Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


mardi 14 mai 2019

Toutes les couleurs de la nuit (Karine Lambert)





Nationalité de l’auteur: Belge
Editions Calmann-Lévy (17 Avril 2019)
375 pages
ISBN-10: 2702165435
ISBN-13: 978-2702165430
Genre: Contemporain
Lu le: 26 Avril 2019
Ma note: 15/20





Résumé/4ème de couverture:

Le diagnostic est irrévocable. D’ici trois semaines, Vincent aura perdu la vue. Confronté à son destin, ce prof de tennis de trente-cinq ans qui avait tout pour être heureux expérimente le déni, la colère et le désespoir.Comment se préparer à vivre dans l’obscurité ? Sur qui compter ? Alors que le monde s’éteint petit à petit autour de lui et que chaque minute devient un parcours d’obstacles, il se réfugie à la campagne où il renoue avec ses souvenirs d’enfance. Les mains plongées dans la terre, Vincent se connecte à ses sens, à l’instant présent et aux autres. Il tente de gagner le match de sa nouvelle vie.C’est l’histoire lumineuse d’une renaissance, d’une transmission familiale et d’un amour hors normes. Une immersion sensorielle dans un univers méconnu.

Mon avis:

            Merci beaucoup aux éditions Calmann-Lévy pour cette proposition d’envoi du tout dernier livre de Karine Lambert, que j’ai accepté avec grand plaisir, puisque l’autrice nous fait toujours passer de bons moments de lecture. Dans ce nouvel opus, c’est un handicap particulier qui est le thème principal, à savoir la perte progressive de la vision et l’histoire va nous faire voir comment ce drame est appréhender et comment continuer de vivre, de façon différente, mais peut-être finalement vivre vraiment, pleinement et mieux sa vie qu’avant.

Points de vue/Critiques:

            Vincent est une personne qui a tout pour être heureux quand le diagnostic tombe : il est atteint de la neuropathie optique de Leber et deviendra aveugle à très court terme. Dés lors, sa vie bascule. Et puisque cette nouvelle est difficile à appréhender et que l’échéance est proche, le déni et les interrogations sont les premiers à arriver dans la vie de Vincent. En informant seulement et simplement sa famille et ses amis, Vicent prend la décision de partir s’isoler et de vivre à la campagne afin de vivre et profiter de ses derniers instants de vision et de réapprendre à vivre différemment. Durant ce laps de temps, c’est à travers une inconnue, sa voisine, qu’il va se confier sur ses peurs, ses doutes, ses espoirs et ses aspirations. 
Sans être personnellement proche d’une telle situation, en tant que lecteurs nous sentons que Vincent reflète la sincérité (Karine Lambert a d’ailleurs imaginer cette histoire après avoir rencontré un aveugle), par ses actions et ses pensées. Après tout, il est toujours plus aisé dans ce genre de situation de se confier à un inconnu afin de préserver ses proches. 

Pour Vincent, la perte de la vue est synonyme également la perte d’une vie normale et d’un amour. Au fur et à mesure de sa nouvelle vie d’aveugle, il va avoir le courage d’apprendre à vivre différemment, et cela, quasiment tout seul. Rien ne sera facile, mais entre prise de conscience, le fait d’oser et quelques actions de jardinage, Vincent va croire au bonheur et va vivre une nouvelle vie. 

A travers toute cette histoire, nous nous immergeons petit à petit dans le noir avec Vincent. Nous suivons avec lui ce changement crucial qui finalement s’avérera bénéfique après la notion de drame, normal de prime abord. Ce roman qui nous parle d’une maladie n’entre donc pas du tout dans un cadre lourd, pesant et triste, puisque c’est la vie, avant tout, qui est célébré!

En bref:


            A travers ce qui arrive brutalement à Vincent (une maladie entraînant rapidement une cécité), Karine Lambert aborde donc le handicap dans son tout nouvel opus. Mais la maladie ne sera pas traité de manière pesante et triste puisque Vincent, qui s’avère être un personnage reflétant l’authenticité, va également reflété la vie. Différentes questions nous viennent alors à l’esprit: doit-on attendre un choc tel que l’a vécu Vincent pour changer de vie? un tel drame peut-il nous faire vivre une vie meilleure que celle d’avant? Une jolie histoire lumineuse sur la cécité!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire