Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


mardi 26 novembre 2019

Poste restante à Locmaria (Lorraine Fouchet)






Nationalité de l’auteur: Française
Editions Le Livre de Poche (27 Février 2019)
numéro 35292
384 pages
ISBN-10: 2253259632
ISBN-13: 978-2253259633
Genre: Contemporain
Lu le: 2 Novembre 2019
Ma note: 17/20



Résumé/4ème de couverture:

Élevée dans le culte d’un père mort avant sa naissance, Chiara découvre, à l’âge de vingt-cinq ans, qu’elle est peut-être la fille d’un marin breton. Sous le choc de cette révélation, elle embarque pour l’île de Groix et fait la connaissance de Gabin, prête-plume d’écrivains célèbres, qui devient son compagnon de fortune. Mais ce séduisant jeune homme, arrivé comme elle de la « grande terre », est-il vraiment celui qu’il prétend être ? Et Chiara reviendra-t-elle indemne de son enquête insulaire ?
Lorraine Fouchet signe un roman breton où la tendresse ne reste pas poste restante, où le bateau du courrier est porteur de bien des surprises, où les boîtes aux lettres recèlent des secrets inattendus.
Mon avis:

            « Poste restante à Locmaria » est le troisième livre de Lorraine Fouchet que je prend vraiment plaisir à lire et je ne me lasse pas de la plume de l'autrice et de tous les ingrédients qu'elle met dans ses histoires : des personnages attachants, des péripéties un brin rocambolesque, des spécialités culinaires et bien sûr le cadre iodée et dépaysant de l'île de Groix. En mélangeant tout ceci, on obtient un roman feel-good savoureux à souhait, on s'en délecte et on en redemande !

Points de vue/Critiques:

            Avec ce nouveau roman, Lorraine Fouchet reste une nouvelle fois dans le registre des histoires de famille et même en gardant les mêmes ingrédients précédemment cités, on ne retrouve pas une once de redondance car chacune de ses histoires est finalement différente. Leur seul point commun reste le plaisir savoureux que l'on a en dégustant le roman et bien sûr... l'île de Groix ! Si le cadre est récurrent, il n'y a aucune lassitude tellement cet air marin iodé est bien décrit et dépaysant !  Et cette fois-ci, on s'intéresse à une de ses caractéristiques quotidienne : la distribution du courrier. Entre la passation entre le continent et l'île, les points de relais sur l'île, la distribution à l'ancienne en vélo sur un terrain constamment en relief, et bien sûr le contact avec les gens, on découvre une facette du métier de facteur propre aux insulaires. Mais dans cette histoire, les boîtes aux lettres ne vont pas seulement jouer un rôle à Groix, elles vont aussi mener le jeu jusqu'en Italie entre bonnes et mauvaises nouvelles. Ces petites escapades italiennes à travers le personnage de Chiara m'ont beaucoup plu, car elles apportent un petit vent frais venu d'ailleurs.

            En partant d'une note triste avec le décès d'un membre de la famille, Lorraine Fouchet arrive toujours à jouer avec ces cordes sensibles tout en retenue et avec sincérité pour faire basculer son histoire vers la fraîcheur, l'optimisme, l'espoir et le rire. J'ai beaucoup aimé le déroulement de l'histoire et les rencontres pleines de charmes et d'émotions que fait Chiara avec des gens charismatiques. L'histoire a même su me surprendre grâce à Gabin et à ce petit garçon que l'on suit de temps de temps au début et dont on ne comprend pas encore le lien avec Chiara. Cette petite surprise m'a beaucoup plu et permet vraiment d'approfondir comme il faut le personnage. Et si parfois dans l'histoire, certaines situations sont parfois rocambolesques, l'essentiel est qu'il nous fait vraiment passer un bon moment touchant, emplit de douceur, que l'on quitte avec regret et le cœur gros mais léger !

En bref:

A l'image de ses précédents livres, Lorraine Fouchet nous entraîne une nouvelle fois au milieu des paysages iodés de l'île de Groix, tout en faisant une petite escapade rafraîchissante en Italie. Entre les magnifiques paysages et les descriptions gastronomiques et culinaires, on se délecte de cette nouvelle histoire de famille qui prend vie en partant sur les bases d'un décès d'un proche. Mais avec des personnages attachants, une justesse dans l'optimisme et dans la joie et des situations drôles et cocasses, on prend un plaisir savoureux à lire ce roman feel-good que l'on quitte avec regret mais le cœur regonflé à bloc par les embruns bretons.

Autour du livre:

Du même auteur:
   Entre ciel et Lou (<— chronique à retrouver ici)
   Les couleurs de la vie (<— chronique à retrouver ici)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire