Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


mercredi 28 novembre 2018

Sur la route de Madison (Robert James Waller)




Titre original: The bridges of Madison County
Traduction: Anne Michel
Nationalité de l’auteur: Américaine
Editions Pocket (29 août 2011)
numéro 4300
184 pages
ISBN-10: 2266222597
ISBN-13: 978-2266222594
Genre: Romance
Lu le: 17 Novembre 2018
Ma note: 18/20



Résumé/4ème de couverture:

            Francesca Johnson, fermière de l'Iowa, était seule cette semaine-là, son mari et ses enfants s'étaient rendus en ville pour la foire agricole.
Sa rencontre avec Robert Kirlcaid, écrivain-reporter qui photographiait les ponts du comté de Madison, eut lieu au cours de l'été 1965. Dès leur premier regard, ils surent qu'ils étaient faits l'un pour l'autre de toute éternité. Ils ne disposaient que de quelques jours pour se connaître, s'aimer et vivre une vie entière de passion silencieuse, avide et sans espoir.

Mon avis:

« Sur la route de Madison », ce titre doit parler et résonner pour bon nombre de personnes, que ce soit au travers du film ou, plus rarement, du livre. Personnellement, je ne me rappelais plus vraiment du film, mais tout le monde sait certainement que cette histoire est UNE des romances les plus connues. Parce que ma petite Hélène, du blog Ma toute petite culture, a voulu sortir le livre de sa PAL, j’en ai fait autant, pour pouvoir se faire une petite lecture commune. Ce livre faisant à peine 200 pages, et aussi et surtout parce qu’il est beau, magnifique et passionnant, il a été lu d’une seule traite. C’est réellement une magnifique histoire, sans chichis, sans fioritures, d’une simplicité qui fait en sorte de ramener cette histoire dans une réalité plus que crédible. Et elle est d’autant plus plaisante à lire de nos jours, qu’il faut avouer que des romances comme celle-ci ne se font plus à notre époque…

Points de vue/Critiques:

Pour cette histoire, il est difficile de ne pas s’y plonger totalement et cela, dés le début. En effet, la construction du récit est très bien pensée et apporte un petit dynamisme suffisant à cette histoire qui semble lisse au premier abord. Nous retrouvons au début de l’histoire, l’auteur (?) qui est le narrateur et qui s’adresse directement au lecteur pour nous raconter l’histoire de Francesca et de Robert, suite à la découverte de cette histoire par les enfants de Francesca.  Puis nous plongeons dans le passé, via les carnets de Francesca, pour vivre cette magnifique histoire d’amour.

La romance entre Francesca et de Robert n’est pas ce qu’il y a de plus extravagant. Leur histoire est ultra simple, mais c’est cela qui est beau et touchant : voir deux personnes qui se rencontrent au hasard, qui ont chacune leur vie et qui se rendent compte (trop tard) qu’ils sont en fait, fait l’un pour l’autre. Alors qu’à notre époque, cette histoire serait déjà partie dans des situations rocambolesques et éloignées de la réalité et qu’elle serait déjà orientée vers le côté plus érotique ou ubuesque, ici on reste dans le côté sentimentalisme, émotionnel et réel de la relation. Placer cette dernière dans le contexte de l’époque apporte ce côté dramatique et impossible, et donc toute la beauté déchirante de leur romance.

En bref:


            « Sur la route de Madison » peut vraiment être placé comme une référence en terme de romance : belle, douce, sincère, touchante et profonde, tout ce qu’on attend d’une jolie histoire est là. L’histoire d’amour entre Francesca et Robert est simple, et elle est aussi éphémère qu’intense. Et quand on la replace dans le contexte de l’époque, les choix de chacun apportent cette petite touche de mélodramatique. De ce fait, je ne pense pas que ce genre de roman peut-être réitéré de nos jours, puisqu’il prendre sûrement une autre tournure… 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire