Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


dimanche 19 mai 2019

Gretch & Ferragus, tome 1: carboniser pour mieux régner





Scénario et Illustrations: Joshua Wright
Nationalité de l’auteur: Américaine
Editions Robinson (10 avril 2019)
48 pages
ISBN-10: 2017044660
ISBN-13: 978-2017044666
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 13 Mai 2019
Ma note: 13/20




Résumé/4ème de couverture :

Un royaume médiéval dans lequel princesses et magiciens ont des smartphones. Un dragon cruel et égocentrique qui cherche sa place dans un monde d'hommes. Une BD autant comique que cynique qui donne la parole aux animaux et aux squelettes. Expérience inédite en perspective !

Mon avis:

            Je remercie beaucoup les éditions Robinson, nouveau label d’Hachette Comics, pour m’avoir contacté et proposé cette petite bande-dessinée, qui s’annonce flamboyante et à l’humour grinçant et dithyrambique! Avec deux dragons sadiques et narcissiques vivant dans un monde décalé et qui prennent plaisir à tester et torturer les humains, le concept de prime abord est assez séduisant. Néanmoins, lorsque l’on s’y plonge vraiment, on se rend compte que les promesses ne sont pas vraiment au rendez-vous et que l’on ne retrouve pas ce qu’on espérait.

Points de vue - Critiques:

            Est-ce la manière de présenter ce premier tome ou est-ce tout simplement le contenu, quoiqu’il en soit on retrouve une certaine distorsion entre ce que l’on pense trouver dans cette bande-dessine et ce qui s’y trouve réellement. En effet, les deux dragons, frère et soeur ne vivent pas leur vie pleinement au milieu d’humains où les actions, aventures et péripéties pourraient être nombreuses et loufoques: on retrouve soit l’un et soit l’autre dans des saynètes d’une page qui se succèdent. Et à défaut d’être peinement hilarantes ou même simplement humoristiques, les petites histoires, pourvues de très peu de texte, sont au mieux souriantes et demeurent plutôt pertinentes afin de prendre conscience de quelques âneries dont seuls les humains sont capables. De plus, la composition graphique ne rattrape pas vraiment la faiblesse scénaristique puisque seules trois vignettes maximum constituent chaque historiettes, le trait graphique est très simple, sans réelle complexité, tout comme les couleurs utilisées.

En bref:

            Les dragons Gretch et Ferragus nous promettent de nous enflammer par leur humour, néanmoins, il faut avouer qu’ils nous mettent pas le feu avec leur premier album, tantôt porté sur un public adulte au niveau du scénario, tantôt porté sur un côté très jeunesse au niveau des illustrations! En effet, le fait d’avoir des saynètes est recevant et ne permettent pas de développer une histoire en one-shoot prometteuse et aux multiples possibilités. La pauvreté du texte n’est pas hilarante et s’avère plutôt satirique. De plus, la simplicité de la chartre graphique ne relève pas le niveau. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire