Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


dimanche 27 janvier 2019

Les enfants de la résistance, tome 1 & 2



LES ENFANTS DE LA RÉSISTANCE, TOME 1: PREMIÈRES ACTIONS

Scénario: Benoît Ers
Illustrations: Vincent Dugomier
Nationalité des auteurs: Belge
Editions Le Lombard (7 Mai 2015)
48 pages
ISBN-10: 2803635585
ISBN-13: 978-2803635580
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 19 Septembre 2018
Ma note: 17/20


L’histoire:

            C'est vrai que, comme disait mon père, on s'était pris une fameuse gifle... Le matin du 10 mai 40, la guerre était là. Rapidement, ce fut la débâcle. Le 22 juin, un armistice était signé avec l'Allemagne. Nous étions vaincus.
C'était l'été de nos 13 ans, à mon pote Eusèbe et moi. Et nous n’étions pas prêts à nous résigner !



LES ENFANTS DE LA RÉSISTANCE, TOME 2: PREMIÈRES RÉPRESSIONS

Scénario: Benoît Ers
Illustrations: Vincent Dugomier
Nationalité des auteurs: Belge
Editions Le Lombard (18 Mars 2016)
56 pages
ISBN-10: 2803636336
ISBN-13: 978-2803636334
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 7 Janvier 2019
Ma note: 17/20


L’histoire:

            Grâce à l'impact de leurs actions, François, Eusèbe et Lisa ne sont plus les seuls à se rebeller contre l'occupant allemand ; des adultes entrent aussi à présent en résistance, notamment le maire, le curé et les parents d'Eusèbe et François. Tout en gardant leur anonymat, les jeunes résistants font à nouveau preuve d'un culot extraordinaire en faisant le lien entre adultes pour organiser un système de passage de prisonniers français évadés vers la zone libre. En parallèle, les Allemands renforcent leur surveillance et n'hésitent pas à recourir à la violence voire au meurtre. Nos héros sont directement confrontés à la mort et au racisme. Dans une France de plus en plus divisée, de petits grains de sable isolés parviendront-ils à enrayer la machine nazie ?

Mon avis:

            Dans cette nouvelle série traitant de la Seconde Guerre Mondiale, les auteurs s’emparent d’un sujet souvent mis en bulles avec pour personnages principaux des enfants. Ils tentent ainsi de raconter et d’expliquer cette période de l’Histoire avec beaucoup de nuances. Car, si, de loin, les camps des méchants et des gentils sont clairement définis, de près, la réalité est nettement plus subtile. Tous les « Boches » ne sont pas assoiffés de sang, tandis qu’entre admirateurs du Pétain, Vichystes et Résistants, il existe toute une palette d'attitudes et de points de vue.

C’est avec un trio d’enfants que l’auteur met en scène tout ce qui se passe dans le village durant l’Occupation, mais ce n’est pas uniquement une vision enfantine qui est décrite. En effet, le scénariste évite les raccourcis et, sans avoir l’air, compose un tableau très réaliste et accessible de ces sombres années.  Le message est clair : s'immiscer dans les « affaires » des grands, surtout quand il s'agit de celles des Nazis, a des conséquences bien réelles. Parfois un peu scolaire (les nombreux récitatifs s'avèrent un peu étouffants par moments), mais jamais condescendant, le récit est franc et direct. Très bien décrite, l'implacable progression dramatique permet de souligner l'atmosphère de plus en plus lourde, alors que les enjeux deviennent cruciaux. 

En bref:

            Même si le thème central de cette série, la Seconde Guerre Mondiale et des enfants pour protagonistes, n’est pas nouveau, son efficacité et son attrait ne sont pas feints. Le ton est certes parfois un peu scolaire, mais les auteurs s’emploient à ne pas donner qu’une vision enfantine à ce pan de l’Histoire puisqu’ils efforcent de composer un tableau toujours très réaliste, mais accessible de ces sombres années. 

Autour du livre:

  • Livre emprunté à la bibliothèque

2 commentaires:

  1. Une série que j'apprécie beaucoup. Le dossier à la fin est formidable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui c'est vraiment une chouette série qui est aussi pédagogique!

      Supprimer