initialement secondaire, faisant en sorte que ce nouveau livre peut très bien se lire indépendamment des autres. En partant d’une information et d’une observations faite en hôpital, à savoir les « berceurs », ces personnes bénévoles qui bercent les bébés afin de prendre momentanément le relais des parents, l’autrice nous propose une histoire une nouvelle fois réconforte, douce et tendre, un vrai moment cocooning! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire