Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


mercredi 30 octobre 2019

La nouvelle arche, tome 1 (Julie de Lestrange)







Nationalité de l’auteur: Française
Editions Michel Lafon (25 Octobre 2018)
333 pages
ISBN-10: 2749934702
ISBN-13: 978-2749934709
Genre: Science-Fiction, Jeunesse
Lu le: 14 Octobre 2019
Ma note: 15/20



Résumé/4ème de couverture:

Spécimen : enfant maintenu en gestation artificielle pendant quinze années. Donne naissance à un membre actif et productif de la Communauté.

Mathilde est l'une des premières. Aujourd'hui âgée de 20 ans, elle s'occupe des futures générations qui grandissent au Centre. Comme elle, ces spécimens n'auront pas d'enfance. Comme elle, ils naîtront, prêts à se battre, pour affronter l'ennemi invisible qui terrorise leur Communauté. 
Aussi, lorsqu'un mal étrange frappe certaines unités, Mathilde cherche à tout prix le moyen de les sauver. Et ce qu'elle découvre pourrait bien remettre en cause sa propre humanité. 
Mais peut-on être seule à changer le monde ? 
Désormais, elle n'a plus qu'une alternative : se taire. Ou combattre

Mon avis:

            Pour commencer, je tiens à remercier du fond du coeur Julie de Lestrange pour m’avoir contacté sur Instagram et pour m’avoir proposé de découvrir sa saga jeunesse, et merci Michel Lafon pour l’envoi. Hormis les grosses sagas phares de la dystopie, je ne suis pas plus habituée que ça à ce genre. Ainsi, avec « La nouvelle arche » qui reste dans les codes classiques de la dystopie, j’ai passé un très bon moment de lecture, puisque l’univers est maîtrisé, les bases sont clairement bien identifiées et les enjeux sont tout de suite définis. 

Points de vue/Critiques:

            Du fait des multiples possibilités et de son faible ancrage dans la réalité parfois, le genre science-fiction est un genre que j’ai beaucoup de mal à apprécier, hormis quelques dystrophies que j’aime découvrir de temps en temps. Et « la nouvelle arche » regroupe tout ce que je peux apprécier dans le genre. L’univers est tout d’abord extrêmement bien maîtrisé, dont certains détails m’ont étonné tant tout est bien calculé et imaginé. Et bien que le monde imaginé par l’autrice est loin de ressembler au nôtre, on arrive à s’y projeter avec facilité, quand bien même certaines petites interrogations restent en suspend, idéal pour susciter l’intérêt et une continuité entre les différents tomes. Avec cet univers clair et posé, l’histoire découle d’elle-même ensuite, je dirais, codant peut-être un peu trop avec les codes classiques du genre. Néanmoins, c’est efficace, puisque l’on se plonge avec avidité dans cette histoire qui amène rapidement des réflexions concernant le contrôle des naissances et la préservation de l’espèce humaine en fonction des ressources. Entre l’histoire en elle-même et l’univers avec son fonctionnement et sa mise en place, de nombreuses petites interrogations restent soulevées et nous tiennent en haleine. Hâte de découvrir la suite pour lever le voile sur tout cela.

            Le seul petit bémol de ce livre pourrait résider dans les personnages, pour lesquels je reste mitigée. En effet, si d’un côté j’ai pu rapidement les cerner et les imaginés, d’un autre côté, j’aurais aimé les voir beaucoup plus développés, car certains semblent lisses et trop classiques. Mais ils n’en restent pas moins intéressants, ce qui procure un petit sentiment de frustration. Et cela concerne surtout Mathilde, le personnage principal, qui m’intéresse et m’intrigue beaucoup mais que j’aimerais vraiment voir pluie creusée. En résumé, l’intérêt des personnages est bien là, mais l’attachement, pas encore. 

En bref:

            Le premier tome de « La nouvelle arche » est une bonne lecture, qui offre un univers riche, intéressant et très bien maîtrisé dans le genre de la dystopie, offrant de la singularité dans le genre puisque les réflexions sur l’humanité et son futur en lien avec la planète sont soulevées et sont à même de nous surprendre par la suite. Dommage que les personnages ne sont pas assez creusés et que l’on n’accentue pas une certaine singularité les concernant aussi puisque l’on sent leur potentiel et qu’ils sont vraiment intéressants. Mais je sens que ce premier tome est clairement conçu pour nous distiller ce qu’il faut pour nous happer, donnant quelque chose de très prometteur pour la suite de cette saga! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire