Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


mercredi 10 avril 2019

L'expérience de la pluie (Clélie Avit)






Nationalité de l’auteur: Française
Editions Plon (14 Mars 2019)
320 pages
ISBN-10: 2259276806
ISBN-13: 978-2259276801
Genre: Contemporain
Lu le: 28 Mars 2019
Ma note: 13/20




Résumé/4ème de couverture:

Un roman lumineux, aux personnages attachants, forts et fragiles à la fois. 
Toucher mais ne pas l'être. Par le cœur ou par les doigts. Pour Camille et Arthur, son fils de six ans, cela revient au même. Tous les deux autistes, ils vivent à l'abri du monde, de son bruit et de ses violences, dans une bulle que Camille a spécialement créée pour eux. Chaque rencontre, chaque échange physique, même le plus infime, est une épreuve : une main qui attrape, une bousculade dans le bus, des gouttes de pluie sur 
la peau. 
Un soir, en sortant du bureau, Aurélien croise leur route. Dans son quotidien désabusé, il entrevoit dans leur relation ce " vrai " qui lui manque tant et qui semblait hier encore inatteignable. 
Mais comment approcher ce couple mère-fils fusionnel sans briser leur fragile équilibre ? 
Un roman lumineux, empreint d'humanité, qui fait advenir le meilleur alors que tout pourrait s'écrouler. 

Mon avis:

            Merci beaucoup aux éditions Plon de m’avoir proposé et envoyé ce livre, qui m’a tout de suite interpellé du fait qu’il s’agit d’un récit traitant de l’autisme, sujet qui m’intéresse tout particulièrement. « L’expérience de la pluie » promet une histoire intense et touchante, un vrai tourbillon d’émotions. Néanmoins, contrairement aux très nombreux retours positifs et élogieux que j’ai pu voir sur ce livre, je pense faire partie des exceptions, mon avis ne reflète surement pas objectivement les ressentis que l’on peut avoir en lisant cette histoire, mais personnellement, les faits sont là : j’ai trouvé l’histoire trop passive et je me suis parfois ennuyée, dû au fait que je n’ai ressenti aucune émotions. En revanche, le côté informatif sur le quotidien des personnes autistes m’a beaucoup plu, mais malheureusement pas assez présent pour moi.


Points de vue/Critiques:

            L’histoire de « L’expérience de la pluie » c’est celle de la rencontre de deux bulles différentes : celle dite « normale » et lambda d’Aurélien et celle de l’autisme de Camille et de son fils Arthur. Car c’est avant tout cela la grande particularité de ce livre comparé aux autres traitant de ce sujet qu’est l’autisme, c’est qu’il met en avant une mère et son fils, tous les deux atteint du syndrome d’Asperger. Ce duo particulier est très intéressant. Suivre et connaître leur ressentis respectifs, leurs petits trucs et astuces du quotidien pour vivre seuls tout les deux et avoir ce lien si particulier entre une mère et son enfant mais adapté à leur syndrome m’a tout particulièrement plu. Si le récit n’avait été centré que sur eux, peut-être mon ressenti aurait été différent, mais dans cette histoire, il y a aussi Aurélien. Et c’est sûrement la rencontre, la collision entre ces deux mondes différents, qui se fait doucement, à tâtons qui m’a ennuyé.
En effet, afin de pouvoir harmoniser et mettre en phase ces deux entités, ces deux bulles, de nombreuses choses sont à apprendre, à découvrir des deux côtés, et cela se fait minutieusement et progressivement. Je suis d’accord sur ce point, mais là où le bas blesse, c’est pourquoi y mettre des couches et des tartines de bons sentiments, d’émotions et de sensations ? Cet aspect est beaucoup trop exacerbé, donnant quelque chose de pas naturel et plongeant l’histoire dans un nuage trouble et cotonneux.

Entre les trop nombreuses descriptions de sensations et la volonté omniprésente de vouloir faire passer les émotions, j’ai trouvé le récit de base trop en retrait, ce qui donne la sensation de lire une histoire contemplative. De plus, dés le début du récit, de nombreuses petites choses n’était pas clairement énoncé, tout est dans la suggestion afin de rester dans cette dynamique de vouloir véhiculer à tout prix des émotions. Appelons un chat, un chat !

En bref:


            Mon avis ne va absolument pas dans le sens des retours très positifs que j’ai pu voir sur ce livre et cela me désole mais il faut rester franc. Je n’ai absolument pas accroché à ce récit mettant en scène la rencontre d’une mère et de son fils, tous deux autistes, avec Aurélien, étranger à ce monde particulier. Si tous les éléments spécifiquement liés à l’autisme (les petits trucs et astuces, le vécu, le quotidien etc…) m’ont beaucoup plu et intéressé, cet aspect est malheureusement trop effacé au profit du fait que l’on veut avant tout faire passer des émotions et des sensations . Cela est trop exacerbé, poussé et suggéré,  ce qui donne quelque chose de pas naturel et donc un roman trop contemplatif.

2 commentaires:

  1. Je viens de finir le livre et je voulais voir si quelqu'un avait eu le même ressenti que moi et je suis contente de voir que je ne suis pas la seule. Et ça m'embête car même si j'ai aimé le sujet, j'ai moins adhéré à la mise en forme. J'ai trouvé qu'on tournait trop autours du pot quitte a avoir la sensation de répétition et comme tu le soulèves, les choses ne sont pas toujours dites clairement, au point que j'ai l'impression de n'avoir pas tout compris. Je vais prochainement écrire mon avis et je sens que ça ne va pas être facile

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Depuis que j'ai publié mon avis sur le blog et sur Insta, j'ai vu quelques retours identiques, comme le tien, et cela me "rassure" quelque peu même si c'est toujours embêtant de ne pas accrocher à une histoire dont le sujet en plus, est très intéressant!

      Supprimer