Mes derniers avis romans:



mercredi 21 février 2018

Les Schtroumpfs, tome 30: Les Schtroumpfs de l'ordre





Nationalité de l’auteur: Belge
Editions Le Lombard (23 Mars 2012)
48 pages
ISBN-10: 2803630524
ISBN-13: 978-2803630523
Genre: 11 Février 2018
Lu le: Bande-dessinée
Ma note: 16/20





L’histoire:

La vie des Schtroumpfs est très paisible. S'ils se querellent pour des broutilles, c'est peut-être par ennui ? Mais le Grand Schtroumpf est fatigué de devoir régler leurs conflits. Il lui vient l'idée de créer un " Code Schtroumpf ", un règlement accepté par tous. Accepté, mais pas appliqué ! Il nomme alors deux Schtroumpfs de l'ordre, chargés de noter les contraventions et de distribuer des amendes. Pauvre Grand Schtroumpf ! Il ne réalise pas que son idée va avoir des conséquences dramatiques...

Mon avis:

Parce que le Grand Schtroumpf est lassé de devoir régler continuellement des petites querelles quotidiennes entre les Schtroumpfs et parce qu’il a aussi autre chose à faire, il décide de rédiger un grand livre des lois, dicté par les Schtroumpfs eux-mêmes, chacun y ayant mis une règle dans laquelle il va trouver avantage. Et pour appliquer correctement ses nouvelles lois, quoi de mieux que de donner de nouvelles fonctions d’appliquants et de contrôleurs à de nouveaux Schtroumpfs pour veiller au bien de tout le monde. Ainsi le Schtroumpf à lunettes est affecté à cette tâche, lui pour qui le fait de moraliser est tout naturel. Il suffit juste pour lui de se créer un nouveau costume officiel et surtout ravoir un adjoint garde du corps en la personne du Schtroumpf Costaud!

De par son histoire, cet album m’a surprise à deux reprises, de deux manières différentes. En effet, au début, afin de mettre en scène les querelles des Schtroumpfs, les auteurs ont décidé de créer des querelles de voisinage. Pour cela on voit étonnement des jardins clôturés pour chaque maison-champignon des Schtroumpfs, chose que l’on a jusque là jamais vu! Pour rester dans ces « détails « avant-gardistes et étonnants dans le village des Schtroumpfs, on retrouve également des poubelles publiques et des panneaux de signalisation. Je n’ai vraiment pas compris pourquoi mettre de tels éléments totalement aux antipodes du mode de vie des petits lutins bleus qui sont loin du mode de vie des humains!
Ensuite, l’histoire m’a plutôt surprise agréablement puisque je pensais que l’histoire allait juste prendre cette tournure de moralisation via la police Schtroumpf et pas du tout, puisque finalement l’histoire évolue plutôt vers une enquête et l’attention se porte sur un autre Schtroumpf. De plus, via les Schtroumpfs de l’ordre, les auteurs ne tente absolument pas d’expirer une position politique puisqu’ils égratignent à la fois la police Schtroumpfs et les autres Schtroumpfs. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire