Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


dimanche 18 novembre 2018

Orange, tome 3 & 4



ORANGE TOME 3

Titre original: Orange, book 3
Scénario et Illustrations: Ichigo Takano
Nationalité de l’auteur: Japonaise
Editions Akata (12 Février 2015)
Collection M
191 pages
ISBN-10: 2369740531
ISBN-13: 978-2369740537
Genre: Manga
Lu le: 5 Novembre 2018
Ma note: 14/20

Résumé/4ème de couverture:

Suite à l'incroyable révélation que Suwa lui a faite, Naho est troublée! Car si elle a conscience qu'elle ne peut répondre aux sentiments de son ami, elle sait aussi désormais qu'il sera son meilleur allié pour changer le futur de Kakeru. Mais a-t-elle seulement le droit d’abuser de la gentillesse de Suwa, alors que son amour pour Kakeru pourrait bien être sur le point de se concrétiser?




ORANGE TOME 4


Titre original: Orange, book 4
Scénario et Illustrations: Ichigo Takano
Nationalité de l’auteur: Japonaise
Editions Akata (2 Juillet 2015)
Collection M
192 pages
ISBN-10: 236974071X
ISBN-13: 978-2369740711
Genre: Manga
Lu le: 5 Novembre 2018
Ma note: 15/20


Résumé/4ème de couverture:

Naho et Kakeru se sont enfin avoués leur amour. Mais les deux adolescents ne savent pas encore vraiment comment se comporter, l'un vis-à-vis de l'autre, et ce que signifie le fait de « sortir ensemble ». L'arrivée imminente de la course de relais pourrait bien donner un coup de pouce à leur relation naissante… À moins que l'absence de la mère de Kakeru ne se fasse trop cruellement sentir ?

Mon avis:

            Après la découverte des premiers tomes dans lesquels nous faisons connaissance avec les personnages, l’intrigue et tous les enjeux qui en découlent, ce troisième tome est plutôt dans le creux de la vague. En effet, le principal défaut vient du personnage principal féminin, Naho, que je c-trouvais assez cruche, mais ça passait, mais là ça ne s’améliore pas du tout, bien au contraire! Elle n’ose jamais rien dire, même les choses assez insignifiantes, alors qu’elle disait que cela peut entraîner des quiproquos et des choses graves. Dans les premiers tomes ça passe encore, mais à un moment, il faut penser à faire évoluer le personnage! D’autant que sa relation avec Kakeru évolue… plus ou moins… Alors quand elle a le malheur de voir son épaule frotter à celle de Kakeru, mon dieu, quel moment intime et genânt…!!!! et être deux sous un parapluie est également considéré comme très intime. Alors se prendre par la main c’est inconcevable. Voilà, tout ceci paraît vraiment puérile et niais à souhait. Et paradoxalement, Kakeru et Naho se sont avouer « je t’aime » mais cela ne signifie pas de sortit ensemble et d’être en couple!!! Voilà le genre de situation incompréhensible quand on est pas Japonnais mais au moins on apprend beaucoup sur cette culture et sur leur relation et leur vision à propos de l’amour! 

En revanche, j’ai beaucoup apprécié le fait que le cercle d’amis semble de plus en plus soudé! Et il va en plus, nous apporter une belle surprise! On sent que leur objectif commun leur tient à coeur et on est touché par leur sincérité, leur dévotion et leur innocence. Ce sont des personnages secondaires mais chacun commence à avoir un rôle spécifique à jouer. L’intrigue commence donc à s’orienter dans cette direction et j’espère qu’elle continuera ainsi dans les prochains tomes. 

Concernant l’intrigue et les choses mises en place par tout le monde pour sauver le Kakeru du passé, tout cela prend de l’ampleur et commence à nous faire creuser les méninges. Mais tout ceci est logique et légitime et j’ai aimé retrouver cette complexité attendue. En effet, les toutes petites choses qui ont été mises en place pour tenter de sauver Kakeru ont forcément changer le cours des choses. Ainsi, la légitimité des lettres reçues se posent puisqu’elles s’éloignent progressivement de ce qui se passe réellement. Et si le contenu des lettres s’éloigne du présent, comment obtenir les indications nécessaires pour continuer de faire en sorte de sauver Kakeru? 

En bref:

            Alors que le personnage de Naho devient de plus en plus irritante, puisque elle n’évolue pas concernant sa niaiserie et que sa relation avec Kakeru part sur des chemins inconnus et absurdes lorsque l’on est pas de culture Nippone, tous les autres personnages deviennent de plus en plus intéressants et trouant par leur amitié grandissante qui les soudent tous véritablement. Leur volonté de sauver Kakeru par tous les moyens est touchante. Cette quête avance dorénavant dans le brouillard tant les choses entreprises pour sauver Kakeru s’éloignent progressivement du contenu informatif des lettres. L’enjeu est donc incertain! 

Autour du livre:
  • Tome 1 & 2 (<— chronique à retrouver ici)
  • Livres empruntés à la bibliothèque


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire