Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


jeudi 28 novembre 2019

Zombillénium, tome 4: la fille de l'air





Scénario et Illustrations: Arthur de Pins
Nationalité de l’auteur: Française
Editions Dupuis (23 Novembre 2018)
48 pages
ISBN-10: 280016106X
ISBN-13: 978-2800161068
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 3 Novembre 2019
Ma note: 16/20




L’histoire:

Le parc Zombillénium ne s'est jamais aussi bien porté : sa cote de popularité atteint des sommets suite aux réformes démoniaques opérées par Behemoth, qui décide alors de jouer sa propriété au cours d'une compétition bien spéciale... Un sabbat de sorcières ! Gretchen, Aurélien et Von Bloodt ont quant à eux monté un réseau d'évasion clandestin afin d'offrir aux damnés la chance d'une reconversion, loin des neuf cercles de l'Enfer. Des opérations périlleuses, sous le manteau, qui ne font pas du tout les affaires des dirigeants. Déterminés à y mettre un grand coup de balai, ils s'offrent les services d'une redoutable enchanteresse qui donnera du fil à retordre à sa rivale attitrée : Gretchen. Sous terre comme dans les airs, le combat promet d’être épique !

Mon avis:

            Autant comme avec certaines séries, il n’est pas difficile de se replonger dans un tome après avoir lu les précédents depuis un petit moment, sans que cela soit gênant pour comprendre le tout et seulement l’histoire du tome en question, autant pour la série « Zombillénium » ce n’est pas le cas. Il m’est difficile de me rappeler le tout et la découverte d’un nouveau tome ne me permet pas de rattraper le coup (il faut dire qu’il aura fallu attendre 5 ans pour voir arriver ce quatrième tome). Le récit de ce tome 4 est parfaitement compréhensible et vraiment plaisant, mais remettre l’histoire dans le contexte depuis le début de la série est impossible pour moi tant j’ai perdu le fil. Si le scénario n’est peut-être pas aussi prenant que pour les autres, c’est peut-être que nous sommes dans une sorte de transition vers un nouveau cycle, la découverte de nouveaux personnages étant sûrement un bon indice. 
Le style graphique étant toujours celui du début, on prend toujours autant de plaisir à zoner dans cet univers génial d’une société démoniaque, mais doucement méchante et pas effrayante. 

Autour du livre:

Livre emprunté à la bibliothèque

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire