Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


dimanche 20 octobre 2019

Notre part de cruauté (Araminta Hall)






Titre original: Our kind of cruelty
Nationalité de l’auteur: Anglaise
Editions Préludes (4 Septembre 2019)
448 pages
ISBN-10: 2253045659
ISBN-13: 978-2253045656
Genre: Thriller
Lu le: 3 Octobre 2019
Ma note: 13/20



Résumé/4ème de couverture:

Leur histoire d'amour est terminée.
Le jeu ne fait que commencer.

Traumatisé par une enfance difficile, Mike Hayes menait une existence paisible, bien que solitaire, jusqu'au jour où il a fait la connaissance de Verity Metcalf. Verity lui a tout appris de l'amour et, en échange, Mike a consacré sa vie à la rendre heureuse. Il lui a trouvé sa maison, son travail, et il s'est sculpté le physique que Verity considère comme idéal. Il sait qu'ensemble ils connaîtront le bonheur.

Peu importe si elle ne répond pas à ses e-mails ou à ses appels.

Peu importe qu'elle soit mariée à Angus.

Cela fait partie du jeu secret auquel ils avaient l'habitude de jouer.

Le suspense psychologique pervers sur le désir, l'obsession, les histoires qu'on se raconte et celles qui nous font basculer

Mon avis:

            Merci aux éditions Préludes pour l’envoi de ce nouveau thriller qui m’intriguait beaucoup. Ce livre est purement et totalement psychologique et cet aspect est poussé vraiment à l’extrême puisque l’on rentre réellement dans l’esprit d’un homme. Et entre son passé, son attitude actuelle, celle de son ex-compagne et la vision de la justice dans toute cette affaire, on arrive au fait que l’on est sans cesse balloté dans nos jugements et que l’on se rend compte que l’on ne parvient plus à mettre des étiquettes coupable ou innocent sur le front des personnages. Toute la dimension psychologique et le travail sur les personnages sont remarquables. En revanche, personnellement, parce que ce thriller est purement psychologique et que l’on ne retrouve pas forcément les codes du thriller classique, j’ai trouve l’histoire assez longue et pas assez prenante.

Points de vue/Critiques:

            Pour son thriller psychologique sur une histoire d’amour et de manipulation, Araminta Hall a eu la merveilleuse idée de bousculer les clichés et de prendre un homme comme personnage principal, totalement obnubilé par son ex-compagne. Pour une fois que l’on n’assiste pas à une femme un peu nunuche, sans profondeur, qui s’accroche à son ex, cela fait du bien! On va donc suivre Mike, qui semble parfaitement normal, mais qui fait de Verity une véritable obsession, jusqu’à la suivre, interpréter la moindre parole ou le moindre geste et de vivre qu’en fonction de ce que Verity ferait ou voudrait. Mais comme cette obsession se fait par un Mike qui est en façade tout à fait lambda, elle en devient quasiment plus angoissante et dérangeante, puisque l’on peut aisément lui donner des circonstances atténuantes, soit au vue de son enfance difficile, soit au vue des agissements de Verity. Et si Mike nous manipulait lui aussi? 

De plus, tout le long de l’histoire, Mike ne cesse de répéter que son attitude envers Verity est tout à fait normal puisque tout deux avaient établi un Jeu, dont eux seuls connaissent les règles, lorsqu’ils étaient ensemble. Avec cet élément, l’attitude et les pensées de Mike tantôt raisonnables, tantôt flippantes, on ne sait plus ce que l’on doit croire. Jeu ou obnubilation? Qui est la victime? Qui tire les ficelles? Le lecteur se retrouve donc sans cesse manipuler, changeant constamment d’idées concernant les personnages. Ce thriller psychologique est donc très bien construit et d’une efficacité redoutable.
Parce qu’il est purement psychologique, je dois avouer que je me suis parfois ennuyée durant ma lecture, n’ayant pas assez d’os à ronger pour me tenir en haleine, mais ce n’est un ressenti totalement personnel.

En bref:

            « Notre part de cruauté » est un thriller purement psychologique et redoutablement efficace, parce que très bien construit. La première bonne surprise est de retrouver, non pas une femme cliché et superficielle, mais un homme comme personnage principal qui se comporte de façon obnubilée envers son ex-compagne. Dans cette histoire d’amour qui repose sur des manipulations et un jeu bien mystérieux, entre le passé difficile de Mike, ses pensées dérangeantes et son attitude quasiment normale, et l’attitude de Verity, on se retrouve finalement nous aussi manipuler et on ne sait plus qui ou que croire. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire