Mes derniers avis romans:



samedi 10 mars 2018

Agatha Raisin, tome 2: Remède de cheval (M.C Beaton)





Titre original: Agatah Raisin, book 02 : And The Vicious Vet
Traduction: Esther Ménévis
Nationalité de l’auteur: Ecossaise
Editions Albin Michel (1er Juin 2016)
266 pages (en imprimé): 168 pages (en ePuB)
ISBN-10: 2226318313
ISBN-13: 978-2226318312
Genre: Policier
Lu le: 3 Mars 2018
Ma note: 15/20



L’histoire :

            Après la pluie, le beau temps ! Agatha Raisin est désormais bien installée dans son cottage de Carsely en compagnie de ses deux chats. Cerise sur le pudding, le nouveau vétérinaire du village ne semble pas insensible à ses charmes. Quand le beau véto succombe à une injection de tranquillisant destinée à un cheval rétif, la police locale conclut à un malencontreux accident. Mais pour Agatha, dont le flair a permis de résoudre l'affaire de La Quiche fatale, il s'agit bien d'un meurtre. A l'étonnement de tous, le séduisant colonel James Lacey partage pour une fois l'avis de son entreprenante voisine. Et nos deux détectives-amateurs se lancent dans une enquête bien plus périlleuse qu'ils ne l'imaginaient... Agatha Raisin, c'est une Miss Marple d'aujourd'hui. Une quinqua qui n'a pas froid aux yeux, fume comme un pompier et boit sec. Sans scrupule, pugnace, à la fois exaspérante et attendrissante, elle vous fera mourir de rire !


Mon avis:

            En même temps que je lisais « Les dix petits nègres » d’Agatha Christie, j’ai lu une autre sorte d’Agatha: Agatha Raisin et ses aventures, tome 2!!! A part le fait que l’on reste dans cette ambiance britannique et son flegme, toute comparaison s’arrête là! 
Tout comme pour le premier tome, j’ai passé un bon moment de lecture, même si nous ne sommes pas en présence d’un policier hallucinant, que se soit dans son enquête ou dans son suspense. J’ai aime le fait de retrouve le milieu vétérinaire, néanmoins, les petites affaires amoureuses d’Agatha m’ont semblé trop importantes et puisqu’elles ne volent pas haut, cela confère un sentiment de légèreté, assez agaçant, trop présent dans l’histoire.


Points de vue/Critiques:

            Concernant l’enquête, j’ai préféré celle du premier tome de part sa construction. En effet, dans « Remède de cheval », l’enquête personnelle qu’entreprend Agatha est faite d’une grande succession de discussions avec les suspects sans véritablement obtenir le moindre indice. Ainsi, elle repart de chez un suspect, pour finalement revenir et ainsi de suite. Du coup, les indices mettant sur la voie du tueur tardent beaucoup à venir, et tout se démêle dans les derrières pages. 
En revanche, j’ai aimé le fait que l’enquête se situe dans le milieu vétérinaire. Mais comme le vétérinaire assassiné était plutôt séducteur et aimait les conquêtes, se sont presque toutes les femmes qui deviennent les suspects évidentes. Dommage de retrouver ce schéma classique et machiste…
De plus, Agatha est tout le long de son enquête, accompagnée de son voisin, pour lequel elle n’est pas indifférente et dont lui faire la cour semble laborieux. Durant tout le livre, on les voit jouer au chat et à la souris: cela ne mène à rien, c’est une toile de fond qui se veut divertissante afin de combler l'histoire et surtout cela devient agaçant de les voir dans des situations pour lesquelles ils ont passés l’âge! Cette relation apporte un côté cul-cul la praline, dommage… Et en plus, je n’arrive pas du tout à comprendre la personnalité particulière de James le voisin, qui fait trois pas en avant vers Agatha pour subitement rebrousser chemin… 

En revanche, concernant Agatha, j’arrive de mieux en mieux à la cerner et à l’apprécier de plus en plus. Alors que dans le premier tome, on nous l’a présenté comme une personne mûre, sûre d’elle et un peu hautaine, on la découvre de plus en plus humaine. Car non seulement, elle éprouve des sentiments amoureux, qui lui donne parfois la fièvre au point d’imaginer vivre une vraie passion amoureuse (ces situations sont très drôles), mais elle éprouve également beaucoup d’affection pour ses animaux, dont leur disparition va la tordre de douleur! Et puis, le fait qu’elle trouve de plus en plus sa place dans le cottage de Carsely apporte une touche de tendresse qui n’y est surement pas pour rien dans l’évolution d’Agatha! 

En bref:

            Des scènes cocasses, la personnalité d’Agatha qui se dévoile et qui devient plus attachante et une enquête dans le milieu vétérinaire sont tous les points positifs que l’on peut retenir de ce deuxième tome des aventures d’Agatha Raisin. En revanche, on essaiera d’oublier vite le fait que l’enquête a dû mal à réellement avancer au milieu de toutes ces femmes jalouses et méfiantes et le fait de retrouver le flirt trop innocent et fleur bleue, trop présent, entre Agatha et son voisin qui n’apporte rien à part minauder l’histoire.

Autour du livre:
  • Tome 1: La quiche fatale (<— chronique à retrouver ici)
  • Livre lu en numérique




2 commentaires:

  1. J'avais lu le premier tome que j'avais beaucoup aimé et j'avais ri (ce qui est rare lorsque je lis) mais comme après je les ai vus à la télévision, j'hésite à lire les autres sous peine d âme souvenir de ce qui va se passer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je comprends, d'autant plus que ces petites histoires policières sont assez "gentillettes" donc les avoir vu ET lu sera peut-être redondant, je doute qu'il y ait beaucoup de choses qui change entre les deux, le scénario ne s'y prête pas vraiment je pense.

      Supprimer