Mes derniers avis romans:



mardi 20 février 2018

Miss Peregrine et les enfants particuliers, tome 1 (Ransom Riggs)



Titre original: Miss Peregrine's Home for Peculiar Children, book 1
Traduction: Sidonie Van den Dries
Nationalité de l’auteur: Américaine
Editions Le Livre de Poche (5 Octobre 2016)
437 pages
ISBN-10: 2019110156
ISBN-13: 978-2019110154
Genre: Jeunesse, Fantastique
Lu le: 14 Février 2018
Ma note: 16/20
Film adapté en 2016 par Tim Burton



Résumé/4ème de couverture:

Jacob Portman, seize ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé une partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l'avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d'un oprphelinat pour enfants "particuliers". Abe y côtoyait une ribambelle d'enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des "Monstres".
Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s'enfuit sous ses yeux. Bouleversé, il part en quête de la vérité sur l'île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n'a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous ?

Mon avis:

            Merci aux différents défis Livraddict qui m’ont permis d’exhumer ce livre de ma PAL, alors qu’il y était présent depuis plus d’un an et que j’ai aussi le deuxième tome! Je ne sais pas pourquoi je n’avais pas sorti cette histoire avant (peut-être pour mettre aussi un peu de distance avec le film), mais ce fut en tout cas une très bonne lecture, même si la fin m’a paru u poil brouillonne et que j’avais du mal à visualiser les choses. Une bonne excuse pour revoir le film! 

Points de vue/Critiques:

            Cette histoire s’inclue dans un livre au format particulier, et pour une fois, je pense que le fait de l’avoir en version poche, fait perdre un peu de cette singularité. En effet, à l’image de la couverture qui est une véritable photographie, tout au long de l’histoire, nous retrouvons de réelles photos afin d’illustrer les propos et en particulier, ces enfants singuliers. En fin d’ouvrage, l’auteur nous dit que toutes ces photographies sont authentiques et anciennes et qu’à l’exception de quelque unes qui ont subi de légères retouches, elles ne sont pas truquées. Elles ont été simplement prêtées et provient d’archives personnelles de plusieurs collectionneurs. De plus, dans le grand format, nous retrouvons une mise en page particulière avec des sortes de fioritures et des teintes brunes, conférant une ambiance d’autrefois à toute l’histoire. 

L’histoire est évidemment très intéressante et prenante et on se ballade dans un univers totalement fantastique. On y mêle magie, particularité, histoire et la fin offre beaucoup de suspense. J’ai aimé le fait que Jacob soit tiraillé entre sa conscience et son esprit terre-à-terre réaliste qui lui fait dire que ces enfants particuliers ne peuvent pas exister et cette petite voix et son esprit rêveur qui le font douter. Ce mélange entre réalité et fantastique est parfaitement maîtrisé et rend le tout paradoxalement très crédible!
J’aurais seulement aimé que les enfants de l’orphelinat soit plus détaillés, dans leur physique, leur caractère et leur passé, car ils sont nombreux et cela aurait mérité plus d’informations pour mieux les discerner. 

Ayant vu une fois le film avant de lire le livre, il y a de nombreuses différences qui m’ont du coup, un peu embrouillé l’esprit. Au delà de l’inversion entre Olive et Emma, c’est surtout le final qui est très différent. Et je ne sais pas si c’est la plume  ou le fait d’avoir le film en tête, mais j’ai eu du mal à m’imaginer les scènes finales du livre. 

En bref:

            À l’image du titre et de ces enfants, ce livre est véritablement particulier, non seulement dans le fait qu’il soit partiellement illustré notamment avec de réelles photographies mais aussi par la fait que son histoire instaure une ambiance singulière dans laquelle se mélange du fantastique pur et dur et presque crédible, avec la véritable vie d’un jeune garçon. Même si j’ai eu du mal à visualiser la fin de l’histoire (puisque totalement différente de celle du film), le final procure un bon suspense pour la suite des évènements! Un livre magnifique, un univers particulier et une ambiance mystérieuse, on en redemande!

Autour du livre:
  • Tome 2: Hollow City
  • Tome 3: La bibliothèque des âmes
  • Film de Tim Burton, sorti le 5 Octobre 2016 avec Eva Green dans le rôle de Miss Peregrine et Asa Butterfield dans le rôle de Jacob




2 commentaires:

  1. La fin du film est vraiment différente de ce premier tome, j'espère qu'elle ne révèle pas trop d'éléments sur la suite :3 Et contente que tu aies aimé, j'espère que la suite te plaira aussi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas du tout à quoi m'attendre par la suite, donc on verra! ;)

      Supprimer