Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


lundi 18 février 2019

Double piège (Harlan Coben)




Titre originalFool me once
Traduction: Roxanne Azimi
Nationalité de l’auteur: Américaine
Editions Pocket (4 octobre 2018)
numéro 17267
450 pages
ISBN-10: 2266285505
ISBN-13: 978-2266285506
Genre: Thriller
Lu le: 30 Janvier 2019
Ma note: 16/20



Résumé/4ème de couverture:

New Jersey, aujourd'hui. 
Pour surveiller la baby-sitter, Maya installe une caméra dans son salon. Un jour, un homme apparaît à l'écran, jouant avec sa petite Lily. Un homme que Maya connaît bien : Joe, son mari... qu'elle vient d'enterrer. C'est le choc. Mort ou vivant, qui était vraiment Joe ? Doit-on croire tout ce que l'on voit ? Pour Maya, l'heure est venue de plonger dans un passé trouble ; un monde à la frontière entre vérité et illusions. Un monde dangereux, dont elle pourrait être la nouvelle victime... 

Mon avis:

            Une fois n’est pas coutume : une petite histoire d’Harlan Coben comme valeur sûre en sachant que ce sera une histoire prenante et haletante, avec un final à vous retourner comme une crêpe (en cette période de Chandeleur, c’est encore mieux), qui se lira en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Et c’est évidemment ce qui s’est passé avec « Double piège », un des derniers opus de l’auteur.

Points de vue/Critiques:

            J’ai beaucoup aimé le personnage principal Maya, qui sort des sentiers battus et d’un certain classicisme en matière de personnage féminin. En effet, c’est une jeune femme guerrière et combattive, une GI, qui est déjà partie se battre sur le terrain, qui a su se faire respecter par ses camarades et a su également faire sa place de gradée dans l’armée américaine, milieu plutôt masculin et viril. C’est donc une femme qui revendique son côté dur et guerrière, qui a une forte prédiction au tir et qui est réellement passionnée par les armes, non pas pour ce sentiment de puissance qu’elles représentent (et que cherchent et comblent peut-être une partie de ces messieurs), mais tout simplement pour cet attrait qui est de tirer. Mais à côté de cet aspect masculin de sa personnalité, Maya est réellement féminine et n’est absolument pas l’archétype de la femme « garçon-manqué ». De plus, elle est maman d’une petite fille, qu’elle n’a pas nécessairement souhaitée mais qui ose le dire, même si aujourd’hui sa fille représente tout et qu’elle fera tout pour elle, d’où l’histoire qui va en découler.

Harlan Coben a encore su parfaitement manier les bonnes ficelles du thriller. En effet, au début de l’histoire, étonnement, j’avais l’impression de deviner ce qui allait se passer, tellement cela paraissait gros et probable, ce qui est assez étonnant venant de l’auteur. Mais puisque mes hypothèses n’étaient pas invalidées, sans être pour autant validées… Et puis au fur et à mesure, on change d’avis à la dernière minute, on remet en doute la confiance mise dans tous les personnages qui deviennent suspects à un moment ou un autre, bref, on est totalement manipulé ! Et on se rend compte qu’on l’est encore plus, par ce superbe final qui vous met KO.

En bref:


Etre déçue par un livre d’Harlan Coben n’est pas encore pour tout de suite, puisqu’avec « double piège », l’auteur nous a concocté encore une fois un scénario super bien travaillé, que ce soit dans la psychologie des personnages, puisqu’ils sont charismatiques, attachants et avec des failles, que dans l’intrigue qui est superbement efficace, intelligente et bien sûr surprenante, surtout et toujours avec le dénouement. On est malmené du début à la fin concernant nos hypothèses ou nos certitudes et être mené en bateau aussi longtemps, dans une histoire prenante et haletante, c’est sûrement la bonne définition d’un polar !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire