Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


mercredi 2 octobre 2019

Daisy Jones and The Six (Taylor Jenkins Reid)






Titre original: Daisy Jones & the Six
Nationalité de l’auteur: Américaine
Editions Charleston (18 Juin 2019)
423 pages
ISBN-10: 2368124691
ISBN-13: 978-2368124697
Genre: Contemporain
Lu le: 29 Août 2019
Ma note: 15/20



Résumé/4ème de couverture:

Daisy Jones & The Six... Le groupe de rock le plus mythique de tous les temps. Leurs concerts remplissaient les stades aux quatre coins de la planète et ils ont enflammé les nuits de toute une génération. De leurs débuts dans les bars miteux d'un Sunset Strip écrasé de soleil californien à la gloire, leur histoire est celle d'une ascension fulgurante. De l'euphorie qui vient avec le succès, des excitants qu'on prend pour entretenir la magie et des calmants qu'on avale pour essayer de dormir.
C'est l'histoire du rock'n roll. C'est aussi celle de Daisy Jones, l'icône ultime. Mais le 12 juillet 1979, après le plus mémorable des concerts, le groupe a éclaté. Personne n'a jamais su pourquoi... Jusqu'à aujourd'hui. Musiciens, fans, managers, amants, gardiens d'immeubles... Ils ont tous été les témoins de cette histoire... Mais quarante ans plus tard, chacun a sa propre version de la vérité.
Cet ovni littéraire, qui a enflammé les lecteurs des deux côtés de l'Atlantique, nous plonge avec frénésie au coeur d'une des périodes artistiques et sociales les plus exaltantes de notre époque !

Mon avis:

            Suite à une mauvaise gestion du nombre de livres pris pour mes vacances d’été (bien trop insuffisant), j’ai profité de ma liseuse pour découvrir ce livre  dont je voyais l’engouement et les avis dithyrambiques se succéder, notamment en ce qui concernait sa construction. La curiosité a été trop forte et si j’ai apprécié ma lecture et si je souligne effectivement cette construction atypique et plaisante, mon avis est largement plus modéré. En effet, l’histoire raconte ni plus ni moins, la vie d’un groupe de rock des années 70 qui se résume simplement au classique : drogue, alcool, sexe et rock’n’roll. Pas de surprise ou d’enthousiasme particulier pour moi, qui n’est pas non plus amatrice de musique.

Points de vue/Critiques:

            La vraie grande particularité de ce livre repose sur sa construction. En effet, l’autrice à choisi de raconter l’histoire d’un groupe de rock’n roll qui a marqué son histoire dans les années 70, que nous allons depuis ses tout débuts à sa dissolution. Et pour cela, c’est uniquement sous forme d’interviews qu’elle a construit son récit. Ainsi, nous découvrons toute l’histoire de « Daisy Jones and the Six » à travers les membres du groupes et toutes les autres personnes qui les ont côtoyé. C’est donc un enchainement de courts paragraphes reflétant leur opinion, leur avis et surtout leur vision de ce qui s’est passé. Car ce qui est aussi très intéressant à découvrir, c’est que pour un même fait, la vision et la narration de différentes personnes peut totalement diverger. Est-ce du à l’effet du temps, de la mauvaise foi, du mensonge ou est-ce du à une mauvaise compréhension ? A nous de faire le choix. Quoiqu’il en soit, ce qui est le plus déroutant et le plus fou dans ce livre, c’est que ce groupe est totalement fictif mais la construction du récit, ainsi que les nombreuses chansons du groupe qui figurent dans le livre, font que l’on doute en permanence jusqu’à nous faire croire que tout a été réel !

            Si la forme de ce récit m’a totalement convaincue, le fond de l’histoire m’a laissé de marbre. En effet, « Daisy Jones and the Six » retrace le parcours d’un groupe de rock dans les années 70. Pas besoin de beaucoup d’imagination pour créer un automatisme, car on pense immédiatement à alcool, sexe, drogue et rock’n roll. Et il n’y a aucune surprise ou originalité puisque toute l’histoire se résume à cela. On est certes plongé dans l’intimité du groupe, où l’on découvre notamment comment sont construites les chansons, mais la vie générale du groupe n’est que décadence et correspond parfaitement au reflet et à l’idée que l’on peut s’en faire de l’extérieur.

            Si l’histoire générale ne m’a pas plus emballée que cela, c’est tout simplement parce que personnellement, je ne suis pas quelqu’un qui apprécie la musique (j’avoue avoir zappé la lecture et la compréhension des paroles de toutes les chansons du groupe à la fin du livre…). En revanche, si vous aimez la musique et si vous appréciez plus particulièrement le rock, ce livre est à découvrir. De plus, il faut dire que le personnage de Daisy est quelqu’un que je n’ai pas apprécié et qui m’a largement énervé : une fille prétentieuse, futile et puérile.

En bref:

            « Daisy Jones and the Six » est un roman particulier et atypique en ce qui concerne sa construction, uniquement basée sur des interviews qui se succèdent et qui reflètent la vision des membres du groupe et de leur entourage. Cela procure une intimité réelle et nous désarçonne puisque l’on doute de la fiction du groupe. C’est une bonne innovation donnant une lecture plaisante. En revanche, pour le fond de l’histoire, rien de révolutionnaire puisque l’on découvre la vie d’un groupe de rock dans années 70 qui se résume au diktat, cliché mais factuel du « alcool, sexe, drogue and rock’n’roll » (sans compter le personnage de Daisy, une vraie tête à claques !). N’étant pas adepte de musique et de rock, je ne suis sûrement pas la bonne cible pour ce livre qui trouvera très certainement ses adeptes, notamment dans les fans du genre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire