Mes derniers avis romans:



dimanche 4 mars 2018

Fleur de bambou, tome 1: les larmes du grand esprit




Scénario: Richard Marazano
Illustrations: Cat Zaza
Nationalité des auteurs: Française et Italienne
Editions Rue de Sèvres (22 Mars 2017)
52 pages
ISBN-10: 2369811935
ISBN-13: 978-2369811930
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 24 Février 2018
Ma note: 16/20



L’histoire:

            Tout allait dans la forêt jusqu’à ce que les bambous se mettent à fleurir, ce qui, comme chacun sait, annonce la mort imminente de ces arbres. Devant ce phénomène, les animaux parlementent et s’organisent : il faut réagir ! Une seule solution s’impose : partir en quête du grand esprit fondateur de la forêt, et lui demander de nouvelles graines de bambou. Panda Roux l’intrépide et la Fouine, nettement moins courageux, se mettent en route. Ils seront même accompagnés de la fille des hommes, habitante de la forêt elle aussi menacée et pas si terrifiante qu’on pourrait le croire de prime abord. Un parcours semé d’embûches et de rencontres les attend, où ils devront faire preuve d’ingéniosité et de solidarité.

Mon avis:

            J’ai adoré me plonger dans cette histoire mêlant la nature et ses pouvoir avec des animaux en tout genre vivant dans ce milieu! On parle ici de survie des peuples, de graines magiques, de floraison, d’un Grand Esprit Créateur, d’humains et de forêt primordiale, qui nous enchantent tous! Et pour mener à bien cette quête de survie de la forêt, l’auteur enrichit son histoire de fabuleux petits personnages dont les différences de caractères permettent des dialogues propices à des réparties pétillantes et drôles: un panda roux aventureux et courageux, une fouine forcée, peureuse et très bavarde et une petite humaine, plutôt sage et discrète malgré sa réputation de féroce! 
Ils vont entreprendre un périple qui s'annonce difficile et dangereux. L'horizon s'ouvre devant eux, promesse d'inconnu. Ce qui est certain, c'est que les épreuves et les rencontres seront déterminantes. Et le petit plus, c’est que l’on peut suivre leur aventure grâce à la double page de la couverture intérieure, qui récapitule et illustre à la façon d’une carte leur périple.  Cette aventure met en scène des leçons de vie : solidarité et partage, don de soi et générosité, danger de la bêtise et du profit égoïste, le tout sur fond d'écologie. Pas de ton moralisateur, la conscience fait toute seule son petit bonhomme de chemin.

En bref:

            Cet album relève le niveau souvent au ras des pâquerettes des bandes dessinées pour enfants. Ni gaga ou nunuche, ni grossier ou violent, il pourra plaire à un large public : les petits se raviront du côté mignon et humoristique du récit, tandis que les adultes apprécieront le degré d'intelligence et l'inventivité du folklore. Tous enfin s'émerveilleront du graphisme plein de fraîcheur. Une belle réussite !

Autour du livre:
  • Livre emprunté à la bibliothèque



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire