Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


mardi 16 juillet 2019

Avec toute ma colère: Mère et fille: le duel à mort (Alexandra Lapierre)





Nationalité de l’auteur: Française
Editions Pocket (7 Mars 2019)
336 pages
ISBN-10: 2266287451
ISBN-13: 978-2266287456
Genre: Contemporain
Lu le: 2 Juillet 2019
Ma note: 16/20





Résumé/4ème de couverture:

            À elles deux, Maud et Nancy Cunard incarnèrent toutes les modes, les idées et les forces contraires de la première partie du XXe siècle. Héritières de fortunes colossales, séductrices, audacieuses, cultivées et libres jusqu’à fréquenter les chemins de tous les excès, elles choisirent d’être le négatif l’une de l’autre. Si Lady Maud Cunard fut une grande mécène de la musique anglaise, attirant dans son salon le Tout-Londres de l’entre-deux-guerres, sa fille, Nancy, dont la beauté fascina les plus grands photographes et qui partagea la vie d’Aragon, s’engagea dans la lutte contre le racisme et couvrit la guerre d’Espagne aux côtés des Républicains. Ces deux figures d’exception s’affrontèrent dans un duel à mort, un conflit mère-fille à la fois banal et tragique, qu’elles poussèrent à son paroxysme, jusqu’à en faire le stéréotype du carnage familial. Mais qui fut la coupable ? Qui fut l’innocente ? Célèbre pour ses biographies de femmes oubliées, Alexandra Lapierre nous offre ici un huis-clos psychologique d’une subtile et redoutable violence. Elle met l’intensité de son écriture au service d’une enquête passionnante et d’un drame d’une étrange actualité.

Mon avis:

            Je ne connaissais pas Alexandra Lapierre, hormis par le biais de ses nouvelles écrites pour « 13 à table ». Je découvre donc une femme d’expérience et surtout une autrice qui écrit et qui met en avant des femmes d’hier et d’aujourd’hui, souvent mal voire non connues, tout en effectuant des rechercher faramineuses pour cela, n’hésitant pas à aller enquêter elle-même sur le terrain ! Dans « toute ma colère » nous faisons la connaissance de  Maud et Nancy Cunard, deux femmes au fort caractère du début du 20ème siècle, qu’il est intéressant de découvrir en tant que femmes et grande personnalité à travers leur « simple » conflit, puisque Alexandra Lapierre permet de faire aussi connaître des personnalités qui n’ont pas besoin d’avoir fait de grandes actions et d’avoir vécu une grande destinée pour être connues.

Points de vue/Critiques:


            Ne connaissant absolument pas ces deux femmes d’époques, je me suis plongée avec régal dans le récit de leur vie, et plus particulièrement dans leur relation conflictuelle. Le fait de suivre deux personnes que l’on ne connaît pas attise immédiatement l’effet de curiosité, sans compter que le fait de mettre sur le devant de la scène des femmes pas forcément connues du grand public de la part de l’autrice est une action salutaire à souligner et à encourager ! 

            La manière dont Alexandra Lapierre a construit son roman est très bien penser puisqu’il reflète non seulement toutes les incroyables démarches de recherche mais il en plus, le fait d’être écrit comme un document et non comme une biographie morne et classique, est quelque chose de très stimulant. Dans la première partie, Alexandra Lapierre prend la parole et nous explique comment Nancy et Maud sont entrées dans sa vie d’autrice et pourquoi elle a décidé d’ne faire un ouvrage. Ensuite, la deuxième partie, centrée sur la relation conflictuelle, est une alternance entre la vie de Maud et de Nancy au fil des années. Et dans les deux dernières parties, nous continuons de suivre la vie de deux femmes mais selon le point de vue d’amis proches d’elles.

            La relation qu’entretiennent la mère Maud Cunard et sa fille Nancy est vraiment particulière où le conflit est sans cesse le mot d’ordre. D’un côté, Maud est très conventionnelle, à cheval sur les principes et héritière d’une grande fortune américaine. De l’autre, Nancy s’engage dans la lutte contre l’injustice en apportant son aide aux espagnols ou aux communistes et elle sera l’amante de nombreux hommes dont un musicien noir américain ou encore Louis Aragon, actions et relations  qui ne plaisent à sa mère et au reste de la société. À aucun moment, que se soit par des mots ou des actions, ces femmes vont avoir une relation mère/fille normale. Chacune va avoir une conception différente de l’amour notamment, à tel point, qu’aucune ne va essayer de comprendre l’autre et chacune restant sur ses convictions et sur la défensive.
J’ai beaucoup aimé le travail de documentation et de narration, puisque Alexandra Lapierre nous raconte « simplement », comme une conteuse, ce conflit entre ces deux femmes, en ne prenant jamais part ou en ne jugeant jamais l’une ou l’autre. Le lecteur est son propre juge arbitre. Il est d’ailleurs difficile de dire qui a raison ou qui a tort dans cette histoire…
A noter que les quelques photos prises par l’autrice elle-même et qui ponctue le récit apportent véritablement une touche supplémentaire de concret et nous rapproche intimement plus de Maud et de Nancy.

En bref:


            Pouvant être considéré comme un réel document, « Avec toute ma colère » apporte une histoire assez fascinante et en tout cas captivante ! En effet, Alexandra Lapierre est une passeuse d’Histoire et de témoignages qui met sur le devant de la scène des femmes qui ont marqué l’Histoire et qui méritent d’être révélées, même si leurs destins ou leurs actions ne sont pas grandioses et ne sont pas des plus connus. Ici, avec Maud et Nancy Cunard, nous assistons à une relation mère/fille des plus hors normes, tant le conflit, les coups bas et la méchanceté définissent leurs rapports. De plus, cet ouvrage apporte énormément d’informations sur les mœurs et la vie artistique du début du 20ème siècle.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire