Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


mardi 4 décembre 2018

Voyages en absurdie (Stéphane de Groodt)





Nationalité de l’auteur: Belge
Editions J’ai Lu (10 mai 2017)
Collection Document
numéro 11805
189 pages
ISBN-10: 2290146072
ISBN-13: 978-2290146071
Genre: Humour
Lu le: 14 Novembre 2018
Ma note: 17/20



Résumé/4ème de couverture:

"Ce livre est le fruit de rencontres et de découvertes, ce qui est peu ou prou la même chose. Ou proue si on veut faire le marin. (...) D'une simple touche sur mon clavier à spirale je me suis retrouvé dans la baraque d'Obama, me suis encastré dans Fidel, suis entré dans la reine, ai buzzé avec Nabilla, ai fait marcher Delon en large, été à la peine avec Jean-Marine, et laissé à terre Mitt..." On ne présente plus Stéphane De Groodt, digne héritier de Raymond Devos ou Pierre Desproges, génie du jeu de mots et du calembour.

Mon avis:

J’ai déjà lu ce livre en grand format, mais devant le génie de Stéphane de Groodt, il me fallait ce livre dans ma bibliothèque. Le format poche qui m’a été offert pour mon anniversaire a donc été la bonne occasion pour relire les chroniques déjantées de ce jongleur de la langue française !

Points de vue/Critiques:

Je ne connaissais pas vraiment Stéphane de Groodt avant de lire ce livre, et ne connaissait pas non plus ses chroniques sur Canal+ ou à la radio, dans le Supplément et dans la Matinale. Mais devant, cette fabuleuse façon de manier les mots, les noms et les expressions, j’ai comblé depuis longtemps mon retard, en lisant ses livres qui sont la retranscription de ses chroniques télévisuelles et radiophoniques. En revanche, j’ai très peu vu ses séquences télévisées, mais je pense réellement, que pour apprécier et surtout pour comprendre pleinement les nombreux jeux de mots qui composent ses chroniques, le format papier et livre est vraiment le meilleur support !! En effet, c’est véritablement un florilège d’humour par différents jeux de mots autour de noms propres (noms d’artistes, noms d’œuvres etc…), de noms communs (parfois condensés autour d’un thème précis) ou d’expressions françaises. Les calembours sont donc tellement nombreux et variés, qu’à l’écrit, cela permet de prendre son temps, d’arrêter sa lecture pour mettre sur pause afin de relire pour vraiment prendre conscience du jeu de mots, surtout que parfois cela passe aussi par la façon d’écrire certains mots. Avec ce genre d’ouvrage, même s’il n’est pas très épais, il est vrai que ce n’est pas le genre de lecture que vous lirez vite : il faut prendre son temps pour ne rien rater de la maîtrise de la langue française de Stéphane de Groodt.

Il nous montre ainsi, avec ravissement, toute la beauté et toute l’étendue de la langue française, et ça fait du bien ! C’est vraiment une belle façon de rendre « hommage » à cette langue, avec ce maniement parfait. Bon, il est vrai que parfois c’est un peu tiré par les cheveux et qu’on ne comprend pas trop ou que parfois, les références que l’on devine à un endroit, ne nous dise pas forcément quelque chose, mais l’esprit et la finesse sont bien là, pour nous faire rire et nous faire passer un bon moment.

En bref:


            Avec ce format livre, Stéphane de Groodt nous prouve une nouvelle fois qu’il maîtrise véritablement la langue française puisqu’il jongle avec les mots, les noms propres et communs, les expressions, etc avec tellement de brio et de génie, qu’il offre non seulement une belle vision de toute l’étendue de la langue française, mais en plus il nous fait passer un vrai bon moment de franche rigolade. A noter que la version écrite semble plus appropriée puisqu’elle permet de saisir certaines blagues ou jeux de mots, parfois tirés par les cheveux et/ou très orthographiques, qui pourraient nous échapper à l’oral.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire