Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


dimanche 22 novembre 2020

La boîte à musique


LA BOÎTE À MUSIQUE, TOME 1 : BIENVENUE À PANDORIENT


Scénario: Carbone
Illustrations: Gijé
Nationalité des auteurs: Française
Editions Dupuis (26 Janvier 2018)
56 pages
ISBN-10: 280017319X
ISBN-13: 978-2800173191
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 6 Octobre 2018
Ma note: 16/20


L’histoire:

Pour son huitième anniversaire, Nola, petite fille espiègle, reçoit de la part de son père Martin la boîte à musique de sa mère, Annah, récemment décédée. Cette boîte est un symbole pour la petite fille, mais très vite, la fillette croit voir des signes de vie à l'intérieur. Oui, elle ne rêve pas : quelqu'un lui fait signe et lui demande de l'aide. Dès lors, en suivant les instructions d'Andréa, la fille de la boîte à musique, Nola rapetisse, entre dans la boîte et découvre le monde de Pandorient, un monde incroyable... Le temps presse cependant, car Mathilda, la mère d'Andréa et de son frère Igor, est gravement malade... Que lui arrive-t-il ? Aurait-elle été empoisonnée ? L'eau serait-elle contaminée ? Rapidement, les soupçons se confirment. En urgence, les enfants vont s'occuper de Mathilda puis remonter la piste du pollueur sans vergogne... avant que Nola ne regagne sa vie dans son monde, aux côtés de son père. 

À moins que tout cela ne fût qu'un rêve... ou pas !

Mon avis:

Je surveillais depuis un moment l’arrivée de cette bande-dessinée jeunesse dans ma bibliothèque et j’ai tellement bien fait la chose, que la bibliothécaire m’a informé que j’étais la première à l’emprunter ! J’ai aimé l’histoire (à la fois pleine d’aventures mais en même temps assez classique dans le scénario du genre fantastique) mais j’ai surtout aimé les illustrations qui ont un style bien particulier et difficile à détailler et expliquer avec une superbe colorisation qui en met plein les yeux !

Points de vue - Critiques:
L’univers déployé par les auteurs est vraiment magique et fabuleux. On retrouve des personnages appartenant plus à un univers bestiaire plus ou moins connu, où les hybrides et les inconnus ont l’air nombreux, avec un paysage hautement bariolé, pétillant et bluffant de beauté. Dans cet univers féerique riche et fourni, se déploie une histoire dont le scénario semble assez classique en matière de fantastique (mais qui promet donc de belles perspectives pour la suite, avec plein de mystères en perspective) et qui n’échappe pas à la règle du premier tome : dérouler une histoire complète et prenante avec son minima d’interrogations tout en conservant l’obligation de ne pas en dire plus afin de poser le cadre. Une fois le livre refermé, une petite pointe d’amertume est présente puisque l’impression d’être allé trop vite est là, mais c’est aussi la preuve du plaisir procuré à découvrir ces lieux fantastiques.

En bref:

            Une très belle entrée en matière pour cette nouvelle série dont il nous tarde de connaitre la suite, afin bien sûr d’évoluer dans le scénario (ici assez classique dans le genre fantastique) et voir quel chemin sera pris par les auteurs parmi les nombreux tenants et aboutissants possibles, mais surtout afin de retourner dans cet univers féerique et magique, où on en prend plein les yeux et qui est merveilleusement bien mis en valeur par une superbe colorisation et des illustrations faites de manière originale mais difficile à décrire.





LA BOÎTE À MUSIQUE, TOME 2 : LE SECRET DE CYPRIEN


Scénario : Carbone
Illustrations: Gijé
Nationalité des auteurs: Française
Editions Dupuis (2 Novembre 2018)
56 pages
ISBN-13: 9791034731459
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 15 Juillet 2019
Ma note: 15/20



Résumé/4ème de couverture :

Sitôt rentrée de sa première visite à Pandorient, le monde merveilleux de la boîte à musique, Nola ne pense qu'à y retourner. Lorsqu'elle repart en cachette, elle tombe en pleine fête nationale ! Tous les habitants sont en liesse, impatients d'assister à la parade du roi Hectorian Ier. Mais une affaire plus urgente appelle Nola et ses amis : Cyprien, le fils du sorcier Anton, est devenu la cible de fréquents rackets. Qui est derrière ces chantages ? Et dans quel but ? Il n'y a pas une minute à perdre, car le danger est bien réel... On en veut au roi !

Mon avis:


            Le ressenti de ce deuxième tome restera dans la lignée du premier, à savoir que les illustrations et leur colorisation sont vraiment magnifiques mais que le scénario pêche un peu. L’univers graphique est vraiment riche en détail et en couleur (qui s’allient parfaitement au thème de l’histoire) ce qui accentue parfaitement le côté fantasy et merveilleux de la série.  En revanche, l’histoire reste une fois de plus très basique, classique et ultra prévisible. Si le fait qu’elle soit classique pourrait passé et nous faire vivre un bon moment, le titre et la couverture de l’album ne laisse aucune place au mystère. Tout est joué d’avance et je ne vois pas l’intérêt d’un tel processus, il ne faut pas prendre les enfants pour des imbéciles.




LA BOÎTE À MUSIQUE, TOME 3: A LA RECHERCHE DES ORIGINES

Scénario: Carbone
Illustrations: Gijé
Nationalité des auteurs: Française
Editions Dupuis (4 Octobre 2019)
56 pages
ISBN-13: 979-1034736904
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 15 Octobre 2019
Ma note: 16/20


Résumé/4ème de couverture :

Cyprien, le fils d'Anton, a découvert le passage entre Pandorient et le monde de Nola ! Curieux, il l'emprunte, mais est heureusement rattrapé par Igor et Andrea. Ils se retrouvent avec Nola avant de repartir rapidement dans leur monde. Malheureusement, d'autres Pandorientaux ont suivi Cyprien et l'obligent à révéler ce qu'il sait... Cette fois-ci, Nola voit débarquer trois individus qui s'enfuient immédiatement, non sans lui avoir demandé s'ils étaient bien en Pandoccident... C'en est trop pour Nola qui réclame des explications ! Elle découvre alors que l’histoire de leurs deux mondes – Pandorient et Pandoccident – est plus compliqué et terrible que ce qu’elle supposait.

Mon avis:

            Merci aux éditions Dupuis de m’avoir envoyer ce troisième tome, moi qui ait lu le deuxième tome il n’y a pas si longtemps, pour une fois, je ne mettrais pas des mois pour connaitre la suite. Alors que les deux premiers tomes nous dévoilait des choses plutôt introductives avec des scénarios pas vraiment novateurs, ce troisième tome répond enfin à certaines de nos interrogations et sort un peu des sentiers battus. En effet, l’action cette fois-ci c’est dans l’univers de Nola que va se dérouler l’aventure avec la venue des Pandorientaux. Et ce sera aussi l’occasion pour Nola de découvrir de nouveaux secrets que sa mère lui avaient cachés. C’est toujours touchant de voir une certaine détresse chez Nola qui veut simplement savoir et mieux connaître sa mère et dans ces moments-là, même au travers du dessin, elle devient une plus petite fille qu’elle ne l’est.

Ce troisième tome nous offre donc un scénario dynamique et de nouvelles révélations qui nous dévoilent un peu plus cet univers féerique, magique et enchanteur que l’on aime arpenter et qui est toujours superbement illustré avec de magnifiques couleurs.



LA BOÎTE À MUSIQUE, TOME 4: LA MYSTERIEUSE DISPARITION

Scénario: Carbone
Illustrations: Gijé
Nationalité des auteurs: Française
Editions Dupuis (30 Octobre 2020)
56 pages
ISBN-13: 979-1034747870
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 7 Novembre 2020
Ma note: 16/20

Résumé/4ème de couverture :

Grâce à la visite surprise de Siloé et de ses frères dans l'Hexomonde, Nola a appris beaucoup de choses sur Pandorient et sa maman.

Mais les questions sans réponse se multiplient avec la découverte d'une drôle de clé, que Nola a déjà vue dans le livre d'Annah.

Que peut-elle bien ouvrir ? Pour le savoir, Nola retourne aussitôt à Pandorient.

Mais rapidement, une disparition inquiétante mène Nola, Igor et Andréa dans une enquête, qui risque peut-être de bouleverser la vie de Pandorient...

Mon avis:

            Le quatrième tome de la série "La boîte à musique" est sorti aux éditions Dupuis et c'est toujours un plaisir de se replonger dans cet univers fantastique pour une nouvelle aventure. Dans cette histoire, on ne va pas beaucoup progresser dans les mystères de Pandorient et autour de la mère de Nola, mais on aura surtout une petite aventure façon enquête mystérieuse qui trouvera sa résolution en fin d'ouvrage et c'est agréable de conclure sur une vraie fin au terme de sa lecture. On va retrouver une Nola qui est beaucoup plus sûre d'elle et qui est prête à défendre ses amis et les causes qui lui tiennent à coeur et qui sont importantes. L'évolution et l'affirmation du caractère de la petite fille est agréable à constater et permet de donner un ton différent des autres tomes. Grâce à l'enquête de Nola et de ses amis sur cette mystérieuse disparition, on va clairement avoir un message de tolérance et d'acceptation des autres qui est vraiment parlant et qui bien mis en scène grâce à la physionomie particulière des personnages de Pandorient. Cela est vraiment clair et parlant pour les enfants, c'est on ne peut mieux illustrer!

2 commentaires:

  1. Je l'ai emprunté à la médiathèque vendredi, hâte de découvrir cette histoire haute en couleurs aussi :) !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui haute en couleurs dans tous les sens du terme! ;)

      Supprimer