Mes derniers avis romans:



mercredi 27 juin 2018

Annie Sullivan & Helen Keller




Titre original : Annie Sullivan and the trials of Helen Keller
Traduction: Sidonie Van Den Dries
Scénario et Illustrations: Joseph Lambert
Nationalité de l’auteur: Américaine
Editions Çà et là (23 Octobre 2013)
90 pages
ISBN-10: 2916207910
ISBN-13: 978-2916207919
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 9 Juin 2018
Ma note: 16/20



Résumé/4ème de couverture :

Née en 1880 dans l’Alabama, la petite Helen Keller devient aveugle et sourde à l’âge de dix-neuf mois, suite à une maladie. Elle se trouve alors dans l’incapacité de communiquer avec son entourage, si ce n’est avec quelques gestes maladroits. Sa vie va être bouleversée l’année de ses six ans, quand ses parents engagent Annie Sullivan comme préceptrice. Elle-même malvoyante, celle-ci a appris à enseigner la langue des signes à l’Institut Perkins pour les aveugles. Elle va prendre en charge l’éducation d’Helen Keller, et, au fil des mois, réussir non seulement à établir un contact avec l’enfant, mais aussi à lui apprendre la langue des signes, puis l’écriture. Les deux femmes resteront amies à vie. Annie Sullivan et Helen Keller relate l’histoire de cette extraordinaire rencontre. Une véritable leçon d’humanité, magnifiquement dessinée par Joseph Lambert.

Mon avis:

            Je ne connaissais que les grandes lignes de la vie d’Helen Keller, c’est la raison pour laquelle le livre est dans ma PAL (acquis très récemment) et qu’il l’était encore dans ma wish-list au moment de la découvert de cette bande-dessinée, qui allait déjà m’éclairait de façon plus franche. 

L’histoire d’Helen Keller, cette petite fille sourde, aveugle et muette, c’est aussi l’histoire de Annie Sullivan, elle-même malvoyante. Toute deux formeront véritablement un duo soudé et uni afin de passer au-dessus de leur handicap et apprendre basiquement à communiquer par la lecture et l’écriture. Mais avant de former ce duo, les embûches ont été nombreuses sur leurs chemins. En effet, Helen ne comprend pas ce que l’on attend d’elle, prend les différends exercices comme des jeux qui soit la lasse soit l’ énerve, et finit par totalement se fermer. Pour Annie, sa patience et ses nerfs seront mis à rude épreuve, ses compétences seront remises en doute, en parti à cause d’Helen mais également à cause des parents de la petite fille, septiques de sa méthode et des possibles évolutions pour l’éducation d’Helen. Mais Annie ne veut pas abandonner la petite fille et réussira grâce à sa persévérance et à ses méthodes adaptées à ouvrir Helen au monde.

Le passé difficile d’Annie et sa scolarité au sein de l'Institut Perkins pour les aveugles est donc aussi raconté dans cette histoire, de manière plus ou moins égale avec l’histoire d’Helen, et il est d’autant plus utile pour mieux comprendre l’attachement qu’elle a pour Helen et l’envie qu’elle a de se battre à ses côtés.  

En bref:

            L’histoire d’Helen Keller et d’Annie Sullivan, c’est l’histoire et le destin hors norme d’une petite fille et d’une jeune femme, qui commencera par de nombreuses étincelles pour arriver à un lien unique leur permettant d’évoluer et de grandir au-delà de leurs handicaps. On suit donc tout leur parcours respectif et commun semés d’embûches qui les feront arriver à une complicité très forte. La bande-dessinée se concentre donc davantage sur la naissance de ce duo particulier mais on peut rester sur sa faim quant à la suite de la vie pour Helen et Annie.

Autour du livre:

  • Livre emprunté à la bibliothèque

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire