Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


mercredi 21 août 2019

Exils (Collectif)





Nationalité des auteurs: Française
Editions Le Livre de Poche (9 Mai 2019)
numéro 35453
192 pages
ISBN-10: 2253240826
ISBN-13: 978-2253240822
Genre: Nouvelle
Lu le: 5 Août 2019
Ma note: 16/20




Résumé/4ème de couverture:

14 auteurs engagés et inspirés, auteurs stars et révélations, mais aussi slameurs reconnus, s’unissent pour agir en faveur de l’éducation des enfants dans le monde.
14 textes poignants, autour d’un thème d’actualité, qui explorent les chemins vastes et émouvants de l’exil.
Mon avis:

            Impossible de passer à côté et de ne pas acheter ce livre puisque non seulement il permet de regrouper des nouvelles de divers auteurs contemporains avec des auteurs en herbe, mais il permet également de faire une bonne action étant donné qu’1,5 euros est reversé à l’UNICEF pour chaque livre vendu (et qu’il ne coûte que 5 euros). Sous forme de petites histoires ou de poèmes, les différents auteurs ont su interpréter à leur manière le thème de l’exil, de plein de façon différentes et c’est une très belle réussite, car tous les textes sont beaux, fins, creusés et parlant !

Points de vue/Critiques:

            De nos jours, il est beaucoup question d’exil, mais lorsque l’on aborde ce sujet, on pense plutôt automatiquement au flux migratoire venant de l’Afrique Subsaharienne et/ou du Moyen-Orient. Or, comme nous le rappelle ce petit recueil, très hétéroclites sur le sujet, l’exil peut prendre diverses formes, pour diverses raisons : fuir la guerre, protéger ses enfants, échapper à la maladie, rêve d’une vie meilleure, ambition professionnelle.

            Chaque auteur, qu’il soit connu ou dans la révélation (certains sont des gagnants du concours d’écriture organisé par l’UNICEF) aborde le sujet à sa manière, à travers une petite histoire ou un poème. Ces nouvelles sont tantôt touchantes, tendre, percutantes ou saisissantes. Ainsi, Aurélie Valognes entame le recueil en nous rappelant dans une histoire, telle un conte la chance qu’ont les pays occidentaux de permettent aux enfants d’avoir accès  la lecture, à l’écriture et au savoir. Mahir Guven s’intéresse à la difficulté du langage, une composante essentielle lorsque l’on arrive dans un nouveau pays et qui est indispensable pour s’intégrer pleinement. Julien Sandrel s’intéresse lui aux souvenirs dans une histoire dure et poignante. Pour Flavie Flament, c’est l’exil slave qui est abordé avec ce sujet que sont les origines familiales qui doit se poser lors d’un tel changement de vie et cela, sur plusieurs générations. Je ne sais pas si Gavin’s Clemente-Ruiz a puisé dans son histoire familiale personnelle mais il met en avant une des raisons pour laquelle on fuit son pays, celle de protéger ses enfants et sa famille afin de leur donner une meilleure vie. Laure Manel rappelle que l’exil peut être synonyme de sauvetage et de survie, forcé de quitter son pays, lorsque l’on est confronté à la maladie et qu’aucune autre solution n’est envisageable. Enfin Sophie Tal Men aborde l’exil de manière plus contemporaine et plus sociale où il est question de honte et de relation de couple. 

En bref:


            En créant un recueil de nouvelles regroupant quatorze auteurs contemporains connus ou en devenir, l’UNICEF nous offre une très belle opportunité de découvrir ou redécouvrir des auteurs à travers leurs histoires ou leurs poèmes sur le sujet de l’exil, chacun l’exprimant à sa manière et exploitant le sujet de façon complète en mettant le doigt sur les différentes formes d’exils et sur les multiples raisons de ce phénomène. De plus, grâce à une partie de l’argent reversé à l’association pour permettre aux enfants non scolarisés de bénéficier d’une éducation, nous faisons une belle action tout en se faisant plaisir, alors que demander de plus ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire