Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


mardi 14 janvier 2020

Un petit carnet rouge (Sofia Lundberg)




Titre original: Den röda adressboken
Traduction: Caroline Berg
Nationalité de l’auteur: Suédoise
Editions Le Livre de poche (30 Octobre 2019)
numéro 35559
408 pages
ISBN-10: 2253074403
ISBN-13: 978-2253074403
Genre: Contemporain
Lu le: 23 Décembre 2019
Ma note: 16/20



Résumé/4ème de couverture:

            À quatre-vingt-seize ans, Doris vit seule à Stockholm. Elle n'a plus aucune famille si ce n'est une petite-nièce aux États-Unis. Son bien le plus précieux est un carnet qu'elle possède depuis 1928, qui contient le souvenir des gens qu'elle a rencontrés au fil de son existence et dont elle a rayé les noms à mesure qu'ils ont quitté ce monde. De l'excentrique bourgeoise pour qui elle a travaillé enfant à l'amour de sa vie rencontré à Paris, de la veuve qui lui a appris l'anglais sur le bateau l'emmenant à New York aux plus grands couturiers français qui l'ont vue défiler, de l'artiste suédois devenu son confident à sa propre sœur, au destin douloureux, l'existence de Doris est une épopée romantique, tragique et émouvante.

Mon avis:

            Avec ce livre, on nous promet une histoire touchante pleine d’émotions, et oui il faut s’attendre à ce chamboulement et tout ceci grâce à une petite vieille grand-mère terriblement attachante: Doris. Cette dernière pourrait être l’image de toutes les femmes de sa génération de part sa situation actuelle et de part tout ce qu’elle a pu traverser. Quoiqu’il en soit, suivre la vie de Doris en remontant dans ses souvenirs a quelque chose de très intime qui peut presque être dérangeant, mais aussi de très prenant et attachant, qui fait que l’on n’aimerait jamais refermé son petit carnet rouge… et donc le livre.

Points de vue/Critiques:

            Lorsqu’il est question d’un livre retraçant toute la vie d’un personnage, à travers l’Histoire, grâce à des lettres où comme ici, grâce à un carnet d’adresse qui permettront de coucher par écrit ses mémoires afin de les transmette à une génération future, je suis toujours friande. J’attendais donc la sortie poche de ce livre avec impatience!

            Entre passé et présent, la découverte du personnage de Doris est un véritable coup de coeur. Aujourd’hui très âgée et en fin de vie, et n’ayant pour unique famille qu’une petite-nièce, Jenny, qui habite à mille lieux d’elle, elle entreprend de laisser une trace d’elle-même et de sa vie à travers un petit carnet rouge qu’elle souhaite laissé à Jenny en héritage. Retraçant tous les évènements marquant de sa vie, c’est au travers des différentes personnes qu’elle a côtoyé qu’elle organise ses mémoires, des noms qui seront au fur et à mesure barrés au moment de la disparition de la personne. On découvre ainsi une Doris adolescente et vivant en Suède comme point de départ d’une vie très rythmée et remplie de multiples voyages. De la Suède à New-York, en passant par Paris, c’est un magnifique portrait de femme que l’on découvre qui a traversé les époques mais surtout les guerres, les deuils, les déceptions et les désillusions. Doris est une femme forte, courageuse, admirable, passionné par l’amour qui à qui la chance n’a jamais vraiment souri. On ne peut donc que se prendre d’affection pour cette dame, pour tout ce qu’elle a vécu dans son passé, mais qui est tout aussi attachante dans le présent par sa démarche, qui est un moyen pour elle de boucler la boucle, et laisser son empreinte, si infime soit-elle sur cette Terre au moment de sa disparition. Son ultime preuve d’amour pour le dernier membre de sa famille…amour qui lui sera rendu aux centuple.

            La construction du roman est rythmée par l’alternance des époques qu’a pu vivre Doris. On voyage ainsi à travers le Paris dans les années 30, la vie de mannequin chez des grands couturiers parisiens, les défilés, l’immigration américaine, la Seconde Guerre Mondiale. Les réminiscences de la vieille femme permettent de découvrir une fresque historique incroyable et d’offrir un témoignage d’amour, d’amitié, des souffrances qu’elle a vécu à sa petite nièce.

En bref:

            Un petit carnet rouge est un très beau roman sur les souvenirs, l’amour, les regrets et le cours du destin. C’est au travers d’un petit carnet rouge rempli des bribes de souvenirs qui retrace sa vie depuis la Suède, et qu’elle souhaite léguer à sa petite-nièce que nous découvrons la vie de Doris. Cette dernière est une femme très attachante mais aussi admirable par son courage, sa résilience et son indépendance. Avec des moments très beaux et touchants, ce roman est aussi une sorte d’hommage à toutes ces femmes qui ont traversé tellement de choses dans leur vie de manière libre et indépendante, tout en étant passionnée et passionnante. 

2 commentaires:

  1. J'ai repéré ce livre il y a quelques temps et ton avis me donne encore plus envie de le découvrir ! Je pense que je vais bientôt craquer ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je peux te donner un mot d'excuse pour le craquage si tu veux! ;)

      Supprimer