Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


lundi 19 août 2019

Chère Mrs Bird (A.J Pearce)




Titre original: Dear Mrs Bird
Traduction: Roxane Azimi
Nationalité de l’auteur: Anglaise
Editions Pocket (25 Avril 2019)
numéro 17465
384 pages
ISBN-10: 2266291459
ISBN-13: 978-2266291453
Genre: Contemporain
Lu le: 4 Août 2019
Ma note: 14/20



Résumé/4ème de couverture:

Londres, 1940. Par un morne après-midi de décembre, Emmy tombe sur une petite annonce du London Evening Chronicle : le prestigieux quotidien recherche une assistante. La jeune fille, qui depuis toujours se rêve grand reporter, postule sans attendre ni poser de questions sur la nature exacte du travail. Elle se voit déjà sauter dans le dernier avion pour un pays lointain et publier des articles brûlants sur la guerre. La déception est grande quand elle se retrouve à rédiger des réponses convenues aux lectrices d'un magazine poussiéreux, sous la stricte férule de la revêche Mrs Bird. 
Mais l'heure est venue de la résistance féminine. Emmy refuse de s'avouer vaincue. Elle a un plan. 

Mon avis:

            « Chère Mrs Bird » est un roman dont j’avais repéré la sortie en grand format, sa couverture et son histoire à propos de lettres et de Seconde Guerre Mondiale ont tout de suite retenu mon attention. La sortie poche chez Pocket m’a enfin permis de découvrir cette histoire, qui m’a malheureusement déçue… En effet, que se soit avec la couverture ou le résumé de 4ème de couverture, le livre est vendu comme une histoire traitant de courrier, or, cet aspect n’est finalement pas l’élément principal de l’histoire. En revanche, l’aspect concernant la guerre m’a plu mais l’ensemble m’a plutôt déçu du fait qu’il ne répondait pas à mes attentes.

Points de vue/Critiques:

            Même si je n’ai pas ressenti d’attachement particulier à Emmy, elle est un personnage intéressant et tout entier. Nous la suivons au quotidien non seulement à la caserne de pompier où elle officie comme bénévole au standard, mais également dans son nouveau métier de rédactrice de réponses aux courriers des lectrices du magazine féminin Women’s Day. Devant son acariâtre et inflexible patronne, Mrs Bird, qui ne veut répondre qu’à des lettres aux sujets très restreints, Emmy ne peut rester insensible à toutes ces femmes qui demande de l’aide et qui cherchent des conseils en tout genre en cette période de guerre. Il y a donc un côté féministe chez Emmy et il est intéressant de voir la confrontation et l’évolution des idées de Emmy et de Mrs Bird, entre une personne jeune et une personne de la génération précédente.

            Néanmoins, le travail d’Emmy au magazine et donc cette histoire de lettres est finalement assez mineure dans le récit. Si l’on prend connaissance durant quelques pages des lettres envoyées par les lectrices et les réponses envoyées par Emmy, ce sujet et ce format épistolaire sont finalement très vite occultés pour être remis comme toile de fond. A contrario, le travail d’Emmy à la caserne de pompier et la guerre en général vont prendre de plus en plus d’importance au fil du récit jusqu’à l’apothéose final. J’ai beaucoup aimé ces aspects de l’histoire, mais comme je restais sur ma faim concernant l’aspect épistolaire, je n’ai pas pu pleinement apprécié l’ensemble.

En bref:


            L’histoire de « Chère Mrs Bird » allie l’aspect épistolaire avec le nouveau travail d’Emmy et l’aspect historique avec la Seconde Guerre Mondiale et ses bombardements. Ce contexte de guerre nous rappelle toutes ces femmes qui sont restées dans l’ombre mais qui ont du faire face et trouver leur place en l’absence des hommes. Si cet aspect m’a plu, je n’ai pas pu accrocher et apprécié pleinement ma lecture du fait que l’aspect épistolaire, vendu comme tel pour présenter le livre, n’est absolument pas prédominent dans ce livre qui n’a, du coup, pas répondu à mes attentes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire