Mes derniers avis romans:



dimanche 11 mars 2018

Communardes! Tome 2: L'aristocrate fantôme




Scénario: Wilfried Lupano
Illustrations: Anthony Jean
Nationalité des auteurs: Française
Editions Vents d’Ouest (30 Septembre 2015)
56 pages
ISBN-10: 2749307538
ISBN-13: 978-2749307534
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 4 Mars 2018
Ma note: 16/20




Résumé/4ème de couverture :

1871. Élisabeth Dmitrieff, une belle jeune femme russe de tout juste vingt ans arrivée à Paris depuis une semaine à peine, devient la présidente du premier mouvement officiellement féministe d'Europe : l'Union des femmes pour la défense de Paris et l'aide aux blessés. Véritable passionaria socialiste et va-t-en-guerre, elle est envoyée par Karl Marx lui-même ! Sa beauté et sa verve, qui la distinguent des autres insurgées, d'origines plus populaires, suscitent l'intérêt des « hommes » jusqu'ici peu sensibles aux revendications des communardes. 
Ainsi, paradoxalement, l'une des premières grandes figures du combat pour le droit des femmes en France était... une aristocrate russe.

Mon avis:

Dans cette sympathique série met en avant les femmes qui, peu importe leur rang dans la société, ont réclamé de nouveaux droits, de nouvelles possibilités et même de monter sur les barricades pendant la Commune de Paris. Et dans ce deuxième tome où l'héroïne est Elisabeth Dmitrieff-Tomanovsky, une militante féministe russe, on apprend la naissance du premier mouvement féministe français : l’Union des femmes pour la défense de Paris et l’aide aux blessés
Elizabeth est décrite comme une femme aussi belle que déterminée. Elle envoute à la fois les hommes autour d’elle mais aussi le lecteur. Elle est sublime, élégante, sensuelle, armes à la ceinture, et en tant que Présidente de l’Union des femmes, elle parle avec fougue aux citoyennes qui désirent les mêmes droits que les hommes, du droit de vote à la participation aux combats.

Toute la force de cette nouvelle histoire repose évidement sur ce personnage charismatique, qui porte haut et fort, les valeurs et les revendications des femmes de l’époque. Comme on dit, elle en a dans le pantalon, et puisque aujourd’hui encore, nous avons des choses à revendiquer, on aimerait que ce genre de femme soit toujours présente ou mieux encore, on aimerait entrer dans sa peau et l’incarner!

En bref:

            Encore un excellent tome dont l’histoire nous entraine un peu plus à l’époque de la Commune de Paris et plus particulièrement dans ce que les femmes ont pu vivre à l’époque. Avec le personnage charismatique et flamboyant de Elizabeth, on apprend un peu plus des revendications féminines ainsi que les premiers mouvements féministes.

Autour du livre:
  • Tome 1: les éléphants rouges (<— chronique à retrouver ici)
  • Livre emprunté à la bibliothèque



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire