Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


samedi 14 mars 2020

Arte



ARTE, TOME 1

Titre original : Arte, book 1
Traduction: Ryoko Akiyama
Scénario et Illustrations: Kei Ohkubo
Nationalité de l’auteur: Japonaise
Editions Komikku (26 Août 2015)
193 pages
ISBN-10: 2372870432
ISBN-13: 978-2372870436
Genre: Manga
Lu le: 29 Février 2020
Ma note: 16/20


Résumé/4ème de couverture :

Florence, début du 16e siècle. Dans ce berceau de la Renaissance, qui vit l’art s’épanouir dans toute sa splendeur, une jeune aristocrate prénommée Arte rêve de devenir artiste peintre et aspire à entrer en apprentissage dans un des nombreux ateliers de la ville… Hélas ! Cette époque de foisonnement culturel était aussi celle de la misogynie, et il n’était pas concevable qu’une jeune femme ambitionne de vivre de son art et de son travail. Les nombreux obstacles qui se dresseront sur le chemin d’Arte auront-ils raison de la folle énergie de cette aristo déjantée ?

Mon avis:
           
            Cela fait un petit moment que je voulais découvrir cette saga où l’on découvre une héroïne forte et déterminée qui prône son indépendance et sa liberté dans une société où les femmes sont cantonnées aux rôles de mères et d’épouses et où l’on doit rester dans le cadre de sa caste. L’aspect historique et la condition de la femme sont donc particulièrement plaisants. Ils sont au commencement de l’histoire mais reste tout simplement au coeur du récit. En plus de déambuler au coeur de la ville de Florence au 16ème siècle, on navigue également dans le thème de l’art et du dessin. 
Histoire, art, féminisme et société sont donc les maîtres mots de cette série.

Arte est un personnage haut en couleur car ce qui frappe très tôt, outre son amour pour le dessin, c’est son énergie à toute épreuve, son enthousiasme communicatif et sa façon de ne pas renoncer à sa volonté féroce d’être apprentie même si cela n’est pas sensé se faire quand on est une femme. Mais elle fait fie des convenances et se fiche des réflexions de certains, allant même jusqu’à tenir tête et défier ces hommes qui rient d’elle ou qui ne voient en elle qu’une pauvre femme et donc une personne faible et sans culture. Elle m'a énormément plu. La voir s'acharner, ne pas baisser les bras, la voir si enjouée et prendre du plaisir pour ce qu'elle fait, même les tâches les moins gratifiantes, ne la rend que plus sympathique de pages en pages.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire