Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


mardi 31 mars 2020

Reine d'Egypte, tome 6



Titre original : Aoi Horus no Hitomi - Dansou no Joou no Monogatari, book 6
Traduction: Fédoua Lamodière
Scénario et Illustrations: Chie Inudoh
Nationalité de l’auteur: Japonaise
Editions Ki-oon (3 Octobre 2019)
Collection Kizuna
182 pages
ISBN-13: 979-1032704950
Genre: Manga
Lu le: 25 Mars 2020
Ma note: 17/20



Résumé/4ème de couverture :

Profitant de l'abdication inattendue du prince Djehouty, la régente Hatchepsout s'empare du pouvoir, devenant ainsi la première femme pharaon. Déterminée à faire de l'Egypte une puissante nation, elle souhaite entreprendre des expéditions commerciales importantes mais aucun de ses hommes n'a l'envergure d'un grand négociant. C'est alors qu'un drôle de personnage s'introduit dans le palais

Mon avis:

            Hatchepsout est maintenant arrivée là où elle voulait: au pouvoir, en tant de pharaon régente (en remplacement de son fils). Si dans les premiers tomes on découvrait une Hatchepsout très féminine et très voluptueuse, celle-ci devient plus dure et plus mature afin d’assumer pleinement son rôle de pharaon, normalement et toujours réservé aux hommes. Même si elle est obligée de se masculiniser pour faire assoir son autorité (une chose que l’on pourrait actuellement déploré, mais remettons cela dans le contexte de l’époque), elle continue de subir des railleries et de l’irrespect. Mais Hatchepsout reste droite et focalisée sur ses objectifs. En effet, elle veut faire prospérer son peuple et c’est en développant le commerce qu’elle veut y parvenir et non par la guerre, comme se prédécesseurs. C’est donc l’aspect du développement du commerce qui est centré dans ce sixième tome. Mais cette expansion économique, bénéfique et paisible n’est pas au goût du « vrai » pharaon » qui grandit de jour en jours et qui, en tant qu’homme, ne partage pas les même idées de grandeur que Hatchepsout… 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire