Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


dimanche 4 novembre 2018

Au-delà de l'apparence, tome 1




Titre original: Sekirara ni Kiss, book 1
Traduction: Aline Kukor
Scénario et Illustrations: Fumie Akuta
Nationalité de l’auteur: Japonaise
Editions Kana (3 Juillet 2017)
166 pages
ISBN-10: 2505069360
ISBN-13: 978-2505069362
Genre: Manga
Lu le: 21 Octobre 2018
Ma note: 14/20



Résumé/4ème de couverture :

Chitose s’est façonné un masque derrière lequel elle a pris l’habitude de se cacher pour être appréciée de tous. Mais sa vie va complètement changer le jour où Itsuki, un bel inconnu, lui vient en aide.
Fascinée par son regard, elle décide de le suivre et se retrouve devant les portes d’une école d’art. Armée de son plus beau sourire, Chitose demande à son sauveur de lui faire visiter les lieux, mais ce dernier voit clair dans son jeu : impossible de lui mentir !

Mon avis:

            « Au-delà de l’apparence » porte bien mal son nom pour moi, puisque derrière le résumé qui semble être une histoire d’amour de jeunes gens qui tombent amoureux, se cache véritablement une histoire futile et niaise à souhait, incarnée par son personnage principal féminin. Une histoire à l’eau de rose qui vous fait lever les yeux au moment de la lecture.

La futilité de cette histoire vient principalement du personnage de Chitose qui m’a considérablement énervée et que je n’ai absolument pas compris. En effet, elle a pris l’habitude de s’adresser aux gens de façon à ce qu’elle soit apprécié, de la manière à ce que la personne en face d’elle voudrait voir en réaction. Elle se créer donc une sorte de masque, faux mais rayonnant, pour ravir les personnes en face d’elle mais qui n’est absolument pas ce qu’elle est, elle. C’est d’un ridicule!!!!!! Exprimer que les autres voudraient nous voir exprimer, c’est tellement tordu! Dans quel but? Pourquoi de ne pas jouir de sa liberté d’expression? Je n’ai donc absolument pas compris cette particularité de Chitose, sans compter que les illustrations ne m’ont absolument pas aidé à distinguer son masque de son vrai visage, puisque les traits représentant le visage de Chitose dans les deux cas ne divergent pas!
Ajoutons à cela qu’elle tombe instantanément amoureuse du garçon d’un simple coup d’oeil (et alors on est en contradiction totale par rapport au titre et au message véhiculé par ce manga!), qu’ils vont s’embrasser au bout de 40 pages, et qu’elle va tout faire pour pouvoir suivre son quotidien, telle une midinette admirative, sans jamais aligner plus de deux mots et vous comprendrez pourquoi on lève les yeux au ciel durant la lecture. 

En bref:

            « Au-delà de l’apparence » est l’archétype du shôjo jeunesse: une histoire futile et niaise à souhait, des dialogues sans queue ni tête qui ne font pas évoluer l’histoire, des évènements qui avancent trop vite et des personnages fades qui n’évoluent pas. L’héroïne est très superficielle et niaise et le fait qu’elle se forge un masque d’apparence pour faire plaisir aux autres est totalement absurde et l’a rend incompréhensible. 

Autour du livre:
  • Fait parti de la sélection « Mordus du Manga » 2018
  • Livre emprunté à la bibliothèque



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire