Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


lundi 29 octobre 2018

Les coeurs aimants (Anne Plichota & Cendrine Wolf)





Nationalité des auteurs: Française
Editions XO (18 Octobre 2018)
320 pages
ISBN-10: 2374480682
ISBN-13: 978-2374480688
Genre: Contemporain
Lu le: 15 Octobre 2018
Ma note: 16/20





Résumé/4ème de couverture:

– Tu en as envie, Dana. 
– Oui. 
– Tu sais que je le sais. 
– Oui. 
– Alors qu'est-ce qui te retient ? 
– Rien. Tout. Toi.  peu
Au fil des jours, un lien inattendu se tisse entre eux. Cobalt va amener Dana à lâcher prise, à accepter d'être désirée. Elle qui supporte à peine de se regarder dans un miroir va peu à peu apprendre à aimer. 
Et à s'abandonner... 
Deux cœurs aimants. 
Jusqu'à ce qu'une autre réalité ne vienne fracturer ce miracle si fragile. 
Un magnifique roman sur l'acceptation de soi. Une initiation à la sensualité, aussi tendre que passionnée.

Mon avis:

            Merci une nouvelle fois aux éditions XO pour m’avoir proposer ce nouveau titre, écrit à deux mains par des autrices, que je ne connaissais pas, habituées à cet exercice, mais plutôt habituées à un autre genre. Lorsque j’ai jeté un coup d’oeil au synopsis, peut-être aurez-vous la même pensée que moi, à savoir qu’il semble que l’on part sur une romance entre deux adolescents, comme on l’a déjà plus ou moins vu et lu. Mais la petite chose originale qui a fait basculer ma décision est le fait que l’on intègre dans cette histoire les troubles et addictions et qu’il est alors question de psychologie et d’acceptation de soi. C’est une part importante dans l’histoire qui apporte une belle pierre à l’édifice qui semblait assez classique au premier abord. 
Points de vue/Critiques:

            Dana et Cobalt sont deux jeunes personnes qui vont être les personnages principaux de cette histoire, dont on sait qu’elle va prendre des accents de romance. Mais derrière ce classicisme apparent, on trouve avant tout le centre Aurore qui va être lui aussi une sorte de personnage principal, important dans l’histoire et qui va fournir l’originalité et la profondeur nécessaire à ce genre d’histoire pour la faire sortir du lot et pour lui apporter le coffre et le poids attendu. En effet, ce centre est destiné aux jeunes personnes souffrant de diverses addictions et maux tels que la drogue ou l’anorexie, respectivement comme pour Cobalt et Dana. Ce n’est donc pas dans ce genre d’endroit et dans ces circonstances particulières que de jeunes personnes peuvent développer des sentiments amoureux. Et c’est surtout pour Dana que cela va être difficile puisque non seulement elle ne veut pas entendre parler de son anorexie (qu’elle refuse d’appeler comme tel, préférant se limiter à « troubles de l’alimentation »), mais en plus, elle n’est jamais tomber amoureuse et n’a encore jamais étayait intime avec un garçon. Alors quand elle découvre Cobalt et qu’elle éprouve des sentiments pour ce jeune homme plus expérimenté qu’elle, difficile de concilier cette relation par rapport à son manque de confiance en soi et son rapport au corps très compliqué.

La force de ce livre vient donc de ses personnages, qui souffrent, qui ne s’acceptent pas et qui ont leurs propres démons. On comprend parfaitement leurs entêtants dilemmes et Dana et Cobalt deviennent vite attachants. Ils vont en quelque sorte former une sorte de ying et de yang, chacun va pouvoir puiser dans l’autre une force l’aidant à vaincre leur démon intérieur. Le centre Aurore les aura donc aidés dans une façon un peu différente des conventions, mais après tout, le but de leur venue est d’aller mieux et de reprendre goût à la vie. Ils ne l’auront pas vraiment troué auprès du personnel qualifié de la structure mais plutôt auprès de certains de ses pensionnaires. 
En revanche le petit bémol que j’ai eu tout le long de ma lecture, vient de la représentation de Cobalt et de Dana. En effet, il nous est spécifié qu’ils ont respectivement 19 et 21/22 ans, mais j’ai sans cesse eu l’impression que les autrices nous décrivaient des adolescents de 16/17 ans… 

La question de l’intimité et du dévoilement de corps, se donner à l’autre, prend une place importante. Cela apporte véritablement une sorte de profondeur, puisqu’au lieu d’avoir deux amoureux qui se jette dessus et couche ensemble facilement et rapidement ensemble, ici, surtout avec Dana et ses problèmes, ce rapport se fait pas à pas, de façon tendre, intime et avec beaucoup d’explications et de compréhensions de la part de Cobalt. Et c’est tellement rare d’avoir ce genre de choses que s’en est vraiment plaisant!

Le rythme du livre est très bien maîtrisé. Nous avons majoritairement le point de vue de Dana et de Cobalt que l’on alterne, mais on retrouve également de temps en temps Rose, l’infirmière du Centre, Candice, une autre pensionnaire ou encore Simon, le père de Dana. 

En bref:

            Ce livre écrit à quatre mains retrace une histoire d’amour très bien maîtrisée. C’est le récit de deux âmes en peine, qui n’auraient pas dû se rencontrer, mais le destin et le centre Aurore en auront décidé autrement. Chacun ayant ses propres démons intérieurs à combattre, ils vont s’apprivoiser l’un l’autre et se révéler. Leur histoire d’amour va passer par une certaine intimité, c’est pourquoi le récit va plutôt se focaliser sur l’éveil à la sensualité, l’appel du corps et la naissance du désir, encore plus complexe lorsque l’acceptation de soi est un chemin semé d’embûches. Les autrices abordent ce délicat sujet en prenant leur temps et avec douceur mettant en valeur le lien unique qui unit Dana et Cobalt et qui éveille et pique notre curiosité. Un moment de lecture tendre et passionné en perspective!

2 commentaires:

  1. Le résumé laisse supposer une histoire touchante. J'hésite à me lancer car j'ai peur que les perso soient clichés, mais au vu de ton avis, je pense me laisser tenter :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui l'histoire est tendre et touchante. Je ne pense que les personnages soient clichés, sans pour autant être vraiment originaux, on reste dans la "normalité" ce qui fait que l'on peut pourquoi pas les identifier assez facilement avec des personnes de son entourage ou des connaissances. N'hésite pas à revenir vers moi pour me dire si j'ai tort ou pas, si tu te laisses tenter! ;)

      Supprimer