Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


dimanche 4 novembre 2018

Le monde de Maliang, tome 4 & 5



LE MONDE DE MALIANG, TOME 4: LE RUBAN

Scénario: Christian Simon & Fuat Erkol
Illustrations: Fabrizio Cosentino
Nationalité des auteurs: Française et Turque
Editions Physalis (25 Septembre 2014)
54 pages
ISBN-10: 2366400527
ISBN-13: 978-2366400526
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 13 Octobre 2018
Ma note: 15/20


Résumé/4ème de couverture :

Tsai Shen a été condamné à mort pour haute trahison et va bientôt être exécuté. Ne voulant pas avoir sa mort sur la conscience, Maliang et ses amis décident de le faire évader de la prison impériale. Mais la tâche est moins aisée qu'il n'y paraît... Par ailleurs, le vieillard qui a donné les objets magiques aux enfants lève enfin le voile sur ses véritables intentions et leur confie une mission périlleuse. Pour réussir, un nouvel objet magique est indispensable : un ruban appartenant à une petite fille bien mystérieuse…





LE MONDE DE MALIANG, TOME 5: L’OISEAU

Scénario: Christian Simon & Fuat Erkol
Illustrations: Fabrizio Cosentino
Nationalité des auteurs: Française et Turque
Editions Physalis (26 Mai 2016)
48 pages
ISBN-10: 2353257607
ISBN-13: 978-2353257607
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 15 Octobre 2018
Ma note: 15/20


Résumé/4ème de couverture :

L'avenir s'annonce des plus sombres pour nos héros. Après la trahison de Lin Yao, le mage noir s'est emparé de tous les objets magiques et à la tête d'une terrifiante armée, il a envahi notre monde. Personne ne semble en mesure de l'arrêter, pas même l'Empereur. Mais Maliang, Jiao et Chih Nii n'ont pas dit leur dernier mot. Même sans leurs objets magiques, ils refusent de perdre espoir et sont bien décidés à combattre pour sauver l'équilibre du monde...

Mon avis:

« Le monde de Maliang » est une bonne petite série jeunesse, qui répond, je pense, parfaitement aux attentes d’un public assez jeune en y mêlant des enfants venus d’un autre pays, d’un autre continent, qui vont devoir partir pour trouver leur quête dans un monde où va se mêler du fantastique. Le scénario est simple et efficace, mais cette série s’inscrit seulement dans cette catégorie jeunesse. Pour les grands enfants (et les adultes), il est vrai que, même si l’histoire est tout à fait agréable, les enjeux ne sont pas assez forts et intéressants pour ce public. C’est la raison pour laquelle j’avais un peu oublié de surveiller la parution des tomes suivants de la série et que je fut agréablement surprise de constater la présence de ces deux derniers tomes à la bibliothèque!

Malgré un scénario qui se limite à une public assez jeune, j’avais toujours plus ou moins en tête l’histoire des tomes précédents. Le quatrième tome s’inscrit exactement dans la même continuité avec la découverture d’un nouvel enfant possédant un objet magique. On attend donc avec impatience de savoir l’origine de ces objets et leur but dans le dernier tome. Ce dernier répond ainsi à ces sujets et reste dans le même esprit que toute la série: simple et clair, en adéquation parfaite pour de jeunes lecteurs.

En bref:

            Ces deux derniers tomes de la série « Le monde de Maliang » s’inscrit dans la parfaite continuité de ce que le début de la série a insufflé: une histoire d’aventure, peuplée de quelques mystères, avec des enfants venus de contrées lointaines et touchés par des phénomènes fantastiques. Tout est donc réuni pour satisfaire un public de lecteurs assez jeunes mais restera tout de même assez simple pour un lectorat plus âgé et avisé, même si l’efficacité est présente.

Autour du livre:

  • Tome 1 : le pinceau ( ß chronique à retrouver ici)
  • Tome 2 : la flûte ( ß chronique à retrouver ici)
  • Tome 3 : le miroir ( ß chronique à retrouver ici)
  • Livres empruntés à la bibliothèque

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire