Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


lundi 14 octobre 2019

Marion


MARION, TOME 1

Titre original : Gohyakunenme no Marion, book 1
Traduction: Yohann Leclerc
Scénario et Illustrations: Yuu Hikasa
Nationalité de l’auteur: Japonaise
Editions Komikku (27 Septembre 2018)
185 pages
ISBN-10: 2372873105
ISBN-13: 978-2372873109
Genre: Manga
Lu le: 19 Mai 2019
Ma note: 18/20


Résumé/4ème de couverture :

Paris, 1940. Marion est une môme des rues. Montée à la capitale pour de mauvaises raisons, elle est la meneuse d’une bande de garnements qui détrousse les gens. Mais un jour, son destin va basculer. Aaron Rosenberg est compositeur et il est le directeur musical du Doelion, un des plus prestigieux music-halls de Paris. Il monte un spectacle sur Jeanne d’Arc, mais à un mois de la première il n’a toujours pas de chanteuse principale. Alors qu’il se promène dans la rue, il entend Marion chanter et il est totalement époustouflé par sa voix. Il lui propose le rôle sur un coup de tête, mais la jeune fille est très méfiante. Alors que l’armée allemande est aux portes de Paris, une aventure incroyable va débuter pour Marion !



MARION, TOME 2

Titre original : Gohyakunenme no Marion, book 2
Traduction: Yohann Leclerc
Scénario et Illustrations: Yuu Hikasa
Nationalité de l’auteur: Japonaise
Editions Komikku (28 Février 2019)
188 pages
ISBN-10: 2372873113
ISBN-13: 978-2372873116
Genre: Manga
Lu le: 23 Août 2019
Ma note: 15/20


Résumé/4ème de couverture :

Paris, 1940. Alors que la guerre se rapproche pas à pas, Marion se prépare à interpréter Jeanne d’Arc dans un spectacle qui pourrait changer sa vie. Un jour, elle fait la rencontre d’une fille qui lui ressemble comme deux gouttes d’eau et dont le nom est synonyme d’espoir. Mais face aux sombres machinations qui se trament dans les coulisses du music-hall, Marion parviendra-t-elle à faire entendre sa voix au public ?

Mon avis:

            Paris. 1940. Une môme des rues. Et une série de manga en seulement 2 tomes. Il ne m’en fallait pas plus pour succomber à la découverte de Marion qui nous livre un portrait de femme sur fond historique. Mais deux tomes pour une telle histoire, c’est peut-être trop court, vu comment le deuxième tome bâcle presque l’histoire et surtout vu comment il est radicalement différent du premier tome.

            Dans le premier tome, nous sommes véritablement immergé dans une vie parisienne au début de la guerre avec tout ce que cela inclut, c’est-à-dire, une mode différente et bien particulière que j’ai adoré retrouvait chez Marion, des rues différentes du Paris actuel et bien sûr des moeurs différentes. Ce voyage dans le temps, dans un passé pas si lointain, m’a totalement charmé et séduite avec des dessins très riches et des traits dans lesquels on retrouve un petit côté rétro et authentique, en adéquation avec la temporalité de l’histoire. Puisque l’intrigue est en deux tomes, dés le début, le rythme de l’histoire est assez soutenu. Entre la guerre qui se profile et les secrets et réserves des personnages, on a hâte de savoir comment tout ceci va évoluer.

            Arrive donc le deuxième tome, et rien que d’après la couverture, on peut se rendre compte que l’on a pas du tout la même atmosphère, voire presque plus la même histoire. En effet, ce qui avait su charmer dans le premier tome, cet environnement parisien typique de l’avant-guerre n’est plus du tout d’actualité. De plus, l’intrigue se trouve précipité, tout comme le dénouement. Je ne suis d’ailleurs pas sûre d’avoir tout compris des véritables projets de ceux qui détenaient l’avenir de Marion entre leurs mains, ni les sous-entendus concernant la vie privée de Marion que l’on ait peut-être sensés déduire de certaines situations. Mais parce qu’elles ne sont pas assez détaillés et expliqués, la certitude n’est pas là et certains éléments restent dans le flou…
Une petite note de déception sur ce deuxième et dernier tome qui aurait pu être effacé en faisant de cette histoire, une trilogie. «  Marion » est en conclusion est une bonne série mais mal calibrée

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire