Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


samedi 13 février 2021

Sorceline


Sorceline, tome 1: un jour, je serais fantasticologue


Scénario: Sylvia Douyé
Illustrations: Paola Antista
Nationalité des auteurs: Française et Italienne
Editions Vents d’Ouest (21 Mars 2018)
48 pages
ISBN-10: 2749308526
ISBN-13: 978-2749308524
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 15 Janvier 2019
Ma note: 17/20



L’histoire:

Sorceline vient d’entrer à l’école de cryptozoologie pour développer sa passion : l’étude des animaux légendaires ! Analyses de comportements, soins magiques ou dressage sont au menu. Mais les places sont chères et la compétition rude pour obtenir le précieux diplôme. En plus des gorgones, vampires et autres griffons, Sorceline va devoir apprendre à mieux connaître ses nouveaux camarades. Certains deviendront ses amis ; d’autres, ses rivaux.

Mon avis:

            Parce que j’ai adoré la base de l’histoire et que j’aurais adoré être à la place de Sorceline afin de faire des études de zoologie appliquées aux animaux fantastiques, j’ai beaucoup aimé cette bande-dessinée, malgré de nombreux défauts.

Avec un graphisme très attrayant, la base de l’histoire est très bien pensée et construite. Nous évoluons dans un pays de fantaisie, peuplé de mille et unes créatures fantastiques et l’histoire mêle à la fois le fantastique et le policier puisqu’une enquête mystérieuse s’ouvre. Entre Harry Potter, les Animaux Fantastiques et Miss Pérégrine et les enfants particuliers, cette série de bande-dessinée part sur de bonnes bases très intéressantes!
Néanmoins, sous cette surface très attrayante, de nombreuses petites choses déplaisantes viennent mettre leur grain de sable dans ce rouage initial entraînant. En effet, les personnages sont malheureusement très clichés et leur trait de caractère est vraiment poussé dans se sens, ce qui est très dommage puisque l’on se demande si ils ne sont pas caricaturaux! De plus, toujours concernant les personnages, leurs présentation sont plus que floues, car ils arrivent bien souvent comme un cheveu sur la soupe et au final, on apprend leur prénom que plus tard, un peu par hasard. 

En bref:

            Avec un très joli graphisme, la découverte de Sorceline est très prometteur puisque nous mettons les pieds dans un monde fantastique qui est très agréable à arpenter, un univers immersif à la jonction entre Harry Potter, les Animaux Fantastiques et Miss Peregrine. C’est autant ingrédients qui font de ce premier tome quelque chose de prenant et d’intéressant et un régal pour les yeux. Néanmoins, les personnages clichés et la narration parfois expéditive nous donne parfois l’impression d’avoir une histoire trop survolée qui manque de base et d’apaisement.


SORCELINE, TOME 2: LA FILLE QUI AIMAIT LES ANIMONSTRES

Scénario: Sylvia Douyé
Illustrations: Paola Antista
Nationalité des auteurs: Française
Editions Vents d’Ouest (24 Avril 2019)
48 pages
ISBN-10: 2749308976
ISBN-13: 978-2749308975
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 4 Mars 2020
Ma note: 16/20


Résumé/4ème de couverture :

Les élèves poursuivent leur stage de fantasticologie chez le professeur Archibald Balzar. Mais Sorceline est rongée par la culpabilité. En effet, comme elle pense être responsable des disparitions de ses camarades, elle peine à se concentrer en classe et perd toutes ses capacités. Il lui est alors de plus en plus difficile de cacher ses états d’âme surtout face à Alcide qui est un peu trop prévenant, Willa, trop curieuse, ou Mérode... décidément très étrange. Pourtant Sorceline n’est pas la seule à faire des cachotteries. Et d’ailleurs quand sonnera l’heure des révélations, personne ne sera épargné par la stupéfaction !

Mon avis:

            Retrouver cet univers mêlant à la fois le fantastique, la sorcellerie, les animaux et autres créatures que l’on a pas forcément l’habitude de voir dans ce genre, est toujours un pur bonheur, d’autant plus que dans ce deuxième tome, on a enfin le fin mot de l’histoire entamé au premier tome puisque on obtient beaucoup de réponses aux intrigues et à l’enquête initiée en début de saga. Le tout reste dans une colorisation magnifique. 
On notera tout de même en bémol le fait que parfois le déroulement est beaucoup trop rapide et que les ellipses temporelles sont fréquentes et importantes au point de légèrement perturber la lecture et vérifier que l’on a pas sauté de pages…


SORCELINE, TOME 3: AU COEUR DE MES ZOORIGINES

Scénario: Sylvia Douyé
Illustrations: Paola Antista
Nationalité des auteurs: Française et Italienne
Editions Vents d’Ouest (14 Octobre 2020)
48 pages
ISBN-10: 2749309204
ISBN-13: 978-2749309200
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 29 Janvier 2021
Ma note: 15/20


Résumé/4ème de couverture :

Maintenant que tout le monde sait enfin qui transformait les êtres vivants en statues de verre, on se demande bien comment le coupable a procédé. Tandis que Willa tente d'éclaircir les zones d'ombres qui planent encore au-dessus de ce mystère, Sorceline part à la conquête de ses origines en cherchant à découvrir d'où vient cet étrange animal qu'elle est la seule à voir. Malgré tout, il faut aussi s'occuper des créatures en détresse. Justement, l'arrivée d'un nouveau malade et la découverte de sa véritable nature vont jeter un voile trouble sur la ténébreuse île de Vorn...

Mon avis:

            J'ai trouvé ce tome un cran en dessous des autres du point de vue de l'intrigue. En effet, j'ai eu l'impression que l'histoire découlait totalement du second tome, que l'histoire avait été coupé en deux et comme la lecture du tome 2 remonte à presque 1 an, il est difficile de se replonger dans le récit comme si on l'avait quitté la veille. L'histoire se rattrape à la toute fin avec une révélation fracassante que je n'avais pas vu venir et qui va relancer totalement la série, qui tient ses promesses et le lecteur en haleine.

Autour du livre:

  • Livres empruntés à la bibliothèque



2 commentaires:

  1. Dommage pour les clichés, je reste tout de même curieuse de découvrir cette BD ! Le résumé et les dessins me font de l'oeil :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui dommage, mais l'univers et l'histoire sont tellement fantastiques et prenant, que malgré ces clichés, je le recommande chaudement car on peut passer outre ces aspects négatifs, je pense

      Supprimer