Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


lundi 25 mars 2019

Du sang sur le green (Harlan Coben)




Titre original: Back spin
Traduction: Thierry Arson
Nationalité de l’auteur: Américaine
Editions Pocket (2007)
numéro 13150
410 pages
ISBN-10: 2266207652
ISBN-13: 978-2266207652
Genre: Thriller
Lu le: 28 Février 2019
Ma note: 15/20



Résumé/4ème de couverture:

            Myron Bolitar n’aime pas le golf. Mais pour un agent sportif, difficile de faire une croix sur un sport aussi populaire, où les millions se brassent à la pelle. Aussi est-ce sur les greens de l’US Open que Myron va tenter de dénicher son nouveau client… Et comme toujours, ce sont avant tout des ennuis qu’il va récolter : le fils du leader de l’épreuve a été enlevé, et c’est à lui que la famille demande de résoudre discrètement l’affaire. Derrière l’apparence feutrée des club-houses, la réalité se révèle autrement plus sordide, voire franchement crapuleuse. Pas sûr que cette histoire change l’opinion de Myron sur la petite balle blanche…

Mon avis:

            Une petite enquête de Myron Bolitar de plus à mon actif ! En général, lorsque l’histoire appartient à la série Myron Bolitar, il est vrai que les livres me semblent bien moins passionnants.  Et « du sang sur le green » ne dérogera pas à cette règle, d’autant plus que l’univers du golf ne me passionne pas vraiment et qu’hormis le changement de sport, ce livre se rapproche assez de « Balle de match » où il était question de tennis.

Points de vue/Critiques:

            Dés les premières lignes lorsque l’on retrouve Myron dans les gradins d’un tournoi de golf, je n’ai pas pu m’empêcher de faire le parallèle et le rapprochement avec « Balle de match »,  puisque nous le retrouvions dans la même situation, dans un tournoi de tennis. Par la suite, par les situations, les types de personnes rencontrées, les rebondissements et le dénouement, tout se rapproche assez fortement de « Balle de match ». Les livres sont donc similaires, seul l’univers sportif change. Et si je suis une adepte et pratiquante du tennis et pas du tout une fan de golf, il est logique de comprendre que « Balle de match » m’avait plu et que « du sang su le green » m’a fait passé un bon moment, mais sans plus.

Du coup, pour les afficionados du golf, ce livre pourrait s’avérer être une bonne lecture puisqu’effectivement, cet univers est parfaitement retranscris et toute l’enquête tourne autour du golf en passant par les joueurs, les agents, les enjeux, l’argent, et l’envers du décor et toutes les magouilles sportives.

Et si les aventures de Myron Bolitar sont en général très plaisantes, c’est aussi avant tout grâce au personnage haut en couleur de Win. Or, dans celui-ci, Win ne prend pas part à l’enquête… Si cette situation est assez décevante, elle a aussi son bon côté du fait de la raison du détachement de Win : l’enquête le rapproche de sa famille, et nous découvrons ainsi un pan plus personnel de Win.


En bref:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire