Mes derniers avis romans:



dimanche 3 février 2019

Hercule Poirot, tome 1: Le crime de l'Orient-Express





Scénario: Benjamin von Eckartsberg
Illustrations: Chaiko
Nationalité des auteurs: Allemande et Chinoise
Editions Paquet (29 Novembre 2017)
64 pages
ISBN-10: 288890876X
ISBN-13: 978-2888908760
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 26 Janvier 2018
Ma note: 16/20



L’histoire:

            Le Crime de l'Orient-Express est, avec Dix petits nègres, l'un des romans d'Agatha Christie ayant connu le plus grand succès. Il a été traduit en plus de trente langues. Hiver 1937. Juste après minuit, une congère force l'Orient-Express à s'arrêter en pleine voie. Le luxueux train est étonnamment plein pour cette période de l'année, mais, au petit matin, on dénombre un passager de moins... Un magnat américain est mort d'une dizaine de coups de couteau, la porte de son compartiment verrouillée de l'intérieur. Hercule Poirot mène l'enquête dans le train coupé du monde...

Mon avis:

            Avec cette adaptation d’un des romans les plus connus d’Agatha Christie, les auteurs aux commandes s’attellent à un poids lourd de l’énigme policière. Le scénariste allemand ne s’écarte en aucun cas du récit originel et cela est vraiment plaisant et rassurant, tout en apportant sa petite touche personnelle dans la modernisation de l’histoire. Le héros Hercule s'avère rapidement sympathique, malgré une fermeté qui n'est autre que le reflet de son professionnalisme. Les autres personnages, présentés progressivement, sont bien différenciés et l'intrigue défile de façon relativement claire. Le mystère est finement distillé et une tension sous-jacente, légèrement oppressante, entretient l’intérêt du lecteur qui suit la série d'interrogatoires avec grand intérêt. 

Le dessinateur n’est pas en reste puisqu’il sur la même longueur d’ondes c’est-à-dire proposer un rendu en adéquation parfaite avec l’histoire tout en gardant son authenticité sans la dénaturer. Le style est moderne et instinctif et enlevé tout en possédant un caractère certain, renforcé par un encrage assez prononcé qui ressort sur les couleurs peu nombreuses. Les décors épurés bénéficient du soin particulier apporté aux textures et aux effets de matière qui instaure une ambiance feutrée et évite la monotonie inhérente au huis-clos. La bonne gestion des cases muettes ainsi que les plans variés construisent habilement le suspense qui va crescendo. 

En bref:

            On pourrait se dire encore une énième adaptation de ce grand classique policier d’Agatha Christie, ce qui est vrai, mais ici, les deux artistes ont parfaitement réussi à rajeunir avec brio cette œuvre pourtant maintes fois présentée au public tout en la respectant dans son contenu, ne la dénaturant à aucun moment. Un bon moment à passer à bord du célèbre train et une bonne façon de voir devant ses yeux cette célèbre histoire. 

Autour du livre:

  • Livre emprunté à la bibliothèque

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire