Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


vendredi 12 avril 2019

Les suppliciées du Rhône (Coline Gatel)





Nationalité de l’auteur: Française
Editions Préludes (6 Février 2019)
448 pages
ISBN-10: 2253045683
ISBN-13: 978-2253045687
Genre: Thriller
Lu le: 1er Avril 2019
Ma note: 17/20





Résumé/4ème de couverture:

            Lyon, 1897. Alors que des corps exsangues de jeunes filles sont retrouvés dans la ville, pour la première fois des scientifiques partent à la recherche du coupable, mettant en pratique sur le terrain toutes les avancées acquises en cette fin de XIXe siècle. Autopsies des victimes, profils psychologiques des criminels, voilà ce que le professeur Alexandre Lacassagne veut imposer dans l’enquête avec son équipe, mais sait-il vraiment ce qu’il fait en nommant à sa tête Félicien Perrier, un de ses étudiants aussi brillant qu’intrigant ? Entouré d’Irina, une journaliste pseudo-polonaise, et de Bernard, un carabin cent pour cent janséniste, Félicien
va dénouer, un à un, les fils enchevêtrés de cette affaire au coeur d’un Lyon de notables, d’opiomanes et de faiseuses d’anges. Jusqu’à ce que le criminel se dévoile, surprenant et inattendu, conduisant le jeune médecin au-delà de ses limites.

Mon avis:

Même avant sa sortie et son impression, je connaissais ce livre qui me faisait très très envie. En effet, il s’agit du vainqueur de la seconde édition du prix du roman Kobo by Fnac-Préludes-Le Point, les éditions Préludes m’ayant invitée à la remise du prix en fin d’année dernière. Un thriller français écrit par une femme et se déroulant en France n’est pas hyper commun dans le milieu et c’était déjà très intéressant de base. Mais en sachant que l’histoire se déroulait à la fin du 19ème siècle, et qu’il était question d’une histoire mêlant beaucoup de sciences, ou tout du moins s’intéressant aux débuts de la police scientifique et de la médecine légale, cela a achevé de me convaincre et m’a tout de suite enthousiasmé. J’ai trouvé ce livre vraiment passionnant, j’ai adoré. Je me pose maintenant la question : à quand le prochain livre de Coline Gatel ? et y aura-t-il une suite ?

Points de vue/Critiques:

            Le bandeau promotionnel sur ce livre nous indique « voici les Experts à Lyon, en 1897, passionnant ». Et pour une fois, non seulement c’est tout à fait vrai, mais en plus, il résume parfaitement cette histoire en quelques mots clés importants.
Le fait de placer toute l’histoire à la fin du 19ème siècle apporte le côté historique, très marqué et très intéressant qui attise considérablement notre curiosité. On fait la connaissance des canuts, ces ouvriers tisserands, on découvre l’historique des infirmières et la naissance des ambulances, ou encore les codes vestimentaires féminins avec ce « certificat de travestissement » autorisant une femme à porter le pantalon. C’est donc l’occasion de découvrir les conditions de vie d’une époque révolue, mais aussi le dynamisme d’une ville. Car pour une fois, ce n’est pas la capitale qui est mise à l’honneur mais Lyon. C’est ainsi l’occasion de découvrir cette ville et de se balader dans ses rues dans le passé. Les quais, les pentes de la Croix-Rousse, les bouchons, les traboules ou encore l’Hôtel Dieu : c’est une véritable invitation au voyage que nous propose l’autrice.

            Mais à côté de ces aspects déjà très enrichissant, c’est véritablement les prémices de la science criminelle qui sont mis à l’honneur et c’est sûrement l’aspect que j’ai le plus adoré. C’est grâce au personnage du docteur Lacassagne (qui a réellement existé) que la médecine va évoluer, devenir plus « scientifique » et va ainsi servir les intérêts des policiers durant les enquêtes criminelles. La base de cette évolution repose sur la médecine légale : même si on constate que le concept de morgue va considérablement évoluer, on va ainsi découvrir comment ce procédé va devenir très rigoureux et méticuleux, bref aussi scientifique que nous avons maintenant l’habitude de voir à travers les séries, afin de donner une base dotée de nombreux indices pour commencer l’enquête. On découvre également les premières constatations  et expériences concernant les empreintes digitales, uniques à chacun, et les différents groupes sanguins. En sachant tout ce que l’on sait aujourd’hui sur tout cela et leur grand utilisé dans la vie quotidienne, c’est tellement enrichissant et passionnant de voir les prémices et la naissance de ces grandes découvertes !

            Toute cette ambiance passionnante n’est pas qu’un enrobage à l’intrigue, puisque l’enquête est elle aussi réellement passionnante !  Au fil des pages et des meurtres commis, des questions en chaine surgissent. Et au fur et à mesure de la découverte de leur vie, de leurs mœurs, c’est tout un pan hétéroclite de la société de l’époque qui se dessine. Et tout ceci ne serait pas aussi plaisant et divertissant si l’histoire n’était pas portée par des personnages charismatiques, appréciables mais aussi tous très ambigus. Et c’est un trio que nous retrouvons pour mener à bien cette enquête, et s’ils sont aussi différents les uns que les autres, leur singularité respective leur permette de créer un petit groupe solide et efficace. Félicien Perrier, le disciple de Lacassagne, est un personnage lisse, parfois dur et froid, mais dont on découvre un côté « clair-obscur » très intriguant, perturbant voire flippant. Irina Bergovski, journaliste à contre-courant des codes féminin en vigueur, est une femme pleine de hardiesse et de courage qui nous fascine par sa volonté à vouloir faire sa place dans cette société dominée par les hommes mais qui parfois nous trouble par son attitude et son passé. Enfin, Bernard Lecuyer, sans doute le personnage le plus doux et docile du trio, sera finalement celui qui va se révéler le plus étrange et intriguant et qui va nous surprendre le plus !

En bref:

            Le premier opus de Coline Gatel, « Les suppliciées du Rhône », vainqueur du prix du roman Kobo by Fnac-Préludes-Le Point mérite amplement cette récompense tant ce livre est juste passionnant ! J’ai vraiment adoré tous les aspects de cette histoire qui sont tous plus intéressants et passionnants les uns que les autres : un trio de personnages qui mêlent à la fois l’unité efficace d’un groupe avec les étrangetés et les ambiguïtés de chacun, une enquête à rebondissement qui nous tient en haleine tout le long du roman avec surtout cet aspect scientifique (naissance de la médecine criminelle) extrêmement enchanteur et un cadre historique et culturel qui pourvoit à drainer magiquement bien tout le charme de l’intrigue.

Autour du livre:

  • Prix du roman Kobo by Fnac/Préludes/Le Point 2018

2 commentaires:

  1. Je ne connais pas très bien Lyon mais j'ai envie de me lancer dans ce roman policier qui a l'air plus que prometteur. A la lecture du résumé, tout de suite, l'atmosphère qui s'en dégage m'a rappelé celle de La Voie Secrète de Michaël Mention. Ces experts de la fin du XIXème siècle et made in France ont tout pour séduire la fan de romans policiers et historiques que je suis. ;) Une future lecture...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis vraiment certaine qu'il te plaira beaucoup si tu aimes les romans policiers et romans historiques! ça était un véritable coup de coeur inattendu pour moi, j'ai du mal à me sortir l'histoire de la tête!

      Supprimer