Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


lundi 4 mars 2019

La vie qui m'attendait (Julien Sandrel)






Nationalité de l’auteur: Française
Editions Calmann-Lévy (6 Mars 2019)
318 pages
ISBN-10: 2702163491
ISBN-13: 978-2702163498
Genre: Contemporain
Lu le: 23 Février 2019
Ma note: 16/20




Résumé/4ème de couverture:

            Romane, 39 ans, regarde avec incrédulité la vieille dame qui vient de lui parler. Jamais Romane n’a mis les pieds à Marseille. Mais un élément l’intrigue, car il résonne étrangement avec un détail connu de Romane seule : sa véritable couleur de cheveux est un roux flamboyant, qu’elle déteste et masque depuis l’adolescence sous un classique châtain. Qui était à Marseille ? Troublée par l’impression que ce mystère répond au vide qu’elle ressent depuis toujours, Romane décide de partir à la recherche de cette autre elle-même. En cheminant vers la vérité, elle se lance à corps perdu dans un étonnant voyage entre rires et douleurs.

Mon avis…:

…Général:

            Merci beaucoup les éditions Calmann-Lévy pour l’envoi surprise du deuxième opus de Julien Sandrel, et merci à ce dernier pour la dédicace accompagnant le livre ! J’avais découvert l’auteur l’année dernière avec « La chambre des merveilles », une très belle histoire, au succès retentissant, et au vue du synopsis de « La vie qui m’attendait », moi je m’attendais à lire et découvrir une nouvelle fois une histoire tendre et touchante et ce fut le cas ! Un livre qui porte haut les couleurs de la vie, sans faux sentimentalisme et ponctuée de notes d’humour rafraichissantes !

… Sur les personnages:

            Romane est un personnage qui a su me toucher. Très renfermée sur elle-même (au point d’être littéralement phobique de tous transports en commun !), sa vie se concentre presque exclusivement à son métier et à son père, qui, on le comprendra plus tard, sera à l’origine de tous ses maux. Ainsi, lorsqu’elle rencontre Juliette, son sosie physiquement mais son exact opposé au niveau du caractère, on comprend parfaitement pourquoi elle entreprend une telle démarche et pourquoi elle va aller jusqu’au bout, pour s’émanciper et vivre réellement.

Points de vue/Critiques:

            Le résumé de 4ème de couverture vous annonce seulement le tout début de l’histoire : Romane qui se découvre un mystérieux sosie dans le sud de la France. J’ai non seulement bien aimé que le « secret » (qui est « petit » puisque l’on se doute très vite qui est cette intrigante femme rousse par rapport à Romane) ne soit pas dévoilé dans la présentation du livre, mais aussi le fait que ce résumé se constitue pas l’ensemble de l’histoire, laissant le lecteur être entrainer par le récit et être surpris par la continuité des évènements.

            Dans ce nouveau livre, on peut retrouver la même thématique majeure que dans « La chambre des merveilles » : celle de la vie qui vaut le coup d’être vécu. C’est à travers les liens fraternels, entrecoupés de secrets de famille et d’origines à rechercher, que l’auteur cherche à nous faire part de cette joie, de ce bonheur et de cet optimisme qu’est la vie. Et c’est en insufflant des moments douloureux et des drames qui viennent bousculés la vie de chacun que le message est véhiculé. Bousculé entre le chaud et le froid, ou plutôt entre la joie et le malheur, il est clair que cette histoire vous fait vibrer et changer rapidement d’émotions !

            A nouveau pour ce deuxième opus, ce fut donc une très bonne lecture, mais que se soit au niveau des émotions ou du scénario, il faut avouer que certaines choses sont assez prévisibles et que les schémas sont classiques voire déjà vu. Néanmoins, ces éléments ne desservent en rien l’histoire et ne tire pas vers le bas le livre, puisque Julien Sandrel a toujours ce petit quelque chose en plus, une sorte de lien, qui fait que l’on est totalement accaparé.

En bref:

            Encore une fois, avec « La vie qui m’attendait », Julien Sandrel nous offre une très jolie histoire, certes au scénario pas tout à fait original, mais dans lequel des thèmes importants comme la maladie, le handicap, les peurs ou encore l’importance de la famille et connaître ses origines sont véhiculés dans un ensemble prônant la vie qui vaut la peine d’être vécue. Et avec pas mal d’émotions qui nous font passer du chaud au froid presque instantanément, on retrouve une nouvelle fois une histoire bien travaillée et entrainante.

Autour du livre:
  • Du même auteur:
    •  La chambre des merveilles (<— chronique à retrouver ici)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire