Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


dimanche 22 novembre 2020

Somali et l'esprit de la forêt


TOME 1

Titre original : Somali to mori no kamisama, book 1
TraductionRyoko Akiyama
Scénario et Illustrations: Yako Gureishi
Nationalité de l’auteur: Japonaise
Editions Komikku (10 novembre 2016)
176 pages
ISBN-10: 237287179X
ISBN-13: 978-2372871792
Genre: Manga
Lu le: 23 Septembre 2019
Ma note: 16/20



Résumé/4ème de couverture :

L'équilibre du monde, régi par différentes créatures fantastiques telles que les esprits, lutins, gobelins, est mis en péril par l'homme, qui persécute et exploite la nature. Devant ce désastre qui les attend, deux personnages que tout oppose ; un Golem gardien de la forêt et une jeune fille humaine, vont s'allier pour tenter de réparer le mal fait. Un long périple les attend alors…

Mon avis:

            C’est sur les conseils de Maître Renard, de la librairie Le Renard Doré, que j’ai acquis ce titre, que j’avais vu passé et qui m’intéressait par le côté nature et forêt, mais pour lequel j’émettais plus de réticences pour le côté humanoïde. Et ce fut finalement une belle découverte pour cette histoire emprunte de douceur et de poésie, tout ceci au gré d’une simple rencontre comme point de départ. L’attention est véritablement portée sur Somali alors que l’on retrouve plus souvent le Golem, et cette distinction entre le côté humanoïde qui semble prédominent mais qui passe finalement au second plan et le côté humain qui semble moindre mais qui est finalement prédominent dans l’intention et les sous-entendus, est juste merveilleusement bien fait et bien construit. 
L’histoire en elle-même reste presque anecdotique et très introductif. On ne sait pas où ce voyage initiatique va mener nos deux protagonistes mais l’univers est vraiment beau et prometteur. 

Toute cette douceur est portée par un univers sylvestre merveilleux, d’autant plus que les illustrations du mangaka sont absolument superbes, puisqu’ils fourmillent de détails. 


TOME 2

Titre original : Somali to Mori no Kami-sama, book 2
Traduction: Ryoko Akiyama
Scénario et Illustrations: Yako Gureishi
Nationalité de l’auteur: Japonaise
Editions Komikku (26 Janvier 2017)
208 pages
ISBN-10: 2372872230
ISBN-13: 978-2372872232
Genre: Manga
Lu le: 24 Octobre 2019
Ma note: 16/20


Résumé/4ème de couverture :

A la recherche du moindre indice pouvant les mettre sur les traces des derniers humains, le golem et Somali arrivent dans un village de magiciennes. Là, ils découvrent l’existence d’un vieux livre, “la biographie de Paraiso”, qui pourrait apporter un nouvel éclairage sur le passé tumultueux des humains et des non-humains. Suivez les aventures de ce duo attachant dans un univers fantasy unique !

Mon avis:

            Même si la lecture du premier tome ne remonte pas à si loin, je ne me rappelais plus de sa fin, et donc le début de ce second tome ne m’a pas permis de me resituer. Mais se retrouver dans une bibliothèque au milieu de livres enchantés est un bon début, puis se poursuit avec l’univers des sorcières. Après cette bonne entrée en matière, l’histoire concernant Somali et le Golem se développe et s’intègre parfaitement dans cette dynamique de début de tome. En effet, grâce à la découverte de la doyenne des sorcières et à son histoire personnelle, nos découvrons et nous immergeons dans le passé afin de comprendre la séparation des humains d’avec les monstres. Même si cela ne permet pas de faire clairement avancer la quête de Somali et du Golem, cela a pour intérêt de lever le voile sur certaines questions et de relancer la quête de la famille de Somali, tout en découvrant un autre Golem.

            Visuellement, c’est toujours aussi beau. Ça foisonne de détails dans tous les sens. L’univers est immensément riche avec une ambiance un peu sombre et triste à la fois. C’est clairement une série que l’on prend plaisir de découvrir à chaque nouveau tome et pour laquelle on comprend et on aime qu’elle prenne son temps, qu’elle soit assez longue avec plusieurs tomes.

TOME 3

Titre original : Somali to Mori no Kami-sama, book 3
Traduction: Ryoko Akiyama
Scénario et Illustrations: Yako Gureishi
Nationalité de l’auteur: Japonaise
Editions Komikku (26 octobre 2017)
167 pages
ISBN-10: 2372872850
ISBN-13: 978-2372872850
Genre: Manga
Lu le: 13 Novembre 2019
Ma note: 16/20


Résumé/4ème de couverture :

Toujours en quête du moindre indice pouvant les mettre sur les traces des derniers humains, le golem et Somali mettent le cap sur la région du bout du monde où Paraiso aurait vécu.
Lors d’un séjour en ville, Somali entend parler de la légendaire fleur de la pleine lune, censée exaucer tous les vœux. La petite humaine décide alors d’aller la chercher pour que son souhait le plus cher puisse se réaliser : continuer à vivre auprès du golem, son père d’adoption, même après la fin du voyage.
Ce cri du cœur sera-t-il entendu par le destin ?

                           
                                        TOME 4

Titre original : Somali to Mori no Kami-sama, book 4
Traduction: Ryoko Akiyama
Scénario et Illustrations: Yako Gureishi
Nationalité de l’auteur: Japonaise
Editions Komikku (30 août 2018)
192 pages
ISBN-10: 2372873377
ISBN-13: 978-2372873376
Genre: Manga
Lu le: 14 Novembre 2019
Ma note: 16/20


Résumé/4ème de couverture :

Au cours de leurs pérégrinations vers la région du bout du monde, Somali et le golem font la connaissance d’un autre binôme tout aussi dépareillé qu’eux : Ouzoï la harpie et Hytra l’humain. Les quatre voyageurs décident donc d’entreprendre ensemble la difficile traversée du désert. Mais un soir, Ouzoï apprend fortuitement la terrible vérité sur le passé de Hytra. Cette révélation mettra-t-elle à mal l’harmonie de notre petit groupe ? Somali et le golem arriveront-ils à atteindre leur destination finale ?

Mon avis:

            Les aventures de Somali et du Golem continuent de nous enchanter grâce à cette formidable alliance entre douceur et poésie liée à l’enfance qui se mélange avec une certaine noirceur plus proche des récits fantastiques des adultes. A travers leur périple, on continue de découvrir différents pans de leur univers et l’on en prend plein les yeux à chaque tournant. Car après avoir quitter l’auberge, on descend dans un véritable univers souterrain digne de Alice au pays des merveilles, où la nature environnante est une beauté indescriptible, mais qui cache bien des mystères et des dangers… Suite à une rencontre avec deux personnages qui pourrait bien être le reflet de ce que peut partager Somali et le Golem, on aborde le sujet des relations et le fait de voir d’autres personnages est assez agréable à ce moment là de la série. 
La quête de Somali et du Golem va se poursuivre dans une zone montagnarde, une ville spécialisée, une une forêt carbonisée et enfin dans une ville qui craint un peu. Leurs aventures sont simples mais bien racontées, tel un calme tranquille… qui pourrait presque nous endormir, dans le sens où l’on perd le but ultime de ce grand voyage et les indices permettant de l’atteindre. J’aimerais que les objectifs et les étapes pour arriver au but soit davantage réitérés. 

 TOME 5


Titre original : Somali to Mori no Kami-sama, book 5
Traduction: Ryoko Akiyama
Scénario et Illustrations: Yako Gureishi
Nationalité de l’auteur: Japonaise
Editions Komikku (12 Décembre 2019)
192 pages
ISBN-13: 978-2372873772
Genre: Manga
Lu le: 4 Novembre 2020
Ma note: 16/20



TOME 6

Titre original : Somali to Mori no Kami-sama, book 6
Traduction: Ryoko Akiyama
Scénario et Illustrations: Yako Gureishi
Nationalité de l’auteur: Japonaise
Editions Komikku (25 Juin 2020)
162 pages
ISBN-13: 978-2372874878
Genre: Manga
Lu le: 4 Novembre 2020
Ma note: 16/20 


Résumé/4ème de couverture :


Toujours en quête du moindre indice pouvant les mettre sur les traces des derniers humains, le golem et Somali mettent le cap sur la région du bout du monde où Paraiso aurait vécu.

Lors d'un séjour en ville, Somali entend parler de la légendaire fleur de la pleine lune, censée exaucer tous les vœux. La petite humaine décide alors d'aller la chercher pour que son souhait le plus cher puisse se réaliser : continuer à vivre auprès du golem, son père d'adoption, même après la fin du voyage.

Ce cri du cœur sera-t-il entendu par le destin ?


Mon avis:


            A mesure que la série avance et au fur et à mesure que la relation entre le Golem et Somali s’accentue dans la tendresse, on devient de plus en plus touché par cette histoire. En effet, on découvre enfin comme la rencontre rentre ces deux personnages s’est déroulé et on ne peut que trouver beau la façon dont ces deux-là se sont apprivoisés, alors que tous les opposent, et aussi rapidement. Mais si l’on comprend bien que la relation entre le Golem et Somali est de plus en plus étroite et filiale, on se doute qu’il y aura forcément des conséquences néfastes, quelqu’elles soient, étant donné qu’une telle relation est finalement contre-nature. Et ce que nous redoutons arrive finalement et c’est le Golem qui se retrouve véritablement touché. Il y a ainsi une certaine peur et crainte qui s’insinue dans cette série et l’on se demande ce que nos deux protagonistes vont devenir, surtout l’un sans l’autre…


            A côté de ces instants simples de la vie et des moments de partage, on en apprend aussi beaucoup plus sur les origines qui ont séparés irrémédiablement les monstres des humains. Le rapport avec les différences, les apparences, la discrimination ou encore le terme d’« étranger » est appréhender: c’est fort et cela fait réfléchir.


Autour du livre:


Livres empruntés à la bibliothèque

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire