Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


jeudi 17 octobre 2019

On ne naît pas infirmière (Charline)






Nationalité de l’auteur: Française
Editions Autrement (25 Septembre 2019)
288 pages
ISBN-10: 2746753898
ISBN-13: 978-2746753891
Genre: Témoignage
Lu le: 30 Septembre 2019
Ma note: 16/20




Résumé/4ème de couverture:

« Quand devient-on infirmière ? Est-ce le jour où l'on obtient son diplôme ? celui où l'on pose son premier pansement ? où l'on perd son premier patient ? Est-ce celui où l'on apprend à se blinder, ou celui où l'on espère ne jamais arriver à le faire ? Je suis devenue infirmière sur les bancs de l'école, bien sûr, mais aussi au contact des patients. J'ai appris les gestes et les dosages dans les manuels et grâce aux profs, mais aussi et surtout par la pratique et par ce que les autres soignants m'ont transmis. Soigner, c'est cet ensemble de technique, de psychologie et d'attention qui fait que l'humain reste au cœur de chaque contact, de chaque geste et de chaque intervention. Soigner, c'est penser à préserver la pudeur du patient dont je fais la toilette, même si c'est le dixième de la matinée ; c'est savoir quelle est la robe du dimanche de ma patiente, et quelle quantité d'eau de Cologne elle aime que je lui dépose au creux des poignets ; c'est aussi comprendre à la voix de l'un qu'aujourd'hui est un mauvais jour. Et cette connaissance intime des joies, des craintes, des manies ou de la fatigue de chacun est au coœur de mon métier. C'est pour cela que je l'aime : parce que chacun est unique. C'est aussi pour cela qu'il faut le protéger, ce métier : parce qu'il est essentiel que nous, les soignants, puissions être disponibles, attentifs et compétents auprès de vous lorsque vous en avez besoin. »

Mon avis:

            Je remercie chaleureusement Charline qui m’a proposé de lire et chronique son deuxième livre et qui me l’a envoyé avec une très sympathique dédicace. Blogueuse du blog « c’est l’infirmière », Charline nous raconte son parcours professionnel depuis sa vocation et ses débuts sur les bancs de l’école d’infirmière jusqu’à aujourd’hui dans le bain de son métier en libérale, et tout ceci sous le prétexte d’une discussion avec une de ses étudiantes lorsque de visites de patients en patients. A travers des anecdotes, plus ou moins tristes ou plus ou moins joyeuses, Charline nous montre ainsi qui sont et comment ces patients et ces soignants lui ont appris à panser.

Points de vue/Critiques:

            On sait que le métier d’infirmière, comme quelques autres métiers, fait parti de ces « beaux et durs métiers », fait par vocation, avec dévotion, et pour lequel il n’est pas rénuméré et valorisé comme il devrait l’être. Et Charline nous dépeint parfaitement en quoi consiste ce métier d’infirmière et quelles sont les étapes pour y parvenir. On découvre les nombreux stages dans les différents services, les personnes du métier aussi hétéroclites les unes que les autres avec des passionnés contre des pessimistes, les patients qui marquent toute une vie et bien sûr les nombreuses interrogations. Car dans ce métier dédié à la personne, face aux nombreuses pathologies des patients, la question essentielle est « comment être une bonne infirmière? » que se soit du point de vue physique par les maux, mais aussi du point de vue psychologique par les mots. C’est notamment par le biais de l’expérience de Charline auprès de patients en hôpital, et notamment en soins palliatifs, que l’on se rend compte des difficultés concrètes, liés aux patients, du métier. Et cela sans compter, celles liées au métier en lui-même: la perception du métier, les heures incalculables, le manque de moyen, de personnel et de considération. Face à cette réalité du terrain et à un certain pessimisme des infirmières, on comprend aisément l’expansion du métier en libéral. Mais là encore, on découvre et on prend conscience les faces plus ou moins cachées de ce pan du métier!

En bref:

            Dans ce deuxième livre, Charline délivre une nouvelle fois son expérience d’infirmière, afin que l’on puisse réellement découvrir les coulisses, les tenants et les aboutissantes de ce beau métier, que l’on a plutôt tendance à connaître du côté patient et/ou famille. Entre le chemin à parcourir pour être titulaire, le personnel plus ou moins optimistes, les différents services auxquels ils faut s’adapter, le manque de moyens et de personnel déshumanisant de plus en plus souvent ce métier pour en faire un métier « à la chaîne » et les patients qu’il faut soigner aussi bien les maux que par les mots tout en gardant le lien et le contact avec la famille, Charline met en lumière que le métier est indéniablement un métier de vocation et un métier de passion. Par ce témoignage, Charline a sa réponse: elle est une bonne infirmière. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire