Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


lundi 24 juin 2019

La librairie des rêves suspendus (Emily Blaine)





Nationalité de l’auteur: Française
Editions Harlequin (5 juin 2019)
Collection &H
324 pages
ISBN-10: 2280410966
ISBN-13: 978-2280410960
Genre: Romance
Lu le: 3 Juin 2019
Ma note: 15/20




Résumé/4ème de couverture:

Sarah, libraire dans un petit village de Charente, peine à joindre les deux bouts. Entre la plomberie capricieuse de l’immeuble, les murs décrépis et son incapacité notoire à résister à l’envie d’acheter tous les livres d’occasion qui lui tombent sous la main, ses finances sont au plus mal. Alors, quand un ami lui propose un arrangement pour le moins surprenant mais très rémunérateur, elle hésite à peine avant d’accepter. C’est entendu : elle hébergera Maxime Maréchal, acteur aussi célèbre pour ses rôles de bad boy que pour ses incartades avec la justice, afin qu’il effectue en toute discrétion ses travaux d’intérêt général dans la librairie. Si l’acteur peut survivre à un exil en province et des missions de bricolage, elle devrait être capable d’accueillir un être vivant dans son monde d’encre et de papier… Une rencontre émouvante entre deux êtres que tout oppose mais unis par un même désir : celui de vivre leurs rêves.

Mon avis:

            Je remercie les éditions Harper Collins (et la collection &H) de m’avoir contacté afin de découvrir leur collection par le biais du dernier roman d’Emily Blaine « La librairie des rêves suspendus ». Cependant, j’ai préféré décliner cette proposition de partenariat, puisque j’ai répondu que je n’étais pas forcément intéressée par ce genre de littérature, restant sur mes préjugés et ma frilosité, ce qui j’avoue n’est certainement pas une bonne idée… Mais le livre et sa petite box contenant de jolis goodies sont finalement arrivés chez moi. Une bonne occasion du coup de me faire mon propre jugement. Et je suis contente d’avoir pu découvrir le plume d’Emily Blaine et son univers puisque j’ai passé un agréable moment de lecture avec cette romance, qui finalement, ne m’a pas fait lever les yeux au ciel comme j’aurais pu le penser. Une chouette découverte ! (Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis !)

Points de vue/Critiques:

            Dans mes craintes concernant ce genre de roman, que je qualifierais de nouvelle romance contemporaine mêlé à du young adult, quelque chose qui s’approche de la new romance, il y avait le fait que l’on retrouverait majoritairement que de la romance dans l’histoire, avec beaucoup de scènes de sexe, pas d’histoire de fond à proprement parlé hormis la romance en elle-même et des personnages assez superficiels et peu profonds. Et je dois avouer que même si l’histoire est assez facile, je n’ai pas retrouvé mes craintes dans ce roman.

            J’ai beaucoup aimé les personnages de ce roman.
Maxime Maréchal a tout l’archétype du mec détestable : riche et célèbre, il ne s’exprime qu’avec ses poings. Mais étrangement, dés le début, il y a un petit quelque chose qui fait que l’on n’arrive pas à le haïr et qu’au contraire, on est plutôt dans la volonté et la recherche de compréhension de son comportement, et cela, sans savoir encore qu’il change effectivement quelque chose expliquant le caractère qu’il affiche, alors qu’une autre personnalité est enfouit au fond de lui. 
Sarah Lacoste, elle, est une libraire au bord de la faillite, mais qui donne tout pour sauver sa librairie puisqu’elle ne vit qu’à travers les livres et que son commerce est aussi la seule chose qui la raccroche à sa famille, qu’elle n’a plus. Par son caractère de grande timide, son lien avec sa grand-mère et sa par sa passion pour les livres anciens d’occasion qu’ils sont bon de sentir, je me suis retrouvée en elle et je l’ai trouvé sensible, attachante et touchante.
Ces deux personnages ont donc chacun une histoire personnelle qui va s’insérer dans le récit et qui va apporter le poids nécessaire à ce genre de littérature ne se limitant pas à seulement une romance. De plus, les personnages secondaires ont véritablement un rôle crucial. Ils sont une sorte de piliers pour Maxime et Sarah et ne sont que les moteurs de leur réussite et de leur personnalité.

            Avec ces personnages, Emily Blaine m’a tout de même agréablement surprise par les aspects et les tournures prises par l’histoire. En effet, l’attitude de Sarah face à la monstruosité de Maxime n’est pas celle que j’aurais imaginé, s’écartant ainsi des sentiers battus de la facilité ce qui permet de creuser le personnage de Sarah, dont nous ne savons pas où elle va nous emmener. De plus, le secret que Maxime cache honteusement est une chose que je n’avais absolument pas vu venir, et pareil, qui sort aussi des sentiers battus. Enfin, il est agréable de voir que l’histoire entre les deux tourtereaux ne se finit pas en happy end…tout de suite !

En bref:


            Malgré mes réticences et mes a priori sans fondement personnel, j’ai découvert la plume et l’univers de Emily Blaine qui m’a plutôt agréablement surprise. En effet, cette romance a su me surprendre positivement à plusieurs reprises grâce notamment à des personnages principaux bien différents de ce que l’on pourrait imaginer et grâce à des personnages secondaires, véritables piliers et acteurs de ce récit.

2 commentaires:

  1. J'aime beaucoup Emily Blaine! Il est dans ma PAL, j'ai hâte de le découvrir. :)

    RépondreSupprimer