Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


dimanche 4 avril 2021

Le chat aux sept vies



TOME 1

Titre original : Gojussenchi no Isshô
Scénario et Illustrations: Gin Shirakawa
Nationalité de l’auteur: Japonaise
Editions Glénat (2 janvier 2020)
162 pages
ISBN-10: 2344038175
ISBN-13: 978-2344038178
Genre: Manga
Lu le: 22 Février 2020
Ma note: 20/20



Résumé/4ème de couverture :

            La vraie vie des chats Nanao et Machi sont deux chats qui vivent dans la rue. Ils se remplissent le ventre grâce aux "tables" que leur servent les humains, et vivent au quotidien au contact de la mort. À leurs yeux, les humains n'existent que pour les nourrir. Sauf qu'un beau jour, ils font la rencontre de Yoshino Narita, une jeune femme membre de cette espèce qu'ils exècrent tant. Pour elle comme pour eux, la première impression est catastrophique. Mais à terme, cette rencontre changera radicalement leurs vies à tous les trois... L'indépendance vaut-elle qu'on y sacrifie la moitié de son espérance de vie ? Ce récit en trois volumes suivra avec un regard tendre mais objectif les destins croisés de chats et d'humains et la réalité qu'ils vivent au jour le jour. Loin des caricatures des mascottes félines, tous les personnages sont décrits ici avec minutie grâce aux traits sensibles de Gin Shirakawa. Un récit universel pour mieux connaitre nos compagnons.

Mon avis:

            Coup de coeur absolu pour ce manga, petit par son nombre de pages, mais très riche dans son histoire où émotions et intelligence se marient parfaitement! Si vous aimez les chats, je ne peux que vous recommander cette lecture quasiment indispensable! 
Sous ses airs de mignon petit manga dont l’histoire va tourner autour des chats, il cache en réalité une histoire beaucoup plus profonde. En effet, le récit porte sur la vie des chats dans la rue, le drame de l’abandon (que se soit en version humaine ou féline) et le deuil. C’est à travers la vie de Nanao que la vie des chats errants et la vie des chats domestiques et donc de la vie humaine que le parallèle se fait. Et il s’établit de manière belle et touchant. Ce tournant dans l’histoire est quelque chose que je n’avais pas vue venir car on commence la lecture en prenant connaissance, simplement et légèrement, de la vie des chats dans les rues. Mais au fur et à mesure, la gravité s’instaure et cela m’a tout simplement cueillie.

Les dessins se prêtent à merveille à cette histoire puisqu’ils sont vraiment très beaux, poétiques, mélancoliques et tout en finesse. Le titre est un josei et cela s’en ressent dans la sensibilité qu’il y a dans le trait, ainsi que dans son apparente simplicité qui cache une belle complexité de composition.


TOME 2

Titre original : Gojussenchi no Isshô, book 2
Traduction: Djamel Rabahi
Scénario et Illustrations: Gin Shirakawa
Nationalité de l’auteur: Japonaise
Editions Glénat (17 Juin 2020)
144 pages
ISBN-10: 2344038183
ISBN-13: 978-2344038185
Genre: Manga
Lu le: 27 Mars 2021
Ma note: 17/20


Résumé/4ème de couverture :

Nanao est un chat dont le maître a disparu. Yoshino Narita est une femme dont l’époux est mort. Pour cet animal et cet humain ayant tous deux perdu un être cher, ce collier qu’“il” leur a laissé est la seule chose qui les relie. À la recherche d’un peu de chaleur pouvant apaiser leur souffrance, chacun décide de s’ouvrir peu à peu à l’autre…



TOME 3

Titre original : Gojussenchi no Isshô, book 3
Traduction: Djamel Rabahi
Scénario et Illustrations: Gin Shirakawa
Nationalité de l’auteur: Japonaise
Editions Glénat (2 Septembre 2020)
144 pages
ISBN-10: 2344038191
ISBN-13: 978-2344038192
Genre: Manga
Lu le: 29 Mars 2021
Ma note: 17/20


Résumé/4ème de couverture :

Vivre seul, et mourir seul. Nous les chats errants, nous devons savoir que notre vie ne tient qu'à un fil. Sans quoi nous risquons de finir écrasés sous le poids de l'incertitude. En revanche, une rencontre heureuse, une personne avec qui on a envie d'être, peuvent nous aider à donner un sens à notre naissance.

Mon avis:

            Les deux derniers tomes de cette trilogie clôture une série vraiment magnifique. L'autrice propose vraiment une histoire qui un condensé d'émotions et de thématiques. Elle creuse véritablement le thème de l'abandon, du point de vue de l'animal ou de l'humain, avec beaucoup de douceur. Avec différents portraits de chats, elle montre à quel point le fait d'avoir été abandonné et trahi par des hommes peut avoir des conséquences sur la vie des chats qui ont alors beaucoup de mal à refaire confiance et qui n'osent pas. Avec l'humaine  et jeune veuve Yoshino, elle montre à quel point il est difficile de reprendre goût à la vie et de mener celle-ci. Et c'est grâce à une relation naissante avec les chats qu'elle va trouver une solution. Le chemin qu'elle a parcouru est beau et touchant et surtout exemplaire. L'autrice prouve ainsi avec à quel point humains et chats peuvent s'apporter les uns des autres. 

            Avec l'histoire de Machi et Blue dans les rues, on retrouve de temps en temps des petites réflexions intéressantes concernant les chats de gouttière: leur règles, leur propagation, leur relations avec les humains... Avec le deuil et la façon dont il est vécu, ainsi que la manière d'y faire face, d'accepter son chagrin et comment on peut trouver une certaine consolation, ce sont autant de thèmes abordés avec profondeur mais avec subtilité et une finesse remarquable.

            Avec cette façon de mettre le doigt sur les choses avec subtilité, il se dégage énormément d'émotions. Entre drame, peur, horreur, destin et joie, l'ascenseur émotionnel est continu et m'a fait faire des phases d'apnée teintée de larmes à chaque pages. "Le chat aux sept vies" est une magnifique petite série qui illustre l'histoire d'amour entre humains et félins.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire