Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


jeudi 26 mars 2020

Puzzle de Brest (Yann Le Rest & Pascale Tamalet)






Nationalité des auteurs: Française
Editions Calmann-Lévy (11 Mars 2020)
Collection Territoires
357 pages
ISBN-10: 2702167403
ISBN-13: 978-2702167403
Genre: Policier
Lu le: 8 Mars 2020
Ma note: 14/20



Résumé/4ème de couverture:

Un vent de panique s’empare de l’aquarium d'Océanopolis à Brest quand on découvre des restes humains en suspension dans un bassin.
Le capitaine Hadrien Fox, qui commande le commissariat du port, tient une piste intéressante quand il apprend la disparition récente de deux membres de l’équipage du Sea Paradise, un paquebot de croisière retenu à Brest par une avarie. D’autant plus qu’un clochard affirme avoir vu des hommes en combinaison noire porter deux sacs assez grands pour contenir des macchabées près du bureau des Affaires maritimes.
Mais s’il y a un lien entre les deux affaires, comment des morceaux de cadavre ont-ils pu se retrouver dans l’aquarium d’Océanopolis ?
Pour trouver la réponse, Hadrien Fox va devoir plonger en eaux troubles au cœur d’un trafic terrifiant qui mettra en émoi les plus hautes autorités…

Mon avis:

            « Puzzle de Brest » est le roman faisant partie de la deuxième box « Territoires » de la collection du même nom de Calmann-Lévy. Et à cette occasion, sans grande surprise, c’est donc en Bretagne qui nous allons voyager et nous immerger dans le terroir français. Ce livre écrit à quatre mains s’est avéré être un bon policier, mais la fin, assez ouverte et qui ne trouve pas réellement une résolution pleine et entière de l’affaire, peut être assez frustrante pour certains. En revanche, c’est plutôt les personnages que j’ai le plus apprécié dans cette histoire, avec un personnage principal de flic que l’on a clairement envie de revoir!

Points de vue/Critiques:

            Des personnes disparues, des cadavres et des morceaux de corps éparpillés: autant d’éléments qui « mettent l’eau à bouche » lorsque l’on est amateur de thriller et bien trashs en plus. Mais malgré tous ces éléments bien présents dans l’histoire, je n’ai pas retrouvé ce côté inquiétant, angoissant et glauque comme peuvent l’être des thrillers avec de telles « mises en bouche ». De ce fait, j’ai eu plutôt l’impression de lire un policier, un bon policier, mais pas un thriller. Ainsi, à travers cette histoire, on suite tout simplement l’enquête. Et celle-ci est réussi et reste dans les codes de l’efficacité: c’est rythmé, les questions s’enchaînent avec des réponses qui nous amènent à suivre d’autres voies que les hypothèses initiales et des rebondissements à foison. J’espérais donc une sorte de surprise et de feu d’artifice à la fin, dans la résolution de l’enquête, afin de donner la flamboyance tant attendue pour ce roman mais elle n’est pas arrivée. En effet, on reste sur une sorte de fin ouverte, avec certaines interrogations qui ne trouvent malheureusement pas de résolutions, et c’est là qu’arrive la frustration.

            Ce que j’ai finalement préféré dans cette histoire et que je retiendrai de ce livre, ce sont ses personnages et en particulier son personnage principal qu’est Hadrien Fox. En effet, sans véritablement mettre le doigt sur sa particularité, Hadrien ne correspond pas du tout à l’archétype du flic, chef de sa brigade, bourru, brut de décoffrage et intrépide. Son trait de caractère principal est son humanité: même s’il est le personnage principal, ses acolytes dans l’enquête sont tout aussi important dans l’histoire et pour lui. Il ne tire pas la couverture sur lui: l’avis et le travail professionnel de son équipe sont impératifs. Hadrien est clairement le genre de personnage que l’on verrait bien et que l’on aillerait bien retrouver pour une série. 
Et l’autre « personnage » tout aussi plaisant et important que l’est Hadrien, c’est évidemment la Bretagne. Les paysages, l’embrun maritime, l’océan, l’atmosphère et ses lieux typiques nous font véritablement passer un moment au coeur de la Bretagne.

En bref:

            Pour le deuxième roman de la collection « Territoires » de Calmann-Lévy, « Puzzle de Brest » nous embarque, sans surprise, pour un petit voyage en Bretagne et cette escale dans le terroir français est une nouvelle très bien réussi. Si l’histoire, avec la retrouvailles de cadavres et de morceaux de corps partait sur les chapeaux de roue du thriller « hard », on se retrouve finalement plus dans le genre policier. L’enquête reste assez simplement dans les codes de l’efficacité avec un dénouement un peu ouvert, où toutes les interrogations ne trouvent pas réponses. En revanche, le personnage principal d’Hadrien est un coup de coeur, véritablement humain et loin de l’archétype du flic. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire