Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


lundi 11 novembre 2019

Le bonheur n'a pas de rides (Anne-Gaëlle Huon)






Nationalité de l’auteur: Française
Editions Le Livre de Poche (3 Avril 2019)
365 pages
ISBN-10: 2253906808
ISBN-13: 978-2253906803
Genre: Contemporain
Lu le: 24 Octobre 2019
Ma note: 15/20




Résumé/4ème de couverture:

Paulette a 85 ans, un caractère bien trempé, et pas toute sa tête. Enfin, à ce qu’elle prétend. Lorsqu’elle se retrouve bien malgré elle la nouvelle pensionnaire de l’Auberge de Monsieur Yvon, elle n’a qu’une obsession : en partir ! Mais c’est sans compter sur l’étrange fascination que les autres habitants et leurs secrets vont bientôt exercer sur elle. Que contiennent ces lettres mystérieuses trouvées dans la chambre de Monsieur Georges ? Qui est l’auteur de ce carnet abandonné dans la bibliothèque ? Une chose est certaine : Paulette est loin d’imaginer que ces rencontres vont changer sa vie et peut-être, enfin, lui donner un sens. Des morceaux de vie qui enchantent, des chagrins, des joies, des confidences. Un roman tendre et lumineux qui nous parle d’amour et d’amitié à l’heure où on ne s’y attend plus. Un roman qui fait aimer la vie. « Un livre qui nous émerveille autant qu’il nous captive, avec humour et délicatesse, nous donnant à voir la fragilité des êtres humains tout autant que leur soif de bonheur. Un pied-de-nez à la morosité qui vous parle au cœur. »

Mon avis:

            Anne-Gaëlle Huon faisait partie de ces autrices françaises que je souhaitais découvrir, dont je voyais de plus en plus souvent les livres passer avec de bons retours dessus. Ce livre feel-good promet de passer un bon moment de lecture teinté de bons sentiments et d'une douce nostalgie propre à ceux que les personnes âgées peuvent nous apporter. Et ce livre tient toutes ses promesses puisqu'il est pétillant d'amitié, d'amour et de rires.

Points de vue/Critiques:


            Lorsqu'il est question d'histoire avec des personnes âgées comme personnages principaux, il y a tout de suite cette petite clochette de l'humour, de la tendresse et de la leçon de vie qui teinte. Et c'est précisément tout ce qui résonne dans ce livre, léger, mais pas simpliste, et rempli de bons sentiments, mais pas culcul pour autant. Grâce au caractère bien trempé de chacun des personnages, et en particulier celui de Paulette, les situations cocasses et les reparties ne sont pas rares et procurent de bons moments de rire. Mais au fur et à mesure, on découvre que pour chaque protagoniste de l'auberge de Monsieur Yvon, le rire se transforme en tendresse, et parfois même, en tristesse. Et puis, tous portent leurs secrets et leur petits mystères que l'on a hâte de découvrir : quels sont  les secrets de Monsieur Georges ? Et ceux de Nour ? Qui est donc Hypolite ? A qui appartiennent les lettres ?  Car si certaines réponses à ces questions sont assez facilement devinables (et dans ces cas-là, le voile est levé rapidement : ce qui est toujours agréable de constater que l'autrice est restée logique et sur la même longueur d'onde qu'un lecteur), d'autres nous font gamberger pendant presque tout le roman, jusqu'à vraiment nous surprendre.

            Le fait que l'on ai pas uniquement des personnages du troisième âge dans cette histoire, fait que les liens intergénérationnels sont mis en avant, et donc, que ces personnes ont toujours quelques chose à nous transmettre et qu'il faut en prendre soin. Avec tout ce petit monde à l'auberge, on se retrouve nettement dans une ambiance familiale, parfois chaleureuse et parfois fâcheuse, mais quoiqu'il en soit, que l'on a pas envie de quitter.

En bref:

            Le bonheur n'a peut être pas de rides d'après Anne-Gaëlle Huon, mais il y en a tout simplement dans ce roman ! En effet, dans cette histoire simple (dans le bon sens du terme), peuplée de bons sentiments et bourrée d'humour grâce aux caractères forts et engageants des locataires de l'auberge de monsieur Yvon, on passe un très agréable moment, tout en ayant cette douce nostalgie emprunte de douceur, de tendresse et parfois de tristesse propres aux personnes âgées. Et le fait que chacun d’entre eux cache une part de mystère sous leurs carapaces, on part à la chasse aux secrets. Bref, « le bonheur n'a pas de rides » tient toutes ses promesses puisqu'il est pétillant d'amitié, d'amour et de rires.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire