Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


lundi 25 février 2019

Mon dernier continent (Midge Raymond)




Titre original: My Last Continent
Traduction: Carole Hanna
Nationalité de l’auteur: Américaine
Editions Le Livre de Poche (30 Mai 2018)
numéro 34946
320 pages
ISBN-10: 225307120X
ISBN-13: 978-2253071204
Genre: Contemporain
Lu le: 9 Février 2019
Ma note: 16/20



Résumé/4ème de couverture:

Deb et Keller se retrouvent chaque année au cœur des eaux froides de l’Antarctique pour étudier les manchots empereurs et les Adélie. Dans ce bout du monde entouré de glaciers et d’icebergs, ils oublient pour un temps les chagrins de leurs vies. Mais l’Antarctique, comme leur amour, est fragile et menacé.
Une nouvelle saison commence. Au moment de lever l’ancre, Keller n’est pas à bord du Cormoran, le bateau qui doit les conduire à la station de recherches. Peu après, le Cormoran reçoit un signal de détresse d’un paquebot de croisière prisonnier des glaces...
Un voyage inoubliable aux confins du continent blanc, territoire à la beauté âpre où le moindre faux pas peut se révéler tragique.

Mon avis:

            Savoir que ce livre faisait parti de la sélection pour le prix des lecteurs Livre de Poche 2018 m’a fait intéressé au résumé, qui a finit par me convaincre. Cette histoire est prenante et elle nous emporte avec beaucoup d’intensité dans une très belle histoire d’amour. Mais cela sort du commun dans le fait que l’autrice nous embarque dans le monde enchanteur du continent blanc et glacé, délivrant ainsi un magnifique message écologique, sans moralisation.

Points de vue/Critiques:

            Nous baladant entre le chaud et le froid, ce livre a l’art de mêler les genres et de nous faire voyager ! Entre amour, passion, drame, catastrophe, danger écologique, survie des espèces, nature à préserver, cette histoire nous emporte littéralement à des milliers de kilomètres de l’endroit où l’on se trouve, nous transperce le coeur et nous piège dans ses filets de glace.
Avec une écriture juste, sans aucune dénonciation ou discours moralisateurs, Midge Raymond décrit tout simplement tout ce qui ce passe actuellement autour du grand continent blanc de nos jours, suite à réchauffement climatique, éveillant ainsi naturellement notre conscience écologique. Il suffit de donner quelques informations par ci par là, concernant le mode de vie des espèces qui changent au fil du temps, les conséquences que cela entraîne, les activités et les habitudes humaines, la nécessité d’une telle immensité de glace, etc, pour que tout cela prennent sens dans notre esprit et que l’on en soit touché.

Au fil des chapitres, nous suivons Deb, son parcours, sa vie en dehors de ses missions, la naissance de sa passion pour l’Antarctique, ses rencontres humaines et animales, ses questionnements, ses désillusions et ses espoirs. Sa vie, c’est aussi sa rencontre avec Keller qui aboutira à une histoire d’amour que l’on suivra entre leurs travails respectifs, les départs, les retrouvailles etc…

La seule petite chose qui pourrait poser problème dans ce livre c’est la construction du récit. En effet, l’histoire est construire par des chapitres qui s’enchaînent façon compte à rebours pour nous rapprocher de plus en plus de LA catastrophe. Mais ce compte à rebours est aussi utilisé dans les nombreux chapitres qui se référent à la vie passé de Deb, que se soit en terme de mois ou d’années qui s’intercalent avec les chapitres du présent. Bref, la temporalité de l’histoire n’est pas simple et il vaut mieux être vigilant dans sa lecture, qu’il faut peut-être évitée de hachée.

En bref:


            « Mon dernier continent » est une formidable découverte que je conseille vivement par sa thématique environnementale majeure qui fait sortir ce livre des sentiers battus. A travers une intense histoire d’amour, nous sommes embarqué dans le monde enchanteur et apaisant du grand continent blanc nous alertant sur la préservation de l’Antarctique. L’autrice maîtrise parfaitement l’alliance des genres, voici donc une belle réussite à découvrir expressément si vous rêvez de voyages, de dépaysement, de calme et si le froid ne vous fait pas peur !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire